Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

           

Star Trek : Discovery - 02.02 Nouvel Eden

Star Trek : Discovery - 02.02 New Eden



Article rédigé par le 09/02/2019
Lu 70 fois



Un nouveau signal attire le Discovery sur une planète lointaine. Ceux qui y vivent descendent des survivants d'une guerre ayant éclaté sur Terre des siècles plus tôt...



Présentation

Le paradis à portée de main ?

La traduction de « Discovery » en français signifie « découverte ». Autant jusqu’ici nous étions en droit de nous demander si le titre n’était pas galvaudé, il est indéniable que c’est dans cet épisode (le second de la seconde saison) que le titre prend toute sa dimension. Loin d’être parfait, cet épisode est tout de même, ce qui se rapproche le plus de ce qui pourrait ressembler à du Star Trek. Alors on aime ou on n’aime pas mais le rendu est bien meilleur et c’est tant mieux. Malgré tout il reste beaucoup de choses que je n’ai pas aimé et beaucoup de choses que j’ai aimé…

Je n’aime pas apprendre que Spock, un peu perturbé, est parti trouver calme et repos dans un asile. Et encore moins le fait qu’on nous fasse (encore) saliver, et que ce n’est pas cette semaine qu’on partira « à la recherche de Spock ».

J’aime bien le signal de détresse qui envoi Discovery très loin mais je n’aime pas qu’il faille encore sauter pour y aller, cette manière de se transporter est juste incohérente et très pénible.

J’aime bien l’esprit explorateur et découvreur de l’épisode qui va pousser l’équipage à s’interroger sur la marche à suivre, sur leurs croyances et sur eux-mêmes.

J’aime que Tilly se donne à fond pour son vaisseau et que retrouvée « presque morte », elle soit sauvée à l’infirmerie. Et la dynamique qui s’instaure entre Saru et Tilly est très agréable à suivre.

J’aime bien le questionnement de la violation de la « Prime Directive » qui est un des fondements de Star Trek. "La Fédération des planètes unies n’est pas supposée interférer dans le développement des autres espèces de l’univers tant que celles-ci ne sont pas parvenues par leurs propres moyens à voyager plus rapidement que la lumière. Et même alors, la Fédération n’interviendra qu’à la demande expresse des peuples concernés."

J’aime bien le personnage de Jacob (Andrew Moodie) qui ne demande qu’une confirmation de ses convictions de scientifique (décidément les seconds rôles sont très bons après celui de Tig Notaro, la semaine dernière).

Je n’aime pas le sauvetage de la planète, parce que je ne sais pas trop quoi penser de l’utilisation de la matière noire éjectée comme un suppositoire du Discovery, servant d’aimant pour éloigner les débris.

Je n’aime pas que Pike sorte à moitié guéri de l’infirmerie (pourquoi Tilly cette semaine et pas lui), OK il avait une blessure sérieuse mais pire que le bout de métal en fusion de la semaine dernière sur Burnham ?

J’aime bien la scène de Pike dans son bureau avec Burnham, de l’humour, Trekkien, très fin, bien vu et heureusement du coup qu’il n’est pas complètement guéri sinon la blague tomberait à l’eau…

J’aime bien Tily qui voit des fantômes (bon on s’en doutait légèrement) ça donne un petit côté intéressant et décalé au personnage. J’aime voir Tilly chamboulé par ce qu’elle a vécue.

J’aime bien le changement d’avis de Pike en toute fin, qui malgré tout, va offrir une réponse à Jacob malgré le problème de cette fameuse « Prime Directive » qui est, pour moi, l’élément central de l’épisode avec la place de la religion/croyance dans nos existences. Pike infléchi quelque peu les règles et va contourner le problème le plus discrètement possible.

En règle générale, cet épisode est très plaisant. On rentre enfin dans le vif du sujet avec un Pike qui prend ici toute sa stature, tout en nuances. C’est un épisode optimiste pour la suite, qui met un peu la lumière sur un personnage secondaire, le Lieutenant Owosekun (Oyin Oladejo). Si le thème de la foi était présent dans « Frère », il est ici un élément central. La foi dans l’avenir de son peuple, la religion et la manière dont on l’appréhende (et pourquoi ne pas garder en effet que le meilleur de chacune d’elles ?).

Enfin, pour lancer une dernière polémique, j’ai remarqué que les fans de "Star Trek : Discovery" utilisaient l’abréviation DISCO, ce qui n’a à priori aucun rapport avec les couleurs des tenues qu’ils portent dans la séries (quoi que…) mais peut-être avec un T-shirt porté par les personnages à un moment donné avec écrit dessus DISCO, tandis que les gens moins fans auraient tendance à utiliser le trigramme DIS comme TOS, TNG, DS9, VOY et ENT… Et vous ?

Ce qui est sûr c’est que cette série en plus de diviser le public, fait surtout énormément parler d’elle et que demander de mieux ? Mieux vaut parler de vous-même en mal, ça prouve que vous existez aux yeux des gens. Il en va de même pour notre univers chéri. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, on n’y est pas indifférent mais on se respecte parce que le paradis est peut-être à portée de main.




Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

Dans la même rubrique :
< >