Menu

Notez
Séries TV en production

        

Star Trek : Discovery | 2017 - en production


Un article ajouté/rédigé par | 01/03/2018 | Lu 1601 fois




Synopsis

Après un siècle de silence, les Klingons refont surface. Déterminés à réunifier leur empire, ils déclarent la guerre à la Fédération des planètes unies. Officier en disgrâce de la Starfleet, Michael Burnham se retrouve au centre du conflit...

Présentation

Mon avis concernant la première saison de « Star Trek : Discovery » est un peu à l’image des bonds cahoteux effectués avec le moteur à propulsion sporique : les résultats ne sont pas toujours très convaincants, la faute peut-être à des épisodes pas toujours de qualité égale...

Abstraction faite du générique qui est tout bizarre, des effets spéciaux qui sont tous pourris, des Klingons testostéronés et pathétiques (genre moches, bêtes et méchants) et des acteurs constituant l'équipage du Discovery choisis probablement pour être représentatifs (faut que ça plaise à tout le monde) de manière caricaturale des individus et des mœurs en tout genre de notre société actuelle, que reste-t-il à se mettre sous la dent ?

Ah oui : le scénario ! Alors, les premiers épisodes ne sont franchement pas folichons. Guerre, guerre, guerre... Ensuite viennent quelques épisodes plus intéressants, notamment sur ce fameux moteur à propulsion sporique et sa dangerosité. Puis on arrive enfin sur quelque chose de prometteur avec le Discovery qui se perd dans une dimension parallèle. Mais alors là ! Voilà pas qu'au lieu d'exploiter la richesse du filon, on nous égare dans une histoire à deux balles avec une réalité parallèle et des sosies épouvantables... au secours Obi-Wan Kenobi ! Cela en devient RISIBLE.

Franchement, à ce stade, après avoir vu 11 épisodes, je suis sur le point de décrocher complètement. Si j’ai finalement vu la suite, c’est parce qu’un ami m’a dit de persister.

Alors comme le dit le proverbe : « Il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis ». Et j’ai bien fait de suivre le conseil qui m’a été donné. En effet, il se passe un truc complètement dingue dans l'épisode 12 ! On a le droit à une révélation sur Gabriel Lorca, qui du coup, pour mon plus grand plaisir, donne enfin du relief à cette histoire, et offre une relecture complète des épisodes précédents. Il y a plein de choses - de petits détails - qui s'expliquent... Bref, le truc devient immense ! Et comme je ne m'y attendais pas du tout (à l’inverse de la révélation sur Ash Tyler), la surprise est d'autant plus appréciée.

A partir de là, j’ai vraiment bien accroché à la série. C’est dommage qu’il ait fallu deux tiers de la saison pour que le truc démarre vraiment et que le scénario devienne prenant. En même temps que le scénario s’étoffe, d’autres personnages occupent d’avantage le devant de la scène, à part égale avec Michael Burnham, ce qui permet de découvrir enfin leur personnalité, leurs atouts et/ou leurs points faibles. Ainsi, les membres de l’équipage du Discovery, comme Saru, Sylvia Tilly, Paul Stamets et Ash Tyler, sortent de l’ombre et se révèlent être intéressants.

Et pour conclure, j’ai trouvé le dernier épisode vraiment bien, tout à fait dans le ton de cet univers qu’est Star Trek, surtout avec la sage et réfléchie décision prise par Michael Burnham en donnant la chance aux Klingons de se réunifier, plutôt qu’en optant pour leur annihilation. Et en prime, à la toute fin, l’apparition de l’Enterprise de Pike !

Je suis donc partie sur des notes négatives pour cette première saison, pour finir sur une note très positive. C’est donc une bonne surprise.

En ce qui concerne les saisons suivantes, j'aime beaucoup les divers protagonistes et leur développement. Et j'aime bien les concepts présentés, même s'ils me paraissent parfois bien improbables. C'est ainsi, je ne me pose plus trop de questions. C'est un beau spectacle qui me divertit et me transporte loin dans le temps et l'espace, ça me va bien comme ça.

Par contre, je déplore que - en plein cours de diffusion - Netflix ait perdu les droits de la série, qui à présent est diffusée sur une autre plateforme où je n'ai pas d'abo. Je me retrouve tout con à ne pas pouvoir visionner la suite !

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Maestro le 19/11/2017 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Saison 1
La Fédération vit en paix. Romuliens et Klingons semblent tranquilles. C'est à ce moment que, brutalement, un nouveau clan klingon fait son apparition. Mené par T'kuvma, un exalté qui veut ressusciter la grandeur de Qahles et la pureté de la race klingonne, ce clan dispose d'une nouvelle arme : le dispositif d'occultation. Et quand un vaisseau de Starfleet tombe de le piège tendu par T'Kuvma, la guerre devient inévitable. La Fédération n'a pas d'autre choix que de compter sur les travaux menés sur le Discovery : la propulsion sporique, basée sur un mycélium s'étendant au-delà des 3 dimensions de l'espace. Mais cette technologique est dangereuse...

Après trois films décevants (en tout cas du point de vue des trekkies purs et durs), on en revient à l'essence de la franchise : un vaisseau flambant neuf qui explore de nouveaux monde, de nouvelles technologies et utilise du techno-blabla à fond la caisse ! A bord de ce navire des hommes, avides de rêves, d'aventure, et d'espace, à la recherche de.... heu, non, ça c'est autre chose, désolé... A bord de ce navire, disais-je il y a le captaine Lorca, un gars qui ferait passer Janeway pour une hippie et les Romuliens pour des pacifistes. Ca change des capitaines diplomates ! Celui-ci tire avant de négocier. Il est en guerre et il le vit très bien, merci pour lui, une tasse de thé ? Mais ce n'est pas lui le personnage principal, et ça c'est nouveau ! On suit surtout Mickael Burnham, une femme (si, si!) élevée par un certain Sarek. ca ne vous dit rien ? Bon, je n'en dis pas plus. Elle lutte entre sa nature humaine et son éducation vulcaine. Ca ne vous dit rien vraiment rien ? Vous me faites marcher ?

Située juste avant TOS, cette série met donc en scène la guerre entre la Fédération et les Klingons. Et ces derniers sont vraiment importants. Les scénaristes en font des Klingons à 200%, sans dec', même Worf a l'air d'un nounours en comparaison. Il paraît que la raison de leur apparence sera révélée plus tard. Mais je n'en suis pas encore là.

Action, mystère, personnages bien typés, Klingons à la testostérones, combats spatiaux (avec une scène dans l'épisode 9 qui est WOUAAAAAH)... Bon ben voilà, je suis fan. Qapla' !

2.Posté par Ténèbres PATATE le 19/12/2021 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

patatetenebres
Du classique Star trek, mais aux goûts du jour, ce qui franchement, est une bouffée d'air frais, avec enfin de vrais intrigues, et des personnages profonds, et une positivité qui me rappelle souvent le bon côté de Sense 8. Alors oui, le "fan" version réseaux sociaux va râler parce que les boutons de manchettes ne sont pas comme cela à cette époque, voir, pire, il y a trop de femmes, trop de sexualités différentes, et aussi trop de guerre, alors que Star trek, gnagnagna... C'est une série de divertissement, ça l'a toujours été, sauf que jusqu'à maintenant, c'était pas terrible à correct, avec toujours des effets et des univers bricolés. Ici nous avons de l'expérience des séries modernes, enfin appliquée au trekverse, et cela fait du bien. Pour ma part, j'y ai trouvé tous les fondamentaux de Star trek, un bon casting, de véritables problématiques actuelles amenées dans des intrigues imbriquées. Le tout très accessible. J'ai tout regardé de Star trek, toutes les séries, toutes les saisons, tous les films, et je n'y trouve mon compte que maintenant, y trouvant un vrai rythme, du drama et des interprétations de qualité, plutôt que cette bouillasse ridicule de TNG, ou ça jouait comme des pieds, dans des décors en carton-pâte, autour de scénarios-bateaux. Donc oui, bien content!

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.