Menu

Dans la même rubrique :
< >
     

Notez
BD

        

Sky-Doll - Tome 1 - La Ville jaune


Un article rédigé par le 27/09/2016 | Lu 986 fois




Sky-Doll - Tome 1 - La Ville jaune
Dieu est mort.
Son corps gît dans son bureau de l'Heaven Spaceship Wash, un astrolavage parmi tant d'autres sur la planète Papathéa.
Mais quel est le lien entre le créateur de l'univers et cette poupée synthétique conçue pour le plaisir des sens, en cavale de planète en planète ?
Pourquoi semble-t-elle toujours en proie à une avalanche d'événements désastreux, tels des électrons gravitant autour du noyau d'un atome ?
Peut-être que la Papesse sait ou pressent quelque chose.
Peut-être ce secret est-il gardé par les mystérieux habitants de la ville blanche.
Peut-être, tout simplement, que personne ne sait rien. Sans doute, lorsque la vérité éclatera au grand jour, sera-t-il déjà trop tard.
Pour tous.

Présentation

Des poupées ont été créées dans des buts plutôt tordus... et leurs souvenirs sont régulièrement effacés, de sorte à ce qu'elles soient toutes pareilles et ne se différencient pas trop les unes des autres. Sur la planète Papathéa, Noa est une poupée qui travaille dans un astrolavage au service d'un cruel proxénète qui se fait appeler « Dieu ». Un jour, cet infâme personnage est retrouvé mort, alors que Noa s'est fait la malle pour fuir sa condition d'esclave. La poupée s'est cachée à bord d'un vaisseau spatial occupé par deux émissaires de l'Eglise en mission diplomatique pour le compte de la Papesse. Lorsque sa présence à bord est découverte, ses deux occupants se disputent. L'un (Jahu) pense qu'il faudrait la rendre à son propriétaire (ou du moins la ramener chez elle), tandis que l'autre (Roy) souhaite la protéger d’autres bourreaux en la gardant auprès de lui. En chemin, Noa fait des siennes : il semblerait qu'elle ait le don pour s'attirer des ennuis et engendrer des désastres. Mais il semblerait aussi que cette poupée synthétique, qui doit être remontée régulièrement à l'aide d'une clé, soit dotée d'une âme/conscience et qu'elle détienne un secret – qu’elle ignore - enfui au plus profond de ses souvenirs...

Voici une histoire se déroulant dans le futur, avec des poupées créées pour le plaisir des hommes. Noa est visiblement différente des autres créatures synthétiques, et on découvre petit à petit pourquoi. Le personnage, d’une grande sensibilité, est d'emblée attachant.

Le scénario présente deux camps radicalement opposés : les fanatiques religieux et les impies. Pour le moment, je dirai que cela n'est rien de bien nouveau, mais je suis curieuse de voir comment le sujet sera traité dans les tomes suivants.

Quant au dessin, je le trouve beau et soigné, joliment coloré. Pour les yeux, c'est un plaisir. 

Vu ces prémices prometteuses, j'ai l'impression que « Sky-Doll » va être une série de Science-fiction que je vais avoir plaisir à lire...

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.