Menu

Notez
Livres

        

Peau d'Âne

Conte de Charles Perrault


Un article ajouté/rédigé par | 05/11/2011 | Lu 804 fois




Illustration de 1867 de Gustave Doré
Illustration de 1867 de Gustave Doré
Mourante, une reine se fait promettre par le roi de ne prendre pour nouvelle épouse qu'une femme plus belle qu'elle. Mais la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté n'est autre que sa propre fille, et le roi lui fait sa demande. Pour échapper à cette union incestueuse et sur les conseils de sa marraine, la princesse demande à son père, pour sa dot, des robes irréalisables, mais il parvient toujours à les lui offrir. Elle lui demande alors de sacrifier son âne qui produit des écus d'or et le roi s'exécute. La princesse s'enfuit alors du château, revêtue de la peau de l'âne. Elle emporte avec elle sa toilette et ses plus belles robes. Le prince d’un autre royaume, où s'est installée Peau d'âne comme servante, la voit sans la reconnaître alors qu'elle était en tenue de princesse. Il demande alors que Peau d'âne lui fasse un gâteau. En faisant la galette, elle laisse tomber sa bague dans la pâte. Le prince demande immédiatement que toutes les femmes et demoiselles du pays viennent essayer la bague. Aucune ne peut passer la bague. Enfin on fait venir Peau d'âne. Le prince l'épouse et la princesse évite ainsi le mariage avec son père.

Fiche de lecture

Parmi les contes de Perrault, celui-ci est loin d’être mon préféré. C’est une drôle d’histoire, dont l’inceste est un thème au centre de ce récit. Ici, un roi se résout à marier sa propre fille, et ceci, sans un seul sentiment de culpabilité devant ce que toutes les civilisations de notre monde considèrent comme intolérable. L’inceste est un sujet tabou, même ! En plus, le roi est soutenu et conseillé par un druide afin de parvenir à ses fins. Fort heureusement, la fée marraine de la jeune femme lui explique qu’il ne faut pas confondre les différentes formes d’amour. Il y a celui que l’on porte à ses parents, et celui que l’on porte à l’homme aimé. On n’épouse pas ses parents, même si on les aime ! Lorsque Peau d’Ane s’enfuit, je crois que c’est un soulagement pour tous les enfants à qui on lit ce conte. Car même si un enfant ignore ce qu’est l’inceste, il comprend tout de même très bien qu’il y a quelque chose de très malsain dans cette histoire. On peut enfin resprirer et se détendre lorsqu’un jour, un beau prince remarque Peau d’Ane. Enfin le récit prend des allures de conte de fées ! Notons que même si le parcours du Prince pour délivrer Peau d'Ane de cette épouvantable situation est long et sinueux, il y parviendra quand même. Tout comme dans Cendrillon, c’est grâce à une séance d’essayage que l’identité de la jeune femme sera révélée.

Source : Wikipédia

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Djackdah NIELLE
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN
Koyolite TSEILA
Paul DEMOULIN
Hélène DESTREM

💬Commentaires et avis