Menu

Notez
Cave geek

        

Musique - Dream Theater : A View from the Top of the World


Un article ajouté/rédigé par | Lu 131 fois


⚓️ : 2021, Dream Theater


Retour aux sources sans devoir renier des sonorités futures

Musique - Dream Theater : A View from the Top of the World
22 octobre 2021 : sortie du quinzième album du groupe de métal progressif Dream Theater : A View from the Top of the World.

Album incroyablement stylistique dans le pur ton progressif et technique du groupe qui extirpe votre âme et la jette dans les astres scientifiques. Une merveille de maîtrise et d'émotion calculée qui attise la rêverie au sein d'une expédition toujours aussi élevée. Ce sont vers des cieux augmentés par la puissance du toujours plus vite, mais cadencée par les instruments de synthèses dont les sonorités naviguent entre futur et passé, ce qui vous donne une si grande respiration de liberté que le soupir qui en découle vous délasse sans demi-mesure. Vous vous laissez glisser dans une inlassable cosmogonie.

Ne vous leurrez pas par la magnifique illustration photographique composée par Hugh Syme, dont la concrétisation provient du vrai paysage Norvégien : le Kjeragbolten. A l'écoute des morceaux de l'album, vous n'aurez pratiquement plus d'attache sur Terre.

Pourtant le pilotage automatique ne dévie pas des caractéristiques et manies mélodiques du Dream Theater glorifiant son perfectionnisme.

Sa façon d'être ne surprendra personne car aucune déception ne soulève une quelconque mauvaise impression. Les vagues rythmiques se cassent au sein de descentes vertigineuses afin de s'étaler sur un parterre d'étoiles, puis reprendre le ton d'un métronome régi par les lois de la physique. Des lois écrites dans le besoin de transcender une nouvelle approche de l'humanité, une humanité positivée par le sens de la quitter grâce à une exaltation du réel augmenté par la réflexion et l'usage d'un procédé d'amélioration.

Les textes, en commençant par l'empreinte d'une science-fiction assumée par l'espoir d'un renouveau, développent une pensée très liée à ce que le genre dystopique ne saborde un espoir véhiculé par l'application de son contrepoint, antagoniste (comme l'utopie) mais plus nuancé, moins anxiogène. C'est le courant émergeant du Solarpunk.

Voilà la propagation de l'atmosphère de ce A View from the Top of the World.

Le premier morceau parle de ce regard sur l'espace (afin de sauver notre humanité) pour se repositionner et faire le point sur nos échos éthiques et politiques avec la progression de nos principes.

Encore une belle envolée de titres façonnant l'imaginaire au concept science-fictionnel.

Comme nous l'indique bien l'objectif du groupe, atteindre par sa musique le Saint Graal d'une vie meilleure, ailleurs entre l'espace et les boucles temporelles.

L'invitation se fait par la musique,  comme un outil « à lire entre les lignes » aux confins de la conscience qui doit se sublimer par la pensée.




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Le Galion DES ETOILES
Patrick PLANÈS
Koyolite TSEILA
Jean Christophe GAPDY
Paul DEMOULIN
Christobal COLUMBUS
Frank GONZALEZ

💬Commentaires et avis