Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Mark Storm - (4) Rêves fatals



Article rédigé par le 06/10/2011
Lu 17 fois



Multiplications des évasions jusque dans les prisons de haute sécurité, disparitions en masse de citoyens de tous ordres, vols de matériels militaires sans aucune effraction, attaques biocybernétiques impossibles à tracer. Les dossiers s’accumulent, les questions aussi. Comme la Patrouille de l’Espace, Alen Warmer sent la pression de l’Union s’alourdir à l’apparition de ce nouveau mystère : une « maladie » aux effets dévastateurs.

L’atmosphère délétère fait les beaux jours des agences indépendantes. Reconvertis dans la sécurité privée, Graig Selbas et ses coéquipiers signent leur premier gros contrat tandis que Tamra Dark s’entête dans une enquête qui dérange : tous verront leurs missions leur échapper.

Mark Storm aurait pu rester loin de cette agitation. Il accepte pourtant la proposition du Président des Deux Conseils. Attiré par le défi, il va entamer un jeu qu’il pensait pouvoir maîtriser. Il n’en connaissait malheureusement pas toutes les règles : perdre est interdit.


Mark Storm - (4) Rêves fatals

Fiche de lecture

Parmi les quatre tomes actuels de Mark Storm, « Rêves fatals » est incontestablement mon préféré. Il y a plusieurs éléments qui m’ont enchantée.
 
Tout d’abord, le scénario : c’est du béton ! Il est fort bien construit et j’ai le sentiment qu’il a été mûrement réfléchi. Les différentes trames sont présentées en parallèle, chacune soulevant des interrogations. La toile de fond sur laquelle viennent s’ajouter pas à pas des composants de l’ensemble est à grande échelle. Le suspense est bien dosé, et il m’a été difficile de lâcher le livre tant le récit m’a tenu en haleine.
 
Ensuite, au niveau des personnages, ce que j’ai apprécié, c’est la place donnée à Alen, Graig, Geln, Tamra, Sékor et Ebor au sein de cette histoire. Ici, les amis de Mark Storm ne servent plus seulement de faire-valoir au héros. Ils gagnent en présence et en indépendance. Ainsi, que ce soit en solitaire, en duo ou en trio, chacun d’eux a un rôle important à jouer, en menant sa propre enquête, afin d’apporter des éléments de réponse au mystère qui plane dans la galaxie. Ils s’affirment et c’est tant mieux.

Sinon, j’ai été agréablement surprise par un nouveau personnage : Lénos. Cet antagoniste est intelligemment imaginé, et il est typiquement caractéristique du genre de personnage qui me fascine. J’ai particulièrement savouré les interactions entre Mark Storm et lui. Ce quatrième opus voit également l’arrivée de Leah Greschad, et sa rencontre avec Mark Storm va être marquante. Mais je n’en dirai pas plus…
 
Et en parlant de notre héros, si au départ Mark est tapi dans son refuge, profondément anéanti par la perte de Lana, par la suite, il en sortira et éprouvera un féroce besoin de vider sa colère. J’ai trouvé très bien rendus les moments durant lesquels le « Bleu d’Enfer » le tient à sa merci. Violente et destructrice, cette drogue et ses effets secondaires sont un véritable enfer et contraignent Mark à commettre de terribles actes. Quant à Arak, l’intelligence artificielle de son vaisseau, on réalise aussi que sans son aide et sa technologie, Mark ne serait pas aussi « doué » dans les coups risqués qu’il joue. Ce fait, qui pourrait aussi s’avérer être une faille du pirate si Arak venait à lui faire défaut, casse le côté surréaliste du personnage, et le rend plus crédible, plus « réel ».
 
Parmi les scènes d’anthologie de ce roman, je retiens tout spécialement le duel à coups d’épées laser sur fond de déluge apocalyptique, un combat singulier qui vaut largement celui sur Mustafar (Star Wars). J’ai adoré ! Et dans un style plus humoristique : la scène où Mark Storm s’étale de tout son long dans la fontaine, dans laquelle Allen se trouve déjà à quatre pattes dans l’eau sous les éclats de rires des enfants. Et du point de vue des ambiances, j’ai trouvé très sympa celle rétro-futuriste qui règne dans l’enceinte du château de Lénos.
 
Au niveau de l’écriture, je dirai qu’elle est un peu moins fluide que dans les tomes précédents, ceci en raison de certaines tournures de phrases parfois laborieuses dans les descriptions. J’ai remarqué que lors d’une phrase plus longue, le sujet est régulièrement placé au milieu ou à la fin de celle-ci, ce qui m’a parfois obligée à la relire pour en saisir le sens. Autrement, il subsiste encore pas mal de coquilles (fichier remis à l’auteur) dans mon édition papier, mais elles devraient être corrigées – du moins celles que j’ai relevées - pour les tirages ultérieurs. J’ai l’impression que le fond (le scénario) a requis beaucoup d’attention, peut-être un peu aux dépens de la forme. Il n’en reste pas moins que l’ensemble est tout à fait bien.
 
Quoiqu’il en soit, les éléments mentionnés ci-dessus n’ont en aucun cas entaché le plaisir que j’ai eu à cette lecture. Il est indéniable que Cendrine N. William aime ses personnages et qu’elle plonge à leurs côtés dans les aventures qu’elle leur fait vivre (ou subir !). Cette passion se ressent dans ses écrits, et confère de la sensibilité et du cœur à l’ensemble.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com