Menu



Notez
Films SFFF

        

Les Aventuriers de la 4e Dimension

My Science Project


Un article ajouté/rédigé par | 10/07/2016 | Lu 1353 fois



En 1957, le président Eisenhower donne l'ordre de faire disparaître une invention scientifique qui risque de changer la face du monde.

En 1986, trois lycéens, Mike, Ellie et Vince découvrent par hasard dans un dépôt de l'US Air Force un engin inconnu. Ils s'en emparent et avec leur professeur de sciences le font fonctionner et ils ne tardent pas à découvrir qu'il est doté d'une technologie leur ouvrant des portes spatio-temporelles !

Victimes d'étranges phénomènes, ils se retrouvent aux frontières de la 4ème dimension, et commencent alors une aventure à travers le temps qui ne sera pas sans conséquence.

Parviendront-ils néanmoins à se sortir du pétrin dans lequel ils se sont plongés ?


Les Aventuriers de la 4e Dimension

Présentation

Nous sommes toujours dans cette période des années 80 où on était scotché par tant de films de science-fiction/fantastique qui sortaient presque à la chaîne à l'époque. Ce film fait partie de la famille des films comédie SF (en VO : teen-sci-fi/comedy) comme « Retour vers le Futur  », « Une créature de Rêve », « Profession : Génie », etc...
 
Donc en voici un autre (après Buckaroo Banzai), qui n'a pas brillé au box-office et cela s'est transformé en un échec commercial malgré un divertissement parfait et des effets spéciaux très soignés pour l'époque...
 
En tout cas, une histoire bien ficelée avec des rebondissements, grâce à une machine extra-terrestre surnommée « Gizmo » qui nous ouvre des portes spatio-temporelles d'autres dimensions. Nos héros vont aller combattre des mutants, des gladiateurs, un homme de Neandertal, des Viêt-Cong et un T-Rex… En bref, toutes les portes se retrouvent ouvertes en même temps en plein milieu des locaux du lycée.

Cette production appartient à une catégorie de film qui, soit on adhère ou on déteste, mais en aucun cas, on ne peut pas rester indifférent sur ça ! Alors film culte ou gros nanar, le choix vous appartient...

Petit clin d'œil : Lorsque le professeur Roberts revient des années 1960, il porte exactement la même tenue que celle qu’il avait dans le film « Easy Rider », en 1969. De même, une réplique du film est un clin d’œil à un autre film de l’acteur John Stockwell : c’est au moment où le personnage de Vince lui dit : « Tu sais, j’ai vu un film où une voiture hantée faisait cramer le gars à l’intérieur ». Cette réplique est dans le film « Christine », de John Carpenter, sorti en 1983, où John Stockwell avait un des deux rôles principaux.
 
Par contre, à une certaine époque, ce film est sorti en français en VHS, mais depuis, rien ! Mais il est sorti en DVD/Blu-ray en février 2016 en import US... peut-être que ? En ce qui me concerne, je l'ai en français. ^-^

Cela a été un réel plaisir de le revoir. Pour ma part, cela m'a fait un bond en arrière de 30 ans, où on se déplaçait en « bande » pour aller voir le film au ciné. Je me rappelle que j'ai toujours l'affiche du film dans ma chambre d'adolescent (donnée gratuitement à l'époque). Pour moi, il a bien vieilli et restera dans mes annales des films de SF...




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Loïc JOCHAULT
Erwelyn CULTURE MARTIENNE

Commentaires et avis