Menu

Notez
Livres

        

Les Ajusteurs - Époque 2 - El Ratel y la Oscuridad (J.C. Gapdy, 2021)


Un article ajouté/rédigé par | 02/05/2021 | Lu 503 fois




Les Ajusteurs - Époque 2 - El Ratel y la Oscuridad (J.C. Gapdy, 2021)
Juin 5257. Mégapole de Warszawa-Ogrommy, l’ancienne Varsovie.

Silinia, jeune voleuse hors pair de 26 ans, doit dérober une statue en or contenant les lourds secrets du truand Nim’s Djor’Dan, parrain de la mafia est-européenne. Un travail assez habituel pour elle, si ce n’est qu’elle doit le réaliser pour la plus mystérieuse organisation des mondes colonisés et de la Terre dont elle est membre : celle des Ajusteurs dont nul ne sait ni qui ni où ils sont.

Si pénétrer avec l’aide de Nis, son amie et protectrice, dans le musée privé de Djor’Dan se révèle assez facile pour la cambrioleuse, ce qu’elle y découvre est des plus inattendus : la statue a déjà été dérobée et trois cadavres encombrent les lieux. L’organisation, inquiète, lui dépêche aussitôt El Chorro, un enquêteur spécialisé, qui, avec son garde du corps Hialino, va tenter de l’aider à retrouver l’objet convoité. Mais leur première piste, celle d’un tueur à gages, est mise à mal : l’homme a, lui aussi, été refroidi …

Débute alors une course folle à travers les mégapoles de PanEurope, avec pour objectif de rester en vie pour retrouver coûte que coûte des secrets qui pourraient bien changer l’avenir d’une multitude de défavorisés.

Les Ajusteurs

Un univers et des histoires se dirigeant vers le genre solarpunk qui mêlent thriller et SF sociale cherchant à être optimiste au cœur d’un monde parfois sinistre et dangereux. Après la première époque d'El Ratel y el Niño, voici donc la seconde.

Une histoire un poil plus sombre (logique avec un tel titre), plus complexe et plus dramatique aussi.

Du coup, plus longue par la même occasion avec ses 143 pages et se terminant par une annexe sur l’époque (on a quand même dépassé l'an 5200) et un mémento des personnages (pour qui aime en avoir un sous la main). Une histoire qui mêle l’esprit du recueil Aliens, Vaisseau & Cie, les enquêtes de l’androïde détective Gerulf (La Reine du Diable Rouge et Un Cerveau d'Yttrium) et un univers à la Philip K. Dick aussi bien qu’à la Asimov (mais pas celui avec des robots et ses lois de la robotique).

Précision : les textes des Ajusteurs n’ont aucun lien avec tous mes autres univers et cette époque peut très bien se lire indépendamment de la précédente.

Nota Bene

Cet épisode était initialement proposé gratuitement au téléchargement (période du 02.05.21 au 06.06.21).

JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Le chien CRITIQUE le 02/05/2021 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lechiencritique
Aussitôt publié, aussitôt lu !

J'avais beaucoup aimé le premier épisode et ce second opus confirme tout le bien que je pense de cette série des Ajusteurs.
Un poil plus retors que le premier, celui ci développe l'univers en mettant en avant une problématique que j'aime : comment rendre le monde plus juste ? La fin justifie t'elle les moyens ?
Plusieurs points de vue pour se faire sa propre idée, le tout dans un bon thriller bien vitaminé.
Moi, j'aime lorsqu'un texte m'emmène avec lui dans son univers et me laisse me faire ma propre avis sur la thématique. Le propos est amené par petites touches,...

2.Posté par Anne-Marie MOUNI le 10/05/2021 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

anne
Les textes de Gapdy ne sont jamais simples, il faut les mériter. Mais je trouve celui-ci terriblement compliqué. Et l’hommage à l’Asimov de Fondation me laisse aussi perplexe que cette dernière oeuvre. La psychohistoire prétendait tout prévoir, ce quej’ai toujours jugé impossible, car comment prévoir les imprévus ? D’ailleurs votre nouvelle résoud élégamment ce problème. Cependant les Ajusteurs arrivent à leur fin.

Pour tout dire j’ai apprécié la nouvelle mais de l’extérieur en quelque sorte, comme un exercice qui ne me concernait guère. D’autant plus que Siliana me semble un peu passive.

Les...

3.Posté par Jean Christophe GAPDY le 11/05/2021 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
La passivité de Silinia s’explique par le fait qu’elle est prise dans un tourbillon et s’y retrouve entraînée, bien malgré elle et à vive allure – si cela n’avait pas été le cas, elle aurait très vite compris la situation.
Concernant l’homosexualité féminine, celle-ci est ainsi uniquement parce que, pour l’instant, j’ai une nette préférence pour les héroïnes et personnages féminins. Mais, les deux – masculins et féminins – sont présents dans mon recueil « Aliens, Vaisseau et Cie » et surtout « Les Mondes de Quirinus », ainsi que dans la 3e époque des « Ajusteurs » (époque qui est achevée et ...

4.Posté par Anne-Marie MOUNI le 12/05/2021 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

anne
@ jc gapdy : merci à vous pour trouver le temps de répondre à unq question plus que secondaire. Bon travail

5.Posté par Djackdah NIELLE le 24/05/2021 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Deuxième aventure dans le monde des Ajusteurs, on en apprend un peu (trop peu?...) plus sur ce groupe mystérieux (même si le nom ne laisse que peu de doute sur leurs objectifs), on découvre un peu plus ce futur très lointain et original, et on se retrouve baladé au même titre que l'héroïne.
Pour du gratuit c'est quand-même vachement pas mal ;-)

6.Posté par Yann FAN SPACE OP le 07/06/2021 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yann_thiebaut
J'ai également apprécié cette 2ème époque, mais je l'ai trouvée un peu moins bien que la 1ère. Peut être un scénario très alambiqué, ou cette notion de "sacrifice" avec laquelle j'ai beaucoup de mal, surtout que je pense que ça ne se justifiait pas (quel besoin de l'autre ajusteur dans la scène finale, un simple régulateur suffisait).
Mais encore un bon moment de lecture, mes remerciements à l'auteur. J'ai commencé le 3 et c'est passionnant !

7.Posté par Jean Christophe GAPDY le 08/06/2021 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
En réponse à Yann...
Effectivement, en reprenant la fin, j'ai noté que l'explication concernant ce sacrifice n'était pas complète et ne permetait pas de tout comprendre (au-delà du scénario alambiqué, lié au fait que même Silinia est "blousée"). Je reprends pour ajouter les 2 phrases nécessaires à cela pour l'édition à venir. Merci de cette note importante !

8.Posté par Yann FAN SPACE OP le 10/06/2021 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yann_thiebaut
Merci pour la réponse, si c'est possible je suis preneur des 2-3 phrases pour mieux comprendre

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Djackdah NIELLE
Koyolite TSEILA
Christobal COLUMBUS
Philippe ANDRÉ
Jean Christophe GAPDY
Didier REBOUSSIN
Paul DEMOULIN

💬Commentaires et avis