Menu

Accueil galerie



Notez
Nouvelles et textes courts de SFFF

        

Les Ajusteurs - Époque 1 - El Ratel y El Niño (J.C. Gapdy, 2021)

Novella


Un article ajouté/rédigé par | 10/04/2021 | Lu 650 fois




Les Ajusteurs - Époque 1 - El Ratel y El Niño (J.C. Gapdy, 2021)
Avril 5216. Mégapole d’Angeles-Diego.

Un incroyable et improbable vol d’objet d’art est survenu dans la tour hautement sécurisée de Dorian Echegrey senior IV, la plus grande fortune de toutes les planètes colonisées. Incroyable parce que seul un proto-humain, un humain non augmenté, aurait pu franchir les pièges installés. Improbable parce que celle ou celui qui a réalisé cet exploit a utilisé des techniques et méthodes d’une complexité extrême.

Le seul capable avec certitude de cette prouesse serait Octave de Saint-Gil, dit El Ratel. Malheureusement pour le billiardaire, ce ne peut être lui. En effet, ce bandit de haut vol purge depuis quelques semaines une peine de prison de 342 ans. Qu’à cela ne tienne ! Echegrey a les moyens. Plutôt que de se contenter de détectives privés pour combler les lacunes des polices officielles, il fait libérer El Ratel et s’arrange pour que ce dernier consente à rechercher le rarissime objet qu’on lui a dérobé. Avec l’aide d’un jeune acolyte multi-métissé nommé El Niño, l’homme se lance dans de folles recherches et poursuites pour découvrir ceux qui ont commis cet invraisemblable larcin, mais aussi pour protéger sa vie. Et, dans ce jeu où bluffs et mensonges se révèlent rois, la question va se poser de savoir qui dupe vraiment qui et pourquoi.

Les Ajusteurs

Nul ne sait qui ils sont, ni ils sont, pas plus que quand ils sont.

Mille légendes courent à leur sujet sans que l'on soit certain que l'une ou l'autre soit vraie. On dit qu'ils existent depuis le 42e siècle, depuis plus de mille ans et qu'ils ont encore mille années à rester dans l'ombre pour changer les mondes humains tant au cœur du système solaire que dans les plus lointaines colonies. On dit aussi qu'ils sont là pour que les états et les planètes deviennent plus supportables pour les humains, qu'ils modifient lentement, mais profondément les unes et les autres, pour que les plus graves injustices finissent par disparaître et que les humains puissent enfin vivre à la lumière de leurs soleils respectifs. On dit qu'ils ne tuent jamais, quitte à perdre eux-mêmes la vie parfois. Mais on dit aussi que les régulateurs les accompagnent et que, eux, n'ont aucun scrupule pour meurtrir ou supprimer çà et là celle ou celui qu'il faut. On dit que partout où se trouve un ajusteur, un régulateur l'accompagne.

Mais on dit tellement de choses sur eux que nul ne sait finalement si tout cela est vrai. Il arrive même que l'on se demande si certains ne profitent pas de ces légendes pour se faire passer pour l'un d'eux et ainsi devenir à son tour une légende. Une légende comme l'est celle d'El Ratel, incroyable lupin de ces années 5200, qui dérobe sans jamais se faire prendre ni voir, sans jamais ni blesser ni tuer, tout en étant capable de redistribuer les richesses qu'il prend, jouant tel un Robin des Bois, un Mandrin ou une Marion du Faouët.

Oui, mais, comme le savez, si chacun disait sa légende côte à côte, la vie serait bien différente. Et que se passerait-il donc si la légende d'El Ratel rencontrait celle des Ajusteurs ?

Nota Bene

Cet épisode était initialement proposé gratuitement au téléchargement (période du 10.04.21 au 06.06.21).

JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Le chien CRITIQUE le 19/04/2021 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lechiencritique
Le monde il est pas beau, le monde il est moche...
Alors tu lis cette novella pour rendre le monde un peu meilleur, une petite note d'espoir dans ce monde de brutes.

Lu d'une traite ce texte qui d'une idée assez classique, le fameux Robin des bois, tisse un univers, celui des ajusteurs, qui semble très prometteur.
J'ai toujours un peu peur lorsque je lis un texte situé très très loin dans le futur que l'auteur joue la surenchère avec l'attirail techno, mais pas ici. Le principal reste l'intrigue, les gadgets SF sont là pour nous dessiner ce futur inégalitaire par petits traits.
L'auteur m'a ber...

2.Posté par Paul FICHTRE le 21/04/2021 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PaulFichtre
Ce récit se lit d'une traite. On se retrouve happé dans le sillage de el Ratel, un personnage énigmatique au code moral strict avec lequel JC Gapdy s'amuse à brouiller les pistes.
L'auteur pose le premier jalon d'un univers prometteur avec cette novella. Une plongée excitante et addictive dans le monde des ajusteurs que je recommande.

3.Posté par Anne-Marie MOUNI le 28/04/2021 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

anne
De nouveau merci à Gapdy pour ses textes gratuits. Je partage en grande partie la critique (sur son blog) du Chien Critique. Sauf que je n'ai jamais pensé etre plus intelligente que l'auteur.
Et surtout la demande de la suite. S'il vous plait.

4.Posté par Djackdah NIELLE le 01/05/2021 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Comme mes camarades précédents, j'ai lu le texte d'une traite.
Un nouvel univers, une enquête menée de main de maître, des retournements, un teasing pour la suite (qui sort demain à l'heure où j'écris ces lignes), qu'est-ce que c'est bien.
Le classicisme évoqué par Le Chien montre que l'auteur a su faire siens les codes du roman policier pour l'intégrer à un univers futuriste, avec une intrigue que n'aurait pas renié Agatha Christie ou qui aurait pu faire une des soirées du Club Des Veufs Noirs !

5.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 16/05/2021 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
Un petit mot en passant, car j'y reviendrai de façon globale, quand les 3 épisodes seront dispos. Ce que je peux dire c'est que j'adore l'ambiance et que la petite enquête est sympa à suivre. J'ai juste un problème : c'est la profusion de noms imprononçables (1) qui ont aussi des surnoms (2) mais qu'on appelle également (3). Je lis souvent à haute voix, et là c'est vraiment un enfer. Idem pour les Acronymes et noms de sociétés.

6.Posté par Jean Christophe GAPDY le 16/05/2021 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
En réponse à Erwelyn.
C'est vrai que ce n'est pas spécialement pensé pour la lecture à haute voix. Mais j'ai toujours vécu et travaillé dans le multiculturalisme, avec des personnes d'horizons très variés aux noms parfois complexes. Ce qui me employer soit des noms d'origines réellement étrangères soit des formulations complexes à leurs sujets. J'ai des souvenirs de copains-copines polonais, malgaches, japonais, etc. aux noms peu évidents à prononcer. Un copain d'origine polonais que je connais bien et dont j'ai longtemps connu le père a 4 voyelles dans son nom de 11 lettres, une copine malg...

7.Posté par Yann FAN SPACE OP le 04/06/2021 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yann_thiebaut
J'ai beaucoup aimé cette novella très prenante (mon sommeil ne vous dit pas merci M. Gapdy, je n'ai pas réussi à m'arrêter avant la fin hier soir!), très belle conclusion qui donne de plus envie de lire les suites. Je mets cette novella au dessus de la série Kei Arcada que j'avais également apprécié, je vous trouve des plus inspirés dès que vous mêlez SF et enquêtes comme dans les Gerulf.
Bravo et encore merci, je vais lire les suites très bientôt

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Christobal COLUMBUS
Lou MORENS

Commentaires et avis