Menu

Notez
Séries TV

        

Le Voyageur des Siècles (1971)

4 épisodes


Un article ajouté/rédigé par | 07/11/2013 | Lu 834 fois




Le Voyageur des Siècles (1971)
Grâce aux recherches de son aïeul François, Philippe d'Audigné parvient en 1981 à créer la machine à remonter le temps. Il rejoint François en 1884 et l'entraîne dans une formidable aventure : direction 1788 et la belle Catherine, promise à la guillotine ! Pour la sauver, il est prêt à tout, même à changer l'Histoire...

Présentation

Nous sommes en 1981. Une année comme vous ne l’avez jamais vue – et pour cause : cette année 1981 se situe 10 ans dans l’avenir.

Dans ce « futur du passé », les télévisions diffusent des programmes en relief et les voitures ont remplacé leurs roues par un « coussin magnétique ». La lune a fait l’objet d’une guerre, tandis que des touristes peuvent découvrir de leurs propres yeux les planètes Saturne et Vénus.

Grâce aux documents laissés par son grand-oncle, un jeune savant du nom de Philippe d'Audigné parvient à construire une « chronosphère » - une machine temporelle – grâce à laquelle il rejoint son aïeul, en 1885. A l’aide d’une autre invention, il lui est aussi possible de voir, dans les miroirs, les reflets d’images du passé. C’est ainsi qu’il tombe amoureux d’un visage. Celui d'une jeune femme de la fin du 18e siècle. Mais la dame de ses pensées est malheureusement morte sur l’échafaud de la Révolution Française. Qu’à cela ne tienne : Philippe est bien décidé à lui épargner ce terrible destin, quel qu’en soit le prix !

Suite à un nouveau saut dans le passé, il la retrouve peu avant la Révolution et, pour la sauver, change alors le cours de l'histoire. Louis XVI prend les mesures nécessaires pour empêcher la Révolution et meurt tranquillement dans son lit au lieu d’être guillotiné. La monarchie lui survit et Louis XVII lui succède sur le trône de France. Napoléon, quant à lui, n’est jamais devenu Empereur ; au lieu de cela, il exerce la profession de bonnetier !

Mais les changements que Philippe apporte au passé vont finir par se retourner contre lui et celle qu'il aime...

Le Voyageur des siècles est une mini-série de science-fiction française, réalisée par Jean Dréville d'après un scénario de Noël-Noël et diffusée en 1971.

L’histoire se raconte en flash-back, un peu comme « La machine à voyager dans le temps », sauf qu’ici, le narrateur n’est pas le personnage principal, mais le dernier témoin des événements que l’on découvre tout au long de 4 épisodes :

  1. L'homme au tricorne
  2. L'album de famille
  3. Le grain de sable
  4. Le bonnetier de la rue Tripette

Une oeuvre marquée par la malchance

Le projet de cette série, qui tourne autour du paradoxe temporel, est donc dû à Noël-Noël, un acteur français dont la longue carrière se situe surtout dans la première moitié du 20e siècle.

Abandonnant graduellement les écrans durant les années 1960, l’artiste se lance alors dans l’ambitieux projet d’un long métrage de science-fiction. Mais les échecs, les obstacles et les refus s’accumulent, l’artiste ne parvenant pas à convaincre les grands argentiers de financer son projet.

On est six ans avant La Guerre des Étoiles et la science-fiction n’est pas encore tellement à la mode, si l’on excepte Doctor Who en Grande-Bretagne. Même Star Trek, aux USA, n’a pas survécu au-delà de sa troisième saison…

Finalement, changeant son fusil d’épaule, Noël-Noël obtient des moyens nécessaires, non pas pour un film, mais pour une version télévisée. Le budget, quoique conséquent, est largement inférieur à ce qu’il en aurait été pour le grand écran et Noël- Noël, frustré, renonce à apparaître à l’image. Il a pourtant accompli un énorme travail d’adaptation, les deux heures de films devenant six heures à la télévision, sans que l’histoire n’en pâtisse trop.

Malheureusement, l’œuvre restera maudite jusqu’au bout, puisqu’elle sera diffusée en plein été 1971 et passera largement inaperçue auprès du public.

Une réapparition tardive

Il faudra attendre 2012 pour que cette œuvre sorte quelque peu de l’anonymat quand elle est reprise dans la collection de DVD « Les Inédits du Fantastique ».

A noter qu’auparavant, Noël-Noël avait lui-même adapté l’histoire en une version littéraire, sortie dans la « Bibliothèque verte ». Destiné à un public plus jeune, le roman offre une conclusion modifiée et plus heureuse que la série télévisée.

Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Frédéric VASSEUR le 26/04/2021 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FredV
Mais ça a l'air très intéressant, ça ! :)

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.


Blog partenaire