Menu

Notez
Livres

        

Le Grand Vaisseau - Tome 2 - Un Puits dans les Etoiles


Un article ajouté/rédigé par | 21/02/2016 | Lu 290 fois




Le Grand Vaisseau - Tome 2 - Un Puits dans les Etoiles
Après les incidents liés à la découverte de Marrow et la révolte des Indociles, le Grand Vaisseau a vu sa trajectoire déviée. Il fonce à travers les confins de la galaxie qu'il quittera après avoir traversé une étrange nébuleuse. Des nouvelles venues de celle-ci font état d'un peuple étrange, polymorphe et très avancé technologiquement. Une mission est donc envoyée afin de savoir ce qu'il en est, d'évaluer d'éventuelles menaces et, le cas échéant, de déjouer celles-ci. Une mission parallèle et ultra-secrète est même mise sur pied par les capitaines afin de multiplier leurs chances.

Il s'avère que la nébuleuse n'est pas ce qu'on croit, pas plus que le peuple qui l'abrite. Et ce qui y vit est bien mieux renseigné que prévu sur le Grand Vaisseau. Le secret du passager mystère est éventé ! Le vaisseau est en grand danger et les capitaines vont devoir aller au bout de leurs ressources pour le sauver.

Parallèlement, une autre menace est suspectée, celle d'un autre peuple qui suivrait le grand vaisseau à la trace pour en prendre possession. Pourra-t-on les détecter à temps ? Sera-t-il possible de déjouer leurs plans ? A moins qu"il ne soit déjà trop tard...

Fiche de lecture

Quel fouillis ! Je sors de ce livre avec les mêmes impressions que pour le premier Le Grand Vaisseau, à savoir que l'auteur a beaucoup d'imagination mais manque cruellement de structure dans son écriture. Un ami qui a lu ces ouvrages me dit que c'est plus probablement le traducteur. Je suis prêt à le croire mais le résultat est le même : on est à la limite du compréhensible.

Tout y passe : dialogues confus où on ne sait plus qui est qui, chapitres sans césures ni transitions, passages du coq à l'âne... J'aime bien les histoires touffues, denses, les intrigues emmêlées. Mais cela demande un minimum de clarté dans l'écriture. Or, c'est ce qui manque ici. C'est franchement dommage, car l'univers proposé est riche, mais le livre ne tient pas ses promesses.

J'ai d'ailleurs l'impression que c'est une tendance lourde : beaucoup d'auteurs de SF ne comptent plus que sur leur imagination et en oublient le style. J'espère que le futur me contredira. Mais pour ce qui est de Robert Reed, je pense que je vais laisser tomber et en rester là.

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Didier REBOUSSIN
Jean Christophe GAPDY
Djackdah NIELLE
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN

💬Commentaires et avis