Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

La quatrième Dimension

The Twilight Zone : 5 saisons | 156 épisodes



Article rédigé par le 29/10/2011
Lu 1241 fois



Cette série est une anthologie d'histoires fantastiques, étranges, énigmatiques dont le but était, comme le disait son créateur Rod Serling, « de frapper le téléspectateur, de le choquer par la chute toujours inattendue, surprenante et singulière de chacune de ces histoires ». Ce qu'il voulait faire, c'est une série intelligente, quelque chose qui s'adresse à des adultes, à des gens qui regardent leur téléviseur comme on lit un livre, avec concentration et en acceptant d'y réfléchir. The Twilight Zone ne devait pas être racoleur. Pas de pistolets laser, pas de batailles de robots, pas de sous-marin futuriste, pas de monstres très féroces, ni d'espions aux gadgets dans les souliers. The Twilight Zone stimulait l'imagination au lieu de l'anesthésier. Les épisodes n'étaient pas servis tout épluchés; au lieu d'abrutir son public, celui-ci était entraîné dans les vastes champs de réflexions que les épisodes ouvraient à chacune de leur conclusion. Souvent, Rod Serling introduisait lui-même les épisodes. Cigarette à la main, complet noir raide, sourire cynique, il explique, présente le personnage de l'épisode et donne un avant goût de son voyage.


La quatrième Dimension

Présentation

La quatrième Dimension
Dans les coffrets DVD qui sortent actuellement, le son a été remasterisé, ce qui rend la lecture des épisodes très agréable, même si l'image est en noir et blanc.

Les épisodes de la Quatrième Dimension sont incroyables. C'est fou... Un en particulier m'a pas mal marquée, de par l'ironie qu'il dégage : Les Envahisseurs (The Invaders)

C'est une femme qui vit seule dans une ferme à la campagne. Une nuit, une soucoupe volante (de la taille d'un jouet pour enfant) débarque et les petits êtres qui l'occupent en descendent. On ne les voit pas, mais tout ce que l'on sait, c'est qui lui font passer une nuit atroce. La femme se défend tant bien que mal, et en tant que spectateur, je vous assure qu'on frise la paranoïa ! Les petites créatures envahissent la maison et affronte la dame. Puis finalement, voyant que la partie perdue pour ces ET minuscules, la caméra fait un zoom sur la soucoupe. A l'intérieur est resté un extraterrestre qui émet un appel de détresse à l'intention de son peuple, dans un anglais parfait... Et lorsque la caméra filme le flanc du vaisseau, on peut y lire US (quelque chose) ! Les ET, c'étaient des humains ! On n'était pas sur Terre, et la femme n'était pas humaine, en réalité. La moralité de cette histoire est que tout est une question de point de vue, il suffit juste de se placer d'un côté ou de l'autre de la caméra pour avoir un tout autre aperçu de la situation.

Dans un autre épisode intitulé "Cinq personnages en quête d'une sortie" (Five characters in search of an exit), il y a 5 personnes qui sont enfermées dans un puits aux parois parfaitement lisses. Aucun d'eux ne se souvient comment il est arrivé ici. Pas de porte, pas de fenêtre. Petite particularité, le toit de leur prison est à ciel ouvert. Durant tout l'épisode, ils cherchent en vain un moyen d'en sortir, mais à chaque fois leurs tentatives se soldent par un échec. Impossible de s'échapper. En fin d'épisode, la caméra filme les captifs depuis en haut, puis recule, recule... Et soudain, on se retrouve dans les rues d'une ville pour découvrir que la fameuse prison n'est autre... qu'un tonneau métallique (et non pas une poubelle, comme je l'avais pensé) au fond de laquelle se trouvent ces petits êtres, qui sont en réalité des poupées pour enfants !

A noter également que des acteurs qui sont devenus célèbres plus tard on débuté ou joué dans un épisode de la Quatrième Dimension, tels que Robert Redford, Bill Mumy, Charles Bronson, Ron Howard, Robert Cummings, William Shatner, Sydney Pollak, Peter Falk, Leonard Nimoy, Dean Stockwell, Veronica Cartwright, Dennis Hopper, Robert Duvall, Martin Landau...

Source

Synopsis : Topkool.com


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur

        

Commentaires

1.Posté par Isao le 24/07/2018 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à toute l'équipe,

Cette série était vraiment innovante, décalée, volontairement légèrement déstabilisante, en un mot, "space" !

Si l'on parle bien du même épisode, il est vrai qu'il était particulièrement bien amené. Il est clairement gravé dans ma mémoire bien que je ne l'ai pas vu depuis plus de 10 ans, peut-être même 20 ans.
Vous écrivez : "pour découvrir que la fameuse prison n'est autre... qu'une poubelle au fond de laquelle se trouvent ces petits êtres !"
Encore une fois, sauf si nous ne parlons pas du même épisode, il me semble qu'il ne s'agissait pas d'une poubelle, mais plutôt d'une sorte de corbeille de forme cylindrique en carton, contenant des poupées à vendre au profit d'une oeuvre caritative durant la période de Noël, et le son assourdissant qui résonnait de temps en temps, ébranlait l'intégralité du cylindre sans plafond et faisait s'écrouler la colonne de personnages-poupées lorsqu'ils tentaient désespérément d'atteindre le sommet du mur pour voir ce qu'il y avai...

2.Posté par Koyolite TSEILA le 24/07/2018 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Bonjour, en effet, vous avez raison ! Mes souvenirs me jouent des tours... Dans l'épisode "Cinq personnages en quête d'une sortie", les personnages ne se trouvent effectivement pas au fond d'une poubelle, mais au fond d'un tonneau métallique. Et ce sont effectivement des poupées pour enfants. Merci d'avoir lu attentivement mon article ^-^ J'y ai apporté cette modification/rectification. Sinon, oui bien sûr, je me rappelle de cet épisode dont vous parlez. C'est avec ce cher Kirk ! Enfin, je veux dire, avec William Shatner ;-) L'épisode s'appelle "Les Prédictions" (Nick of Time).

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

Dans la même rubrique :
< >