Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

Il sera une Fois (Southeast Jones)



Article rédigé par le 29/09/2018
Lu 363 fois


FICHE TECHNIQUE/TAGS : Southeast Jones

« Il sera une fois... » vous invite à rêver demain : de l’humain au surhumain, de notre insignifiante petite planète aux confins de l’univers et au-delà, Southeast Jones vous convie à découvrir ses visions d’avenir au travers de quinze contes étranges, drôles ou inquiétants.

Ces histoires hors du commun vous fourniront nombre de réflexions sur les futurs possibles imaginés par l’auteur : quelle serait votre réaction si vous appreniez qu’il y a bien une vie après la mort ? Qui est ce Père Noël un peu bizarre que l’on voit le 24 décembre sur Carabistouille IV ? Quelles pourraient être les conséquences de la victoire des mutants contre le genre humain ? Quelles traces garde-t-on quand on a été avalé par un ogre ? Que faire si, pour sauver la Terre, il fallait détruire l’Humanité ?

S’inspirant du « Golden Age of science-fiction », l’auteur vous ouvre grand les portes de ses univers.


Il sera une Fois (Southeast Jones)

Sommaire

  1. Barbares !
  2. Contrat
  3. Émancipation
  4. Divergence d’opinion
  5. Question de foi
  6. Rétrocession
  7. Jonas
  8. Trip
  9. Grand-Veille
  10. Notre-Dame des opossums
  11. Début de semaine
  12. Le C.R.I.M. était presque parfait
  13. Le temps du repos
  14. Noël Lointain
  15. Les enfants de nos enfants

Fiche de lecture

Je découvre les écrits de Southeast Jones avec ce recueil de nouvelles, forme littéraire que j'apprécie particulièrement pour différentes raisons. Ce sont des histoires courtes, très riches et dont la chute ne vous laisse pas indifférent.
 
Dès la première nouvelle, "Barbares !", Southeast Jones vous rappelle à l'ordre. L'auteur nous rappelle en effet notre anthropocentrisme faisant de l'Homme le centre de l'Univers et qui du coup influe sur notre façon de penser, de juger et d'appréhender notre environnement ainsi que nos relations. Comme un débutant, je n'ai pas vu arriver la chute, plongé dans cette vision étriquée et anthropocentrique. Connaissant le personnage, je m'attendais pourtant à plein de choses, sauf à ça ! Apprenons à réfléchir autrement, sortons des sentiers battus. Voilà, ça, c'est fait ! Quelle belle leçon.
 
C'est avec empressement que je me suis précipité sur la seconde nouvelle. Je ne vais pas toutes les détailler ici afin de vous laisser la surprise que chacune recèle. Mais sachez que vous ne lâcherez pas le bouquin facilement, que vous irez de surprise en surprise.
 
Toutes ces nouvelles nous forcent à nous interroger sur notre avenir et de ce que nous allons en faire. C'est parfois drôle, loufoque, acide mais parfois effrayant aussi. Souvent une vision pessimiste mais sans tomber dans le fatalisme. De nombreux thèmes sont abordés avec originalité, religion, ET, voyage temporel, exploration, la mort... Southeast Jones ne manque pas d'imagination. La lecture est vraiment plaisante. L'auteur possède un style fluide et agréable.
 
Il est à noter que contrairement à d'autres recueils de nouvelles, celui-ci se démarque par ses illustrations. Déjà la couverture en dit beaucoup. Des aliens, cyborgs, robots au coin du feu écoutant grand-mère raconter une histoire. Est-ce une synthèse des idées exprimées par Southeast Jones de son recueil ? Que l'on ait des tentacules, des antennes, un microprocesseur ou encore des jambes, il semblerait que l'on observe ici une entente universelle et générationnelle. Une utopie ? La vision optimiste de l'auteur sur l'avenir ?
 
Chaque nouvelle possède une illustration, juste après son titre. Les illustrations ont toutes quelque chose d'effrayant et orientent forcément notre pensée (bien sûr pas toujours dans la bonne direction, une fourberie volontaire probablement) avant de débuter la lecture de la nouvelle, rajoutant ainsi de l'intensité à la chute. Car forcément, on aura pensé à tout sauf à ce que nous a concocté l'auteur et ce pour notre plus grand plaisir.
 
Pour résumer, "Il sera une fois" est un recueil de nouvelles que je ne peux que vous recommander, même si vous n'êtes pas familiarisés avec ce format. Vous serez agréablement surpris de constater ce que peut construire Southeast Jones en quelques lignes. Vous allez vivre 15 aventures qui vont vous marquer. Un livre à dévorer sans modération.


Sylvain .
Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours été curieux de savoir comment fonctionnent les choses... En savoir plus sur cet auteur

        

Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 01/10/2018 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Un retour fait en 2016, mais qu'il me fait plaisir de replacer ici avec la fiche de Sylvain :

Il était une fois de Southeast Jones, chez Séma Editions.
Reçu le 5 Avril 2016 et dévoré dans la semaine qui a suivi.
Je n’ai pas une plume de chroniqueur, mais celle de nouvelliste et romancier ; en outre, je fais cela avec 2 ans de décalage.

Le bon côté du recueil ? Typiquement, il est du genre où l'on s'insurge en reposant l’ouvrage :
« Quoi ? Déjà fini ? Et la suite ? Mais c’est du sadisme d'arrêter si vite. ».
Parce que ces nouvelles-là se lisent bien au chaud dans son fauteuil avec le plaisir d’un texte à l’apparence simple, où les mots coulent e...

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.