Menu

Notez
Cycles, Sagas et Séries SFFF

        

Greg Mandel - Tome 3 - Nano


Rédigé par le 19/09/2012 | Lu 120 fois




Greg Mandel - Tome 3 - Nano
Julia Evans, milliardaire et directrice de la compagnie Event Horizon, fer de lance de la conquête spatiale, est dans le pétrin. Avec son mari disparu et des concurrents qui affirment avoir acquis une technologie révolutionnaire, Julia remarque à peine la livraison anonyme d'une fleur. Celle-ci possède pourtant dies gènes de millions d'années en avance sur l'ADN terrestre. Un homme serait capable d'élucider ce mystère : Greg Mandel. Mais au cours de son enquête, les morts s'accumulent. L'avenir de l'humanité est en train de se jouer sur cette fleur qui commence à éclore...

Fiche de lecture

Nano, troisième volume de la série Greg Mandel, clôture ce que l'auteur réfute comme étant une trilogie. L'histoire se déroule une dizaine d'années après le deuxième volume. On reprend donc le même univers, mais qui a pas mal évolué. Greg et Eléanor sont parents, de même que Julia, qui a vécu avec Royan. Morgan Walshaw a cédé sa place à Victor Tyo. Les Trinities n'existent plus et Suzi est devenue une tech-merc.

A propos de Suzi, elle constitue le principal changement dans le casting. Dans le premier opus, Mandel faisait équipe avec Gabrielle, une autre ancienne de la Mindstar. Dans le deuxième volume, Mandel forme un duo avec son épouse : Eléanor. Ici, il opère en tandem avec Suzi, ce qui augure de nombreuses choses au niveau de l'action.

Nano nous entraîne dans une enquête politico-technico-financière. En jeu : la recherche d'un extraterrestre possédant les secrets d'une technologie révolutionnaire, et au passage retrouver Royan qui a mystérieusement disparu. L'ensemble est plutôt bien foutu, avec des personnages et un univers intéressant. Mais il y a malgré tout deux points négatifs.

Le premier, c'est le côté fouillis de certaines scènes. J'ai beau relire deux ou trois fois certains passages, je ne visualise pas. Hamilton voulait probablement dynamiser l'écriture, donner un effet d'accélération. Cela se solde par un manque de clarté dommageable. Le second, c'est la facilité avec laquelle des hypothèses deviennent des conclusions incontournables. Notons toutefois que c'est un défaut courant chez les jeunes auteurs, et que la série Greg Mandel est la première oeuvre de Peter F. Hamilton.

Finalement, le plus intéressant avec l'univers de Greg Mandel, c'est de voir quels éléments préfigurent les univers de l'Aube de la Nuit et du Commonwealth. Pour le reste, ce sont surtout des romans d'action, avec les qualités et les défauts du genre.

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.