Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Galactica 1980

1 saison | 10 épisodes



Article rédigé par le 29/10/2011
Lu 784 fois




Galactica 1980
Galactica 1980 est la première série dérivée de Galactica 1978. La série ne compte que 10 épisodes et à longtemps été considéré comme la deuxième saison de sa grande soeur. Elle se déroule 30 ans après la première série. Indisponible quand la série revient, la distribution est totalement bouleversé et certains personnages disparaissent. Déçu par ses changements et par une qualité scénaristique moindre, le publique boude la série qui est annulée au bout de dix épisodes.

Autour de la série

Ce spin-off raconte que la terre a été trouvée mais est trop primitive pour se défendre contre les Cylons : il faut donc cacher son existence tout en la préparant au fur et à mesure à accueillir les colons et résister à l'ennemi. Elle eut droit à une vie encore plus courte que la "série-mère" : tout fut bouclé au bout de 10 épisodes (contre 24 pour l'originale) !

Si la série a pris un coup de vieux, elle n'est évidemment pas la seule dans le cas. Mais il faut bien avouer que ce n'est pas la seule raison qui m'a fait dire qu'elle est bien dépassée.

D'abord, les scénarios ne sont vraiment pas fouillés et feraient le bonheur de dessins animés plutôt que d'une version live. On a aussi droit quasi à chaque fois au recours des mêmes trucages : les motos volantes et la technologie d'invisibilité (personnages et véhicules). Passe encore, mais plus que cela on ne prend même pas le peine de re-filmer des scènes pour représenter cela :

  • Quand les motos s'apprêtent à décoller, on a droit presque à chaque fois à la même scène, où elles déploient leurs 'ailes' à côté d'une voiture de police (dont on voit la roue et le capot avants) alors qu'il n'y a souvent aucun véhicule dans la scène précédente !
  • Plus fort (!) quand, juste après le décollage, les mêmes motos volantes s'éloignent TOUJOURS dans le même décor : on voit le même poteau d'éclairage à chaque fois (et à une reprise, pour donner le change (???), la scène est montrée à l'envers, les motos virant à droite au lieu de la gauche - et le poteau est évidemment dans l'autre sens !!!)
  • Les chasseurs au sol devenus invisibles réapparaissent un nombre incroyables de fois (vu le petit nombre d'épisodes !) parce qu'à chaque fois, le générateur d'invisibilité est épuisé. Evidemment, à ce moment-là, un gamin passe parle là et prévient ses parents, qui finissent pas informer les autorités, ...
  • Dans un épisode, le chasseur est bloqué dans l'espace : on a carrément droit à une photo (!) à plusieurs reprises montrant ledit vaisseau à l'arrêt...

Galactica 1980
La série se compose de 10 épisodes, mais il faut indiquer que cela représente en fait, seulement 5 histoires - 3 épisodes pour le pilote, par ex. A cela, on ajoute l'épisode final - The Return of Starbuck - qui n'est qu'une récupération de scènes de la série-mère, puisqu'elle raconte comment Starbuck est éloigné du Galactica après s'être crashé sur une planète désertique. Une fin qui laisse d'ailleurs le personnage en rade sur la planète en question, mais pour laquelle les scénaristes avaient prévu une suite ... qui ne fut jamais tournée, vu que la série fut annulée : Starbuck est sauvé par le "Ship of Lights", un énorme et mystérieux vaisseau habité par des êtres ayant dépassé le stade 'corporel' de leur évolution (tiens, ça me rappelle quelque chose ...) et rejoint alors son équipage. (Il fait l'Ascension, en quelque sorte.) Quant aux personnages principaux de cette brève série, il s'agit de Troy et Dillon - le 1er n'étant autre que Boxey, devenu adulte, qui était le fils adoptif d'Apollo dans l'original ; le second reprenant quelque peu le rôle dévolu à Starbuck (mais plus 'lissé') et rappelant (mais rien qu'un peu) l'allure de Scott Bakula en tant que Sam Beckett ( ne me fusillez pas pour ça, s.v.p. !) sauf qu'il est blond et que je n'ai pas vu la couleur de ses yeux (ceux de S. Bakula sont verts !) Seul Adama (Lorne Greene) et Boomer sont conservés par rapport à la première série.

Si vous aimez regarder de la SF kitsch, n'hésitez pas !


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com