Menu

Notez
Séries TV

        

Fondation | Foundation | 2021-


Un article ajouté/rédigé par | 26/11/2021 | Lu 706 fois




Fondation | Foundation | 2021-
Fondation suit l'aventure d'un groupe d'exilés dans leur quête monumentale : sauver l'humanité et bâtir une nouvelle civilisation alors que l'Empire galactique se meurt...

Note

Cette série TV américaine créée par David S. Goyer est une adaptation du cycle Fondation d'Isaac Asimov et est actuellement en cours de diffusion sur Apple TV+ depuis le mois de septembre 2021.

Saison 1 - Liste des épisodes

  1. La Paix de l'Empereur
  2. Se préparer à vivre
  3. Le Fantôme du Mathématicien
  4. Des Barbares à la Porte
  5. Le grand Éveil
  6. La Mort et la Vierge
  7. Mystères et Martyrs
  8. La Pièce manquante
  9. La première Crise
  10. Le Saut

Saison 1 - Présentation

Une œuvre majeure de la science-fiction et centrale dans ma découverte du genre il y a presque 30 ans. L’annonce d’une série TV produite par Apple TV+ (donc avec des moyens très conséquents) m’a fait espérer beaucoup (trop sûrement). Les superlatifs précédents la diffusion n’ont pas aidé non plus : « La meilleure série SF depuis Battlestar Galactica » (Numérama du 24 septembre 2021).

Petite précision : après avoir regardé le dernier épisode de la saison, j’ai décidé de relire le premier livre, dans sa version la plus récente (voir illustration ci-dessous) avec l’ajout d’une trentaine de pages et une traduction révisée, afin de ne pas faire uniquement confiance à mes souvenirs avant de rédiger cet avis.

Après cette petite précision, revenons fin septembre et sur les premiers épisodes. Premières minutes et déjà un élément me fait tiquer : l’ascenseur spatial n’a pas été inventé par Isaac Asimov mais par Arthur C. Clarke… Bof après tout un petit hommage à un autre grand nom de la SF n’est pas choquant.

Par contre des personnages deviennent des femmes (Gaal Dornick, Demerzel, Salvor Hardin…) et ma première réaction fut de me dire que « C’est n’importe quoi, ils n’ont jamais lu le livre, etc… », mais au final ces personnages n’ont pas besoin d’avoir un pénis pour faire ce qu’ils ont à faire, du coup, là aussi ça passe sans trahir nécessairement l’œuvre originale.

Autre « innovation », celle des empereurs : trois clones de l’empereur Cléon 1er à trois âges différents (l’enfant-ado, l’adulte et l’ancien) qui règnent ensemble depuis des siècles. Quand un ancien meurt de vieillesse, on réveille un nouveau clone pour prendre la place de l’enfant, l’ado précédemment devient l’adulte et l’adulte devient l’ancien. Ce principe est différent des empereurs du livre mais très intéressant, et pas que je sache vu ailleurs (encore que je ne sois sûr de rien là, si vous connaissez une référence, faites-moi signe svp).

Poursuivons l’épisode avec la rencontre entre Gaal et Hari Seldon, une présentation de la psychohistoire, du déclin de l’empire, emprisonnement et procès qui va mener à l’exil sur Terminus, jusque-là tout va bien, on reste relativement proche de la première partie du livre. Sauf que l’on est 20 ans pile après les attentats du 11 septembre et que l’on a droit à un gigantesque attentat meurtrier qui déclenchera autant les représailles que tous les évènements inédits au roman de base.
Début de l'attentat...
Début de l'attentat...

... plus rien ne retient l'ascenseur.
... plus rien ne retient l'ascenseur.

Suivra le départ pour Terminus, le voyage, et on brode et on brode pour remplir afin de tenir 10 épisodes… A partir de là plus grand-chose ne ressemble au roman hormis quelques noms et idées.
La colonie de 100000 personnes dans le livre qui ressemble ici à un village de paysans au Moyen Âge
La colonie de 100000 personnes dans le livre qui ressemble ici à un village de paysans au Moyen Âge

Vue de Terminus et du Sanctuaire
Vue de Terminus et du Sanctuaire
Je ne vais pas détailler tous les points divergents, ce qui m’a fait râler ou bondir de mon canapé, tellement il y en a, et ce ne serait pas forcément intéressant à lire. Par contre je m’interroge vraiment sur la suite de la série tant le dernier épisode part à des années-lumière de ce que j’attendais.
 
Comment vont-ils amener le personnage du Mulet par exemple ? Ils veulent faire 7 saisons ? Et surtout qu’ont-ils l’intention de faire avec Demerzel ? Le personnage semble totalement effacé, plus à subir qu’à manipuler dans l’ombre depuis des siècles. Et surtout, comment un robot peut-il tuer (et à plusieurs reprises) sans entrer en conflit avec les lois de la robotique… ? L’une des morts peut à la rigueur être en accord avec la loi zéro, mais l’autre, rien ne la justifie vraiment, et c’est assez moche dans une œuvre adaptée d’Asimov !

Demerzel et son vrai visage
Demerzel et son vrai visage
En conclusion, je dirais que le fan d’Asimov et de Fondation doit s’attendre à une série (très) librement inspirée plutôt qu’à une adaptation et être prêt à passer outre de nombreux changements.

Par contre, une personne qui ne connaît pas les livres sera devant une série de bonne qualité (pas la série du siècle non plus, faut pas exagérer…), à la réalisation et aux effets spéciaux soignés, avec une histoire certes un peu compliquée au début, mais avec un réel potentiel.

L’ouverture du Sanctuaire devant Gaal
L’ouverture du Sanctuaire devant Gaal

Le vaisseau impérial
Le vaisseau impérial

Sources

Illustrations nécessaires à la réalisation de cet article @ Apple TV+




💬Commentaires

1.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 09/12/2021 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erwelyn
Merci pour cet avis. Je pense la regarder mais sans me replonger dans l’œuvre originale pour éviter trop de comparaisons ☺

2.Posté par Hélène DESTREM le 22/01/2022 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
Je crois me souvenir que j'avais commencé la lecture de Fondation quand j'étais ado... et l'avoir abandonné. Trop de personnages masculins principaux et une lecture fastidieuse. Et peut-être pas l'envie non plus de me lancer dans une grande saga.
Bref. Voir ce que ça donnait en série télévisée m'a paru une bonne idée.
Visuellement, cette série est une sacrée claque. Effets spéciaux magnifiques, décors, costumes et vaisseaux spatiaux extraordinaires. Sans parler du générique, qui est une pure merveille. Rien que pour ça, "Fondation" mérite le détour.
Pour ce qui est du scénario, en revanche... De facilités en raccourcis, d'invraisemblances en incohérences, j'ai été déçue assez tôt. Surtout quand un pauvre canon au sol parvient à détruire un vaisseau impérial. Là, on frise le ridicule. En outre, comme l'a relevé Djackdah, les meurtres perpétrés par Demerzel ne sont pas logiques. Pas logiques pour un robot, mais tout à fait crédibles pour le récit. Ils n'auraient juste pas dû être de son fait. Mais pour moi, le pire ce sont vraiment les facilités scénaristiques. J'ai eu l'impression que les réalisateurs ce sont dit : "Bon, on a besoin de démerder une situation, hop, on va faire ça et ça passera crème". Ou : "Faut un vaisseau pour ci ou ça, aller hop, en deux coups de cuillères à pot, c'est dans le sac." Je doute qu'Asimov ait fait ce genre de choix.
Malgré cela, la série m'a donné envie de découvrir les livres. D'autant que la cruauté et l'intransigeance des Cléon sont admirables de machiavélisme. Ce personnage cloné est l'un des mieux travaillés et dont la profondeur force l'admiration.
J'ai aussi apprécié que le dernier épisode apporte pas mal de réponses à toutes les pistes ouvertes en cours de route. Ça change de certaines séries dont on ne voit jamais la fin.

En résumé, "Fondation" est une série intéressante, mais elle est loin d'être la série révolutionnaire qui était annoncée.

3.Posté par Ténèbres PATATE le 23/01/2022 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
patatetenebres
N'étant pas du tout fan des écrits d'Asimov, je n'en gardais qu'un vague souvenir de lecture pénible et partais donc sans a priori sur l'adaptation en série. Bon, esthétiquement c'est bien beau, il y a Lee Pace et Jared Harris, donc de la bonne interprétation, et puis... Pas grand chose d'autre. C'est bien fichu, pour ma part que l'œuvre s'éloigne de l'originale ne me pose aucun problème, sauf que l'on sent vraiment le remplissage, ça traîne en longueur et les enjeux ne sont pas très intéressants. Du coup, comme pour Wheel of time par exemple, l'adaptation de ce monument arrive après d'autres qui ce seront inspirées de l'originale, nous offrant beaucoup de déjà-vu.
Bref, la série est sympa, avec de gros moyens mais sans grande ampleur. Sans rien attendre de la suite, je la regarderai à l'occasion.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Charlotte BONA
Jean pierre FREY
Christobal COLUMBUS
Frédéric VASSEUR
Dumè ANTONI
Thierry B.
Paul DEMOULIN

💬Commentaires et avis