Menu

Notez
Films

        

E.T. L'Extra-Terrestre (E.T. the Extra-Terrestrial, 1982)


Un article ajouté/rédigé par | 18/05/2012 | Lu 1751 fois




E.T. L'Extra-Terrestre (E.T. the Extra-Terrestrial, 1982)
Une soucoupe volante atterrit en pleine nuit près de Los Angeles.

Quelques extraterrestres, envoyés sur Terre en mission d'exploration botanique, sortent de l'engin, mais un des leurs s'aventure au-delà de la clairière où se trouve la navette.

Celui-ci se dirige alors vers la ville. C'est sa première découverte de la civilisation humaine.

Bientôt traquée par des militaires et abandonnée par les siens, cette petite créature apeurée se nommant E.T. se réfugie dans une résidence de banlieue...

Présentation

Un appareil extraterrestre atterrit en pleine nuit dans les environs de Los Angeles. Ses occupants, botanistes, envoyés sur Terre en mission d'exploration, recueillent quelques plantes. L'un d'eux s'éloigne du groupe et explore la forêt avant de s'arrêter, fasciné par les lumières de la ville au loin. C'est sa première découverte de la civilisation humaine.

Mais un groupe d'hommes en voitures débarque et traque la créature qui tente alors de rejoindre ses semblables. Ces derniers, évitant le contact avec les humains, font décoller le vaisseau et quittent la planète en toute hâte. L'extraterrestre désormais seul et apeuré arrive à se frayer un chemin vers un quartier résidentiel où vit une famille en crise : Mary, mère divorcée et ses trois enfants Elliot, Michael et Gertie.

Eliott, 10 ans, ne tarde pas à découvrir la créature qui s'est réfugiée dans son jardin et, après des moments de frayeurs, l'invite dans sa chambre. Liés par un lien psychique, les deux êtres ne tardent pas à devenir très proches. Eliott baptise son nouvel ami E.T. (Extra-Terrestre). Bientôt aidé par sa petite sœur et son frère aîné, Elliot va alors tenter de garder la présence d'E.T. secrète.

E.T. n'aspire qu'à une chose : retrouver les siens par tous les moyens. Il se met alors à construire un appareil de communication, en combinant plusieurs outils et jeux électroniques, et tente d'appeler l'espace. Mais sa santé décline et il entraîne également le jeune humain avec lui vers la mort. Au même moment, l'armée découvre son existence et investit les lieux pour construire un laboratoire de recherches...

Je considère E.T. comme un chef-d'oeuvre, un des meilleurs films de SF de tous les temps.

Cette histoire commence donc avec du mystère, mais aussi de la brutalité. C'est l'intervention musclée des forces de police qui oblige le vaisseau extraterrestre à partir, laissant l'un des siens en arrière. Seul sur Terre, E.T. fait alors une rencontre, celle d'un petit garçon. Les deux êtres sont différents, mais tous deux sont doués d'empathie, et une amitié très forte va naître. Spielberg nous livre ici une variation sur un thème qu'il affectionne : le premier contact. D'ailleurs, il n'échappe à personne qu’E.T. et son vaisseau présentent des ressemblances avec ce que le Maître nous avait livré dans "Rencontre du troisième type".

Pour l'époque, les effets spéciaux sont tout à fait corrects. Mais Spielberg n'a jamais misé là-dessus. Ce qui compte, c'est l'histoire. Le scénario, original, est bien servi par des acteurs convaincants. Et même si leurs carrières par la suite ont parfois été chaotiques, on ne pourra jamais leur enlever d'avoir participé à un des films les plus marquants de l'Histoire. Plus qu'une aventure, c'est une fable moderne.


Dans la même rubrique :
< >
Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Marc FEUERMANN le 09/12/2012 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Probablement une très belle histoire émouvante lorsqu'on est petit. Mais pour un vieil ours blasé comme moi, c'est assez ennuyeux. Je n'aime pas tellement les histoires avec les enfants héros qui ont pour but de faire pleurer dans les chaumières. Eh oui, j'ai probablement perdu ma "naïveté" d'enfant et je ne crois plus au Père Noel.

2.Posté par Mello VON MOBIUS le 25/04/2021 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mello
Il y a des films que j'aimais enfant et qui me laisse maintenant indifférente, mais E.T. est et restera à tout jamais mon film préféré ! Alors certes, l'histoire d'un gentil extra-terrestre qui rencontre des gentils gamins qui vont gentiment l'aider à rentrer chez lui, ça ne casse pas des briques, mais le film est si vivant qu'on se laisse totalement happer. La relation entre Eliott et E.T. est juste belle, sans dégoulis de guimauve, et je trouve beaucoup de naturel à tous ces enfants qu'on voit évoluer à l'écran.
Pour la petite histoire, les caméramans ont d'ailleurs tout filmé à genoux po...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Lionel PETITJEAN
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Christobal COLUMBUS
Axel HUTSON
Philippe MORINEAU
Erwelyn CULTURE MARTIENNE
Christophe DASSE

💬Commentaires et avis