Menu

Notez
Livres SFFF

        

Diomède Alpha


Un article ajouté/rédigé par | 06/10/2018 | Lu 574 fois


⚓️ : Olivier Deparis


Diomède Alpha
Fruit le plus abouti du génie génétique, Dennis Trenton possède tous les attributs du parfait soldat : athlétique, puissant, combatif, rusé. Il dispose également d’un talent unique lui permettant de lire les pensées d’autrui, d’infléchir leur cours, de fouiller dans les souvenirs… Confronté au terrain, l’élève gagne rapidement en maîtrise, fascinant ses supérieurs. Mais les Sages sont bien placés pour le savoir : le risque zéro n’existe pas ; et Dennis finit par inquiéter en haut-lieu.

Présentation

Mais y a-t-il vraiment une limite au pouvoir du Diomède Alpha ?

Diomède Alpha est, à la base, un classique roman de super-soldat, dans le pur style d’une military-SF. On y retrouve des thèmes tels que dans Vendredi de Robert Heinlein et autres romans de ce domaine.
Ce qui est plaisant ici est d’abord le fait que l’histoire reste centrée sur Dennis Trenton et ne nous perd pas dans des méandres inutiles. Ensuite, et surtout, tout est narré et présenté selon le point de vue de ce super soldat né du projet secret Diomède. Pensées, réactions, doutes, vision des champs de bataille et des lieux de ses missions successives.

Certaines situations sont sans surprises et ceci est parfaitement maîtrisé : si nous, chaudement installés au calme dans un fauteuil, avons compris ce qu’il se passait, notre soldat Dennis est lui englué dans les risques mortels qu’il encourt et qu’il n’a ni les moyens d’être serein ni de réagir aux mensonges et aux faux-semblants qu’on lui distille savamment. Ce qui permet de faire monter les interrogations et le questionnement. Qui est responsable ? Et, surtout, pourquoi ? Dans quel but ?

Les certitudes de Dennis sur son utilité et sa raison d’être, les mantras inculqués qu’il ne cesse de répéter pour ne pas dévier de sa soumission aux Sages du Haut Conseil Fédéral et à l’amiral Josh Keil devenu son père militaire, sa puissance physique et psychique, son pouvoir et l’être objectif, tout en lui se trouve confronté à des incertitudes, à des réactions qu’il n’aurait jamais cru possibles. Face à ce soldat adolescent sur Lama, à cette concubine d’un cruel potentat local, il se retrouve désemparé et incapable de réagir comme le robot surhumain qu’il devrait être.

Jusqu’à cette fin inattendue où la réalité est bien différente de l’apparence qu’elle donnait, nous laissant une immense ouverture et l’espoir d’avoir, un jour peut-être, une suite…

J’ajoute quelques petites notes fort agréables tant sur le style narratif qui coule avec facilité que sur les détails techniques et biologiques dans cette histoire qui nous entraine très rapidement dans sa trame. Parmi ces derniers s’y trouve une analyse très soignée et détaillée de la physiologie humaine jusqu’aux tréfonds de la biochimie. J’ai même eu la surprise d’y découvrir une utilisation plus spectaculaire et puissance de drogues telles celles utilisées lors de la 2e guerre mondiale et dans les années qui suivirent, avec la « Pervitine » par les Allemands, la « Methedrine » par les Anglais ou le « Philopon » par les Japonais.

Outre la qualité signée du livre – on a droit à cette pliure qui évite d’abimer la couverture en l’ouvrant – voici un petit plaisir SF que je vous invite à savourer et qu’il serait vraiment dommage de rater.

JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Hélène DESTREM le 08/12/2019 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HeleneD
J'ai lu ce roman voilà quelques semaines. Dévoré serait plus juste, car le livre est très bien écrit et passionnant.
Olivier a affirmé son style depuis Main mise sur Jakobar. Ici, il nous propose, non pas une aventure mouvementée au sein d'une folle équipée, mais plutôt au cœur d'un être surhumain dont on suit l'évolution psychologique, mission périlleuse après mission périlleuse.
Je rejoins l'avis de JC Gapdy sur de nombreux points.
J'ai particulièrement apprécié de pouvoir suivre si précisément le cheminement des pensées du héros, qui se révèle intelligent et donc... dangereux pour ses sup...

2.Posté par Djackdah NIELLE le 02/03/2020 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
J'avais adoré le premier roman de l'auteur et me suis donc facilement laissé tenter par celui ci. Et je n'ai pas été déçu!! Un récit efficace avec son lot de surprise, une écriture toujours aussi agréable et fluide, des personnages qui se dévoilent au fur et a mesure que l'aventure avance, tout pour passer un bon moment de lecture, pas de prise de tête, il suffit de bien s'installer et de se laisser embarquer.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Dans la même rubrique :
< >
 

⚓️Recherche :




Commentaires et avis

Blog partenaire
Par J.C. Gapdy