Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Androïdes - (1) Résurrection



Article rédigé par le 01/04/2017
Lu 837 fois



En 2545, l’humanité est frappée de stérilité. Plus personne sur Terre n’a engendré d’enfants depuis 500 ans.

Si la société Microcorp n’avait pas inventé le mélange « la pilule bleue », la Terre serait aujourd’hui inhabitée. Grâce au « mélange », la jeunesse éternelle est garantie. Plus de maladies, plus de vieillesse.

C’est dans ce contexte que Liv Anderson, flic au caractère bien trempé, enquête sur le meurtre d’un directeur de musée, retrouvé chez lui criblé de balles. Très vite, ce qui ressemble à une banale affaire semble conduire à une donnée si secrète qu’elle pousse ses gardiens à tuer quiconque s’en approche.

Parallèlement, Anna Hopkins, restauratrice d’oeuvres d’art, se sent de plus en plus mal. Elle consulte le Dr Castle et le verdict tombe. Depuis 500 ans, l’humanité est stérile, mais... Anna est enceinte.


Androïdes - (1) Résurrection

Fiche de lecture

La Terre. An 2545. Grâce à une pilule bleue qu’ils avalent consciencieusement tous les jours, les Humains – à présent tous stériles - sont immortels. Adieu maladies, adieu vieillesse. Merci Microcorp pour cette pilule miracle, car sans elle la Terre serait inhabitée. Mais cette immortalité a un revers : les Humains s’emmerdent à mourir. Plus rien ne semble les divertir ou les amuser. Leur quotidien est synonyme d’ennui profond. Dans ce contexte, nous allons suivre une jeune femme et ses collègues androïdes au cœur d’une enquête. Quel est le rapport entre l’assassinat d’un directeur de musée, un voleur de vieilles revues de SF et Mlle X, pirate informatique ? C’est ce que nous allons découvrir dans cette histoire…
 
Mais avant toute chose, cette série de BD ayant pour thème les androïdes, les auteurs nous invitent à un rappel des trois Lois de la robotique créées par Maître Isaac Asimov pour son cycle des Robots, que les passionnés de science-fiction connaissent – bien évidemment - tous par coeur : 

1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

2. Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la Première Loi.

3. Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

Cet ouvrage enchaîne avec une citation de Philip K. Dick issue de son roman « Le Bal des Schizos » (We can build you) paru en 1972 :
 
« Toute sa vie, il fit montre d’une certaine distance intérieure, de quelque chose qui faisait qu’il n’était pas tout à fait un réaliste, mais qui était si bien caché derrière un voile d’apparent réalisme que les gens peu attentifs ne le percevaient pas. »
 
La référence à ce célèbre auteur de science-fiction montre d’entrée que l’on n’a pas affaire à une BD écrite par des amateurs. Et pour bien saisir tout le sens de cette citation, et pour apprécier à quel point elle est bien choisie, il faudra la relire après lecture, pour qu’elle dévoile tout son sens.
 
Cette BD de belle manufacture offre un scénario costaud, servi par un dessin que tout à chacun appréciera ou un peu moins selon ses goûts, avec des couleurs sombres, un choix qui est judicieux pour ce contexte post-apocalyptique. L’histoire, bien que pas particulièrement innovante, est prenante et l’intrigue est bien menée. Beaucoup d’action également. Il est difficile de lâcher l’ouvrage, on tourne les pages avec avidité, pour aboutir sur une révélation énorme !
               
Si le scénario m’a bien plu, j’ai moins aimé d’autres choses. Notamment, certaines planches comportent trop de texte. Dans le neuvième art, je préfère un style plus aéré, dans lequel les séquences narratives n’écrasent pas le dessin. En parlant de ce dernier, j’ai trouvé les scènes/paysages/machines très beaux, mais nettement moins les traits des visages des personnages/robots.
 
En conclusion, malgré quelques réserves, « Androïdes – Résurrection » est une BD d’Anticipation intéressante avec un bon scénario que je recommande aux fans du genre.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Miroirs SF le 02/04/2017 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MiroirsSF
Merci pour ton article, cela fait bien envie. Ton avis concerne uniquement ce tome-là ? Ou l'ensemble de la série ? Peut-on se contenter de lire ce premier tome ? Je lis très rarement de la BD, notamment parce que je n'aime plus m'embarquer dans de longues séries. Mais si un seul tome peut se suffire à lui-même je pense que je le lirai.

2.Posté par Koyolite TSEILA le 02/04/2017 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Je t'en prie. Mon avis concerne uniquement ce tome là. Chaque tome peut se lire séparément, car les histoires ne sont pas liées entre elles. Elles ont par contre toutes le même thème : les androïdes.

3.Posté par Miroirs SF le 02/04/2017 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MiroirsSF
Ok. Bonne nouvelle ! Je le note donc.

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com