Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Zelda - L'Univers de Zelda




Article rédigé par le 22/02/2015
Lu 329 fois



L'univers de Zelda a passé le cap des 25 ans. Dans l'histoire des jeux vidéos, peu de séries ont une telle ancienneté et connaissent encore un tel succès avec leurs nouveaux titres. Il y a peu de gens sur cette petite planète qui n'ont jamais entendu parler de Zelda ou de Link. Mais combien savent réellement de quoi il retourne ? Ce petit article va vous entraîner dans les méandres d'un univers riche et qui est au coeur de toute la culture geek japonisante.

Les jeux vidéos

The Legend of Zelda est un jeu sorti en 1986. Son principe de base est simple et facile à comprendre pour les gens d'aujourd'hui. Le joueur incarne un personnage nommé Link dans un univers de fantasy médiévale. Le but de Link est de sauver une princesse nommée Zelda, d'où le nom du jeu. Très basique aux yeux des enfants d'aujourd'hui, ce jeu était une véritable révolution à l'époque. Il a véritablement lancé un style, le RPG (role-play game) d'aventure. Il s'agit d'explorer un monde, de découvrir des secrets cachés, de résoudre des énigmes, de battre des monstres et, au final, d'être le héros sauveur. Simple, non?

Très rapidement, le jeu connaît un succès énorme. Nintendo (qui est le propriétaire de la franchise et en a gardé l'exclusivité sauf pour deux exceptions médiocres) a vite flairé la bonne affaire et a donc sorti un nouveau Zelda de manière régulière. En voici une petite liste chronologique :

1987 : The Adventure of Link (NES)
1991 : A Link to the Past (SNES)
1993 : Link's Awakening (GameBoy)
1998 : Ocarina of Time (Nintendo64)
2000 : Majora's Mask (Nintendo64)
2001 : Oracle of Ages & Oracle of Seasons (GameBoy colour)
2003 : Windwaker (GameCube)
2004 : Four Sword (GameCube) & Minish Cap (GBA)
2006 : Twilight Princess (Wii)
2007 : Phantom Hourglass (DS)
2009 : Spirit Track (DS)
2011 : Skyward Sword (Wii)
2013 : A Link Between Worlds (WiiU)

Ce qui est fascinant, c'est que chaque jeu décline une version propre du même univers. On retrouve souvent (voire toujours) les mêmes monstres, les mêmes objets, les mêmes types d'énigmes, les mêmes personnages. Mais le tout est mixé, cuisiné différemment, avec des ambiances variées. Twilight Princess est le jeu le plus sombre de la série. Majora's Mask est sombre aussi, mais est basé sur une utilisation originale du temps. Windwaker prend place dans un univers maritime faisant la place belle aux pirates, avec un design très proche des dessins animés. Spirit Track explore d'antique voies ferrées. Link's Awakening est un rêve... Et Ocarina of Time est LA référence, le plus vendu, avec presque 8 millions d'unités écoulées. Au total, et jusqu'ici, Nintendo a vendu plus de 64 millions de jeux.
Le Bourg d'Hyrule dans Ocarina Of Time
Le Bourg d'Hyrule dans Ocarina Of Time

L'univers de Zelda

Comme dit plus haut, l'univers de Zelda est un monde de fantasy médiéval fictif. Ses sources d'inspiration sont donc essentiellement le moyen-âge européen, mais aussi japonais. Il puise dans les mythologies grecques, nordiques, japonaises, chinoises et même dans des cultures plus originales comme la Polynésie, les aborigènes d'Australie ou les légendes africaines.

A chaque fois, le joueur (ou presque) est plongé dans un royaume nommé Hyrule. En fait, les différents épisodes peuvent se relier chronologiquement (attention : différent de la chronologie de sortie). Hyrule a été créé par des déesses et il contient un trésor magique nommé la Triforce. Au fil des générations, des réincarnations de Link et de Zelda apparaissent quand le mal, souvent incarné par Ganon, menace la Triforce, et donc l'ordre du monde. Link a pour mission de protéger la Triforce et/ou la Princesse, donc de vaincre les forces du mal.

On retrouve souvent les mêmes éléments d'un épisode à l'autre. Par exemple, les armes dont dispose Link sont souvent les mêmes : épée, bouclier, boomerang, arc à flèches, grappin. Il a parfois des pouvoirs magiques. Dans la plupart des épisodes, il a un cheval, souvent nommé Epona. Il peut gagner en puissance, en endurance et en expérience. Un autre objet est la flûte/ocarina qui lui permet d'invoquer des sorts utiles dans sa quête (téléportation, manipulation du temps, maîtrise du vent, codes secrets musicaux...).

Un monde de médiéval-fantaisie ne serait pas complet sans diverses races. Et Zelda ne déroge pas à la règle. Certaines races reviennent systématiquement, d'autres sont juste fréquentes, d'autres encore sont uniques. En voici quelques unes :

- Les humains, ou plutôt les Hyliens, ont des oreilles pointues comme les elfes de Tolkien.
- Les Zoras vivent dans les lacs et les mers. Blancs, élancés, ils sont amphibies, parfois amicaux, parfois hostiles.
- Les Gorons sont des créatures rocheuses et souvent pataudes. Ils vivent dans des grottes et se nourrissent de divers cailloux.
- Les Kokiris et leurs avatars sont des créatures de la forêt. Leur apparence va de celle d'enfants à celle de feuilles vivantes.
- Les Mojos sont des créatures végétales, méfiantes et souvent hostiles.
- Les Piafs sont la version volante des Zoras.
...

Chez les Hyliens certains personnages reviennent souvent : le fermier et sa fille qui font du bon lait, Terry le marchand ambulant, les sorcières, l'aubergiste, l'Arbre Mojo, le Dieu Poisson...

Pour qui a suivi l'intégralité des opus, l'univers de Zelda n'a rien à envier à celui de Tolkien. La seule - mais grande - différence est le mode de narration.
Les races dans Majora's Mask
Les races dans Majora's Mask

Adaptations et produits dérivés

Dans l'univers des jeux vidéos et la culture geek, Zelda occupe une place de choix. Il ne se passe pas une convention sans qu'on croise un Link ou une princesse Zelda. Ce sont des classiques. Ils ont également généré de nombreux produits dérivés : figurines, t-shirts, répliques de l'ocarina, de l'épée ou du bouclier...

Une série animée avait été réalisée en 1989. Elle n'a connu que 13 épisodes car le succès n'a pas été au rendez-vous. Les fans n'ont pas adhéré au concept d'une histoire linéaire, d'une vérité unique là où le jeu vidéo n'est pas scénarisé. Une nouvelle adaptation en série est prévue pour les prochaines années. A suivre...

Des mangas existent également, et même des CD reprenant les musiques (excellentes!) de la franchise.
Link naviguant devant Mercantîle (Windwaker)
Link naviguant devant Mercantîle (Windwaker)


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com