Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Une Semaine dans la Vie de Stephen King



Article rédigé par le 22/08/2016
Lu 649 fois




« Il entre sans se presser, désinvolte. Un sourire au coin des lèvres, grand, un peu voûté, la démarche hésitante. Sous les flashs qui crépitent, ses yeux pétillent. Mi-gêné, mi-amusé, l’air de rien, il sort de sa coquille, prend quelques secondes pour observer la foule, curieux, vulnérable, perplexe. Le temps de traverser l’estrade, il est vêtu d’une nouvelle carapace, drapé dans le statut qui a réuni ici trois cent journalistes venus du monde entier ; celui de l’écrivain le plus célèbre au monde. »

Du 12 au 16 novembre 2013, Stephen King a passé une semaine à Paris pour promouvoir son nouveau livre, Docteur Sleep. L'occasion pour des milliers de lecteurs de rencontrer leur auteur fétiche, et pour Alexandra Varrin de transformer cet événement exceptionnel en véritable quête identitaire et introspective. Au cours des cinq rendez-vous qui jalonnent cette semaine, elle se replonge dans l'oeuvre monumentale de son idole, et poursuit, tout en interrogeant notre rapport à la fiction, son propre autoportrait.

Introduction

Alexandra Varrin, chef de pub et écrivaine de 31 ans, écrit depuis l'adolescence. Elle a publié son premier roman « Unplugged. Apprivoiser l'éphémère » au hasard et sans trop y croire à 23 ans. Elle a eu un prix (prix Claude Milan 2012) pour son quatrième roman « C'est maman qui a tué le Père Noël », ...et voici son cinquième et dernier roman : « Une semaine dans la vie de Stephen King ».

Stephen (prononcez Steven) KING a débarqué en France pour la première fois en novembre 2013, plus précisément du 12 au 17 (jour de son départ). Des milliers de fans (y compris moi) ont été aux deux rendez-vous qui étaient organisés pour le public le 13 (dédicaces au MK2) et le 16 (soirée au Grand Rex). Et cette soirée-là, la vente des – presque - 3000 places a été liquidée en peu de temps (pour ma part, j'avais acheté mon billet 4 heures après l'ouverture officielle des ventes, soit le 16 septembre à 16h00) pour la présentation de son livre « Docteur Sleep » (la suite 30 ans plus tard de Shining).

Beaucoup d'entre nous sommes des fans, des amoureux de l'écrivain, pour certains depuis pas mal d'années (pour moi cela a commencé un certain 7 août 1989, où il a fallu que je comble 15 heures de trains). Mais, certains d’entre nous sont des acharnés, des enragés, des fou-furieux, des incurables, des purs et durs, et parmi tout ce petit monde, il y en a une, fan parmi les fans, qui a réalisé un rêve, au point d'en faire un livre quelques semaines plus tard... Elle a eu des portes ouvertes pour être sur place ou pour être invitée quand l'occasion s'est présentée, pour participer à tous les évènements prévus par le passage de King… Et !... Elle a réussi.
 
Mais avant de présenter son livre (un petit résumé pour ceux qui ne l'ont pas acheté, et un petit avis), nous allons remonter le temps... Nous voilà en 1985...

1985, l'année de naissance d'Alexandra Varrin, mais aussi une année marquée par Stephen King.

Février : il annonce qu'il est l'écrivain Richard Bachman (son pseudo).
Avril : sort dans les cinémas US le film « Cat's Eye ».
Juin : sort le recueil de nouvelle « Skeleton Crew » (Brume). King écrit le scénario de « Silver Bullet » (Peur Bleue) tiré du livre « L'année du loup-garou ». Le film sort en octobre. Toujours pour ce mois d'octobre, chez l’éditeur Albin Michel il y a « Simetierre » et aux USA est publié « The Bachman Book », un volume rassemblant les 4 premiers romans écris sous son pseudo de Bachman. Du 17 au 24 novembre, il établit un nouveau record en plaçant 5 de ses livres sur la liste des best-sellers.

Est-ce qu'en naissant en cette année de l'an de grâce 1985, ce petit bout de chou serait-il plus tard une fan de King, à cause d'un livre trouvé dans la bibliothèque d'un collège deux décennies plus tard… ? Le voir et le toucher ! Est-ce que cela était écrit dans le grand livre de la vie ?... Il m'est avis qu'il y avait des « fées » ou autres choses surnaturelles qui se sont penchées sur son berceau...

Fiche de lecture

Dans ce livre, nous sommes dans le tourbillon des évènements de cette fameuse semaine. En lisant ce livre, vous êtes vraiment dans la tête d’Alexandra Varrin, une narratrice hors-pair (à mon avis). Même quand elle a envie de coller des torgnoles à certains, on s'y croirait. J'adore les moments du présent, et tout d'un coup, nous nous retrouvons dans son passé. Cela me fait penser à un certain film Highlander  de 1986, entre les moments présents et passés du personnage. Là (toujours mon avis), c'est pareil, et c’est pourquoi dans mon résumé, j'appellerai ça des « flashbacks ».
 
On voit aussi qu'elle a été marquée par la saga de « La Tour sombre », à laquelle elle fait  pas mal référence. Eh oui ! Cette saga l'a accompagnée pendant une grande partie de sa vie (et je pense, continuera !) ...
 
Par contre, j'ai relevé l'erreur sur la page 30, concernant le film « Christine ». Non, ce n'est pas David Cronenberg qui a réalisé le film mais John Carpenter (un de mes réalisateurs préférés qui plus est, est acteur et musicien). Mmh ! Pas bien ça !... Mais on pardonne, quoique pour une fan...^-^
 
J'adore aussi d'avoir catalogué les fans dans cinq groupes différents, et en moyenne, tu n’es pas loin de la vérité, pour moi : type 2. Alexandra Varrin parle aussi de ses parutions précédentes sans dans l'idée d'être connue. Pour elle, l'écriture est comme un amusement, mais bon, arrivée à un cinquième roman et surtout concernant Stephen King, il y a quelque part une postérité future...
 
Un mélange de documentaire et d'introspection.

Moi, après la note de l'auteur concernant les remerciements, je rajouterais une page spéciale qui s'appellerait « note des lecteurs » et qui commencerait comme ceci :

« Merci à toi de nous avoir fait partager ou repartager cette aventure à travers ce livre. Un moment inoubliable pour le peu d'élus que nous étions, même si on était des centaines à avoir eu ce fameux sésame de cette dédicace et presque 3000 pour cette soirée, des étoiles plein la tête même si des mois ont passés. Grace à ce livre, pour ceux qui l'ont lu et qui n'ont pas eu cette chance d'y être, je pense, grâce à toi, ont pu suivre cet évènement. Merci ! ».
 
Comme tu l'as si bien écrit dans la dédicace « j'espère que le livre vous plaira » : oui Alexandra, ce livre m'a vraiment plu...

Résumé

Mon résumé – à la va vite, disons sans rentrer dans les détails - pour vous donner une idée. Mais vraiment, pour ceux qui ont envie de revivre cet évènement au plus près, lisez-le !

Journée du 12 novembre : conférence de presse, Alexandra a réussi à y être à la place d'un journaliste qu'elle connaît, elle est arrivée parmi les premiers, les journalistes et reporters arrivent en attendant la venue de l'écrivain.
 
Flashbacks : ses souvenirs d'enfance remontent à la surface, enfant surdouée à 3 ans, elle a 10 ans, elle est en sixième et entend parler par ses camarades pour la première fois d'un film d'horreur qui est passé la veille à la télé, ce film s'appelle « Christine » et elle apprend que c'est une réadaptation d'un livre dont l'auteur s'appelle Stephen King. Et la voilà entrain de fouiller dans la bibliothèque du collège pour trouver ce livre... et elle fait la connaissance d'Arnie.

Pendant que King répond aux journalistes, elle se remémore quelques souvenirs concernant « Shining » ... Elle entend toujours les mêmes questions se poser, elle a envie de faire un massacre, faire le vide et de rester seule avec lui pour avoir une véritable discussion… de cette journée. Elle lui a offert des petits cadeaux. Se pose la question de la dédicace. Sortant d'un resto avec un de ses amis, la voilà devant le MK2, pour un état des lieux, il est 21h00, elle s'assoit et ne bouge plus.

Journée du 13 novembre : 3500 personnes, 600 et quelques personnes à avoir eu une signature, un sésame (mon précieuuux....^-^).
 
Alexandra raconte ce début d'attente, tout en maudissant son ami qui ne voulait pas rester seul, le temps d'aller chercher quelques affaires, perdant quelques places et essayant de dormir.
 
Flashback : Alexandra se remémore ce qu'elle a lu étant enfant, les inscriptions dans les bibliothèques pour assouvir sa soif de lecture concernant l'auteur et son trafic de Tamagotchi pour pouvoir s'offrir les livres. A l'époque, elle n'a que 11 ans et est en 5ème.

Pendant cette nuit d'attente, lors d'une discussion avec son ami, quelqu'un dans la file n'avait lu que les six premiers tomes de « La Tour Sombre ». Alexandra nous fait un exposé de cette saga qu’elle chemine avec Roland et ses acolytes depuis l’âge de ses 12 ans jusqu'à ses 20 ans. Sans oublier tous les clins d'œil à des personnages qui se trouvent et se croisent dans les romans de King. Pendant cette attente, elle fait la connaissance du fondateur du club français de Stephen King. Malgré qu'elle soit une fan de l'auteur, elle n'arrive pas à trouver une place dans les communautés dédiées à King. Elle se dit trop exigeante... :-). Elle décrit cinq types de fans, elle narre l'attente des heures qui suivent... Enfin l'ouverture, la signature arrive, elle est contente et malgré une dédicace à la chaîne, elle a réussi à avoir « pour Alex », il s'est souvenu d'elle la veille...
 
Soirée du 14 novembre : passage à l'émission « La Grande Librairie » sur France 5.
 
Flashback : Alexandra raconte comment deux ans auparavant, elle avait été invitée à une émission. Et de son adolescence avec « Le Fléau », dont elle décortique l'ensemble de l’œuvre.
 
Retour dans le présent : installation sur le plateau avec les quelques personnes qui ont été invitées, ainsi que le fondateur du club français de l'auteur. Elle est reconnue par Stephen King.
 
Flashback : retour sur son exposé sur « Le Fléau », dont elle a essayé d'en faire une suite étant ado, et c'est là que son envie d'écrire a commencé.
 
Retour dans le présent : l'émission commence et pendant une heure, Busnel pose différentes questions à King (je vous invite à trouver le lien pour regarder cette émission, je ne vais pas raconter en détail le ressenti d'Alexandra, je préfère que vous lisiez le livre ou alors que vous regardiez l'émission sur Youtube, car chacun d'entre nous avons un ressenti différent).
 
Journée du 15 novembre : émission radio Le Mouv'. Douze élus dans l'émission parmi des milliers, grâce à un concours. Parmi eux : Alexandra.
 
Flashback : Alexandra se rappelle de sa première fois où elle a été invitée dans un studio de radio pour un de ses livres, et elle en a gardé une expérience mitigée...
 
Retour dans le présent : 12 personnes, passionnées de longue date, qui vont intervenir tout au long de l'émission sur différents sujets et plus particulièrement sur « La Tour Sombre », où chacun expose ses théories et ses ressentis sur cette œuvre. Stephen King arrive et les voici parlant de Dôme  (du livre et de la série), de musique (c'est un fan de rock et de country, et nous savons qu'il est musicien/chanteur et qu'il a joué dans le groupe Rock Bottom Remainders), de la sortie en format poche de « La Clé des Vents » et de Randall Flagg, ainsi que des thèmes principaux de l'œuvre de King. L'émission se termine avec pour tous, l’impression d'être sur un nuage pour avoir été aussi près de l'auteur et d'avoir discuté avec lui.
 
16 novembre : soirée au cinéma Le Grand Rex à Paris. Environ 2800 personnes présentes pour une soirée conférence avec l'auteur. Alexandra nous parle de la peur et de ce qu'elle a pu engendrer à travers les années. Elle raconte avec émerveillement ses sentiments sur cette soirée.

Source

Photo : @Jean-Luc Fradin


Jean-Luc Fradin
Fin 2015, avec mon petit vaisseau, j'ai débarqué sur le Galion et j'ai eu une petite place dans la... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com