Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Trilogie des Tripodes - (2) La Cité d'Or et de Plomb



Article rédigé par le 06/08/2012
Lu 13 fois



Le jeune Will Parker a donc rejoint les rangs des rebelles qui se cachent dans la montagne (voir le premier tome : Les Montagnes Blanches). Nous le retrouvons ici chargé de s'introduire clandestinement chez les Tripodes pour y découvrir un moyen de combattre l'ennemi qui a colonisé la Terre. Avec lui et son compagnon, nous pénétrons dans la Cité où règnent une chaleur, une pesanteur et une tyrannie accablantes. Le voici aux ordres d'un de ces Maîtres vénérés qui ont réduit leurs esclaves humains à l'état d'animaux domestiques voués à une usure rapide. Le jour approche où, de toute façon, la race des hommes sera rayée de la surface d'une planète dont l'atmosphère lui sera devenue, à la lettre, irrespirable. Will réussira-t-il à accomplir sa mission ? Pourra-t-il s'évader à temps, en possession de renseignements qui permettront aux hommes de mettre au point la contre-attaque ? Son combat - terrible - nous est magistralement raconté dans ce deuxième volet de la trilogie des Tripodes.


Trilogie des Tripodes - (2) La Cité d'Or et de Plomb

Fiche de lecture

Will et ses amis ont enfin atteint les Montagnes Blanches. Ils ont intégré les rangs des rebelles qui s’y cachent et apprennent l’art du combat. En effet, ils ont pour mission de se rendre en Allemagne, où à l’issue de joutes sportives, les Tripodes sélectionnent des jeunes pour les emmener dans leur cité. Will et ses amis devront donc voyager pour se rendre là-bas, mais en plus, l’un d’eux devra absolument gagner, afin d’être choisi par un Tripode et d’être conduit dans l’une de leur cité pour espionner leurs activités. Ce jeune, une fois sa mission accomplie, et s’il survit, devra se débrouiller seul pour s’échapper de la cité et ramener les informations collectées aux rebelles. 

Les « vainqueurs » seront Will et Fritz. Arrivés dans la cité des Tripodes, ils deviendront chacun « l’animal de compagnie » d’un Maître, un extraterrestre plutôt du genre cruel… 

Dans ce second tome, on découvre très vite la vraie nature des Tripodes, à savoir si ce sont des machines pensantes ou si quelqu’un les pilote. J’ai pensé qu’une fois le mystère révélé, l’histoire perdrait en mystère et se dégonflerait comme un soufflé qui sort du four… Or il n’en est rien. 

En effet, John Christopher amène de nouveaux éléments de suspens, centrés sur cette mystérieuse race extraterrestre qui a décidé de réduire en esclavage la race humaine, et de modifier l’air que nous respirons, de sorte que la Terre devienne un nouveau lieu d’habitat pour eux. 

Il y a des passages chargés d’émotion, et très durs aussi, notamment lorsque Will et Fritz se voient maltraités par leur Maître respectif, mais aussi, lorsque nos amis découvrent toute l’horreur que renferme la cité des Tripodes. 

A un moment donné, le Maître de Will se met à lui parler de ses origines, ainsi que de la conquête de la Terre. Il en ressort des éléments intéressants pour le jeune garçon, mais également pour le lecteur, qui pourra se faire une idée, au travers de ces quelques mots, de ce qu’était la science-fiction – pleine de charme !- des années 60, alors que la technologie n’était pas aussi évoluée qu’à l’heure actuelle :
« Ils étaient venus dans un grand vaisseau qui pouvait se déplacer dans l’espace entre les univers, et dans celui encore plus vaste des étoiles qui réchauffaient les planètes tournant autour d’elles. Ce vaisseau avait été projeté à une vitesse inimaginable, presque aussi grande, que celle de la lumière d’un rayon de soleil, mais même ainsi, le voyage avait duré de nombreuses années. Leur expédition avait été envoyée dans le but de découvrir des planètes que leur peuple pourrait conquérir et coloniser, et elle connut beaucoup d’échecs et de déceptions. Toutes les étoiles n’avaient pas de planètes proches, et quand il y en avait, ces planètes ne convenaient généralement pas pour différentes raisons. » (extrait p.116)

Au niveau du style, ce second roman est aussi bien écrit que le précédent. Je maintiens mon avis quand je dis que c’est une trilogie de qualité qui devrait être intégrée au programme scolaire, afin de faire découvrir une science-fiction intelligente aux jeunes. 

En conclusion, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce deuxième livre, même si j’ai préféré le premier, à cause du mystère autour de la nature des Tripodes et de la terreur psychologique qu’ils m’inspiraient. Ici on est dans le vif du sujet, et j’ai bien aimé également cet aspect. Cette trilogie des Tripodes est captivante et c’est une lecture que je vous recommande.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com