Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Trilogie des Tripodes - (1) Les Montagnes blanches



Article rédigé par le 06/08/2012
Lu 2599 fois



A quatorze ans, Will Parker aurait été Coiffé et serait devenu un homme. Il y aurait eu une grande fête au village, tout le monde se serait réjoui - et un Tripode serait venu... Les grosses machines étrangères connues sous le nom de Tripodes gouvernent la Terre depuis des centaines d'années. La plupart des adultes en sont esclaves corps et âme. Soumis par la Résille d'argent qu'ils doivent porter sur la tête, ils se plient à la loi des Tripodes et les vénèrent. Mais Will, qui observe les gens autour de lui, à commencer par ses amis et sa famille, refuse cette fatalité. Décidé à échapper à son destin, il se lance dans une longue et dangereuse expédition pour rejoindre un groupe rebelle d'humains non Coiffés, cachés dans les grottes des Montagnes Blanches. Les péripéties de ce voyage forment la première partie de la trilogie des Tripodes.


Trilogie des Tripodes - (1) Les Montagnes blanches

 

Fiche de lecture

Cette histoire se déroule dans un monde médiéval post-apocalyptique. Depuis des centaines d’années, les Tripodes, gigantesques machines de métal à trois « pattes », ont asservi les Humains, de sorte que ces derniers ne se souviennent pas - ou plutôt ne se posent pas la question de savoir - qui ils étaient auparavant et comment vivaient leurs ancêtres. La tradition veut que les enfants qui ont atteint l’âge de 15 ans soient présenté (soumis) à la Cérémonie : un Tripode les enlève en son sein, leur greffe une résille sur le crâne et les relâche. L’opération est sans douleur et le « candidat » ne garde aucun souvenir de son passage au cœur du Tripode. Tous les adultes étant déjà Coiffés d’une résille (moyen de contrôle des pensées), pour eux cette procédure est normale. C’est même un honneur pour les jeunes que de pouvoir enfin être Coiffés.

Mais il arrive que parfois la Cérémonie échoue. Pour on ne sait quelle raison, certaines personnes deviennent complètement folles après avoir subi cette intervention. Leur cerveau étant irrémédiablement abîmé, ces gens sont condamnés à errer de villages en villages, enfermés dans leur folie. On les appelle : les Vagabonds.

Will Parker est un garçon de 14 ans, dont le cousin Jack, d’un an son aîné, vient d’être Coiffé. Mais voilà, Will se rend compte que depuis la Cérémonie, son cousin n’est plus le même… Il est froid, distant, et semble avoir perdu de sa jovialité. Cette constatation rend Will triste et l’amène à se poser des questions au sujet du bien fondé de ladite Cérémonie, surtout que pour lui l’heure est proche. Il commence à avoir des doutes…

C’est alors que le jeune Will va faire la connaissance d’un curieux Vagabond, qui en réalité, n’en est pas un. Cet homme s’appelle Ozymandias et porte une fausse résille ! Il va alors révéler à Will qu’il existe des rebelles cachés très loin d’ici dans les Montagnes Blanches, des gens qui ont fui la domination des Tripodes. Il va également expliquer au garçon comment ces monstrueuses machines, il y a des centaines d’années de cela, ont détruit de grandes cités modernes, tués des millions des gens et réduit les êtres humains à l’esclavage.

Dès lors, il n’en faudra pas plus à Will pour le convaincre de fuir et d’entreprendre un long périple par-delà la mer en direction des Montagnes Blanches où vivent les hommes libres…

Le premier livre de la trilogie « Les Tripodes » - Les Montagnes Blanches - fut écrit en 1967 par l’auteur John Christopher (Sam Youd de son vrai nom). En 1966, on lui demande d’écrire des livres pour la jeunesse, et deux ans plus tard, il termine cette trilogie de science-fiction. Celle-ci connaîtra un franc succès, et les deux premiers tomes seront même adaptés en série télévisée dans les années 80 : The Tripods   (Les Tripodes). Les Tripodes de John Christopher sont naturellement inspirés de ceux de « La Guerre des Mondes » de H.G. Wells.

Le style de John Christopher est simple, c’est très bien écrit, et il n’y a pas de temps mort ou de descriptions pompeuses. Je pense que c’est un ouvrage de qualité, que l’on peut recommander à de jeunes lecteurs, pour leur faire découvrir la littérature de science-fiction, ainsi que le plaisir de lire sans que cet exercice soit rébarbatif.

Pour ma part, j’ai adoré suivre les aventures de Will et de ses amis Henry et Beanpole, dans leur quête pour trouver les Montagnes Blanches. J’ai aimé voyager dans ce monde post-apocalyptique pour y découvrir les vestiges de notre passé. Et je suis fortement impressionnée par les Tripodes : ils sont juste… terrifiants ! Pour l’heure, il est impossible de dire s’il s’agit de moyen de locomotion ou de machines intelligentes, ni de déterminer leur origine. De même, on ignore pourquoi ces engins ne peuvent pas s’aventurer dans les Montagnes Blanches. Le mystère qui les entoure est total. J’ai donc hâte de lire la suite, en espérant y trouver des réponses.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com