Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Thor - Le Monde des Ténèbres

Thor - The dark World




Article rédigé par le 18/07/2015
Lu 205 fois




"Thor : Le Monde des ténèbres" nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier…

Après les films Marvel "Thor" et "Avengers", Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres.

Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même...
 

Présentation et critique du film

Il y a bien longtemps de cela …
 
L’univers est sur le point de disparaître. En effet, profitant de la Convergence, une conjonction rare ouvrant des portes entre les mondes, Malekith, le chef des redoutables Elfes Noirs, s’apprête à lâcher l’Éther, une « pierre d’infinité » (un nom peu approprié, vu que l’Éther est une sorte de « liquide flottant »). Mais, les armées d’Asgard arrivent juste à temps pour l’en empêcher. S’avouant vaincu pour cette fois, Malekith fuit en compagnie de ce qui reste de son armée, attendant des jours meilleurs pour reprendre le combat. Quant à l’Éther, il est enfermé dans une colonne de pierre, d’où il ne ressortira pas – du moins, c’est ce qu’espère Bor, le roi des Asgards – et grand-père de Thor.
 
Cinq mille ans plus tard – c'est-à-dire de nos jours – l’astrophysicienne Jane Foster, découvre une série d’anomalies spatiales … au cœur de Londres ! Arrivant ainsi soudain sur un autre monde, elle se retrouve face à une colonne de pierre, d’où s’échappe un étrange liquide flottant qui « infecte » Jane. Le réveil de l’Éther entraîne celui Malekith, bien décidé à reprendre son plan machiavélique, maintenant qu’une nouvelle Convergence se profile à l’horizon.
 
Asgard est-elle capable de les arrêter cette fois-ci ? Rien n’est moins sûr : ni Odin ni son fils n’ont affronté cet ennemi. Pire : ils en ignorent même l’existence. Thor devra réunir toutes les forces possibles, même celles dont il aurait voulu se passer, pour tenter de l’emporter...
 
Enchaînant avec les événements de New York (« The Avengers »), le deuxième épisode consacré à Thor relève quelque peu le niveau par rapport à la première aventure du « Dieu » Asgard. Les critiques ont d’ailleurs été plus positifs que la fois précédente, soulignant les performances convaincantes de Tom Hiddleston et Chris Hemsworth. A titre personnel, même si j’ai passé un moment déjà plus agréable que pour le premier film, je dois tout de même reconnaître que l’univers de Thor est loin d’être ma partie préférée de la franchise Marvel.
 
Côté scénario, cette fois-ci, l’action est plus développée et ne se limite pas à une petite ville au milieu du désert, puisqu’une bonne partie des événements prend place à Londres. Le tournage s’est d’ailleurs déroulé en Angleterre (à Greenwich, entre autres) – ainsi qu’en Islande. L’ensemble est aussi peu moins « Shakespearien », avec Alan Taylor à la réalisation en lieu et place de Kenneth Branagh lors du premier film. J’apprécie beaucoup K. Brannagh, mais je ne crois pas qu’il soit le réalisateur idéal pour un film de super-héros – ceci n’engage que moi-même !
 
A noter la brève apparition de Chris Evans dans le costume de Captain America, ainsi que Benicio del Toro en tant que le Collectionneur, un personnage qui sera quelque peu plus développé dans les « Gardiens de la galaxie ». Et bien sûr l’inévitable apparition quasi-furtive de Stan Lee (le « père » de l’univers Marvel), comme il le fait dans chacun des films de la franchise, à chaque fois dans un rôle différent, d’ailleurs.
 
Une suite est déjà prévue pour fin 2017 : « Thor: Ragnarok ».

Sources

Synopsis : http://www.allocine.fr/
Wikipédia


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***





cookieassistant.com