Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

The Lone Ranger




Article rédigé par le 06/04/2013
Lu 935 fois




The Lone Ranger (série TV 1949 - 1957)
The Lone Ranger (série TV 1949 - 1957)
La naissance d'une légende :

A la poursuite du dangereux Bartholomew « Butch » Cavendish, le Texas Rangers Dan Reid et ses 5 collègues tombent dans le piège du criminel qu’ils tentaient d’arrêter. La bande de « Butch » laisse 6 cadavres derrière elle. Six ? Non, car l’un des Texas Rangers, qui est aussi le frère de Dan Reid, a survécu. Sauvé et soigné par l’Indien Tonto, qui passait par là et qui reconnaît l’homme à qui il doit lui-même la vie, le survivant décide de cacher la vérité. Les deux amis creusent donc six tombes, l’une d’entre elles restant vide. Pour garder l’anonymat, il se confectionne un masque noir à partir de la veste de son défunt frère. Le Lone Ranger est né.

Le héros masqué finit par retrouver « Butch » et à le présenter devant la justice. Mais il décide de ne pas en rester là. Désormais accompagné de Tonto, le Lone Ranger, chevauchant son cheval Silver, fait régner la justice dans le Far West.

Le feuilleton radiophonique (1933-1954)

Le Lone Ranger est un véritable monument aux Etats-Unis. Débutant comme un feuilleton radiophonique, en 1933, il sera, par la suite, décliné dans de nombreux autres formats : bandes dessinées, série télévisée (1949-1957), films (dont certains étaient des serials, c’est-à-dire, des feuilletons pour le grand écran), romans, jouets, et même un jeu vidéo !

La série radiophonique originale eut une vie très longue, puisqu’elle ne se termina qu’en 1954 ! Cela dit, durant les deux dernières années, on se contenta de rediffuser des épisodes plus anciens. On peut comprendre que les scénaristes étaient un peu à court d’idées : la série radio se compose de près de 3000 épisodes !

Durant cette existence, The Longe Ranger « radio » passa de la chaîne WXYZ, où il fut créé, à la ABC (qui avait racheté WXYZ et développa la série télé qui en dériva). On peut se douter qu’en plus de 20 ans, plusieurs acteurs se succédèrent dans le rôle principal.

En 1941, il fallut ainsi trouver en catastrophe un remplaçant quand le titulaire (Earle Graser) mourut dans un accident de voiture. Conséquence, durant plusieurs épisodes, ce fut le personnage de Tonto qui raconta les évènements, le Lone Ranger se contentant de marmonner, jusqu’à ce que l’on engage Brace Beemer, qui conserva le rôle jusqu’à la conclusion finale (excepté un épisode, en 1954, quand il souffrit d’une laryngite !)
The Lone Ranger en BD
The Lone Ranger en BD

Code moral du personnage

Le Lone Ranger avait un code moral très strict, car le personnage devait être un modèle pour son jeune public. Parmi les règles que le héros s’est imposées on trouve :

  • tous les hommes sont égaux (même si l’Indien Tonto n’est pas toujours décrit de manière très respectueuse – en 1933, on est encore loin de « Danse avec les Loups » …)
  • ne faire usage de la force que si c’est absolument nécessaire
  • agir au bénéfice du plus grand nombre de ses semblables

A cela, viendront se greffer quelques règles « pratiques », comme : ne jamais apparaître sans son masque, ne faire qu’un usage limité de son arme car la vie est précieuse (il utilise des balles en argent, ce qui lui permet de constamment se rappeler de les utiliser le moins possible), tirer pour désarmer, pas pour tuer, etc.

Quant au prénom du héros, on utilisera parfois celui de John, mais celui-ci n’est pas canonique.
The Lone Ranger et Tonto, image du film réalisé par Gore Verbinski (2013)
The Lone Ranger et Tonto, image du film réalisé par Gore Verbinski (2013)

Série dérivée

Par contre, le Lone Ranger a un neveu, fils de son défunt frère (mort dans le pilote), qui comme son père se nomme Dan. Dan Reid, dont on entendra encore parler par la suite.

En effet, si le jeune Dan est parfois une sorte de « Robin » (à l’instar de l’adjoint de Batman), il donnera naissance à une série dérivée (radio, puis télé, etc.) : Le Frelon Vert (1966-1967).

En effet, Britt Reid, le fils de Dan Reid Jr., mène la double vie de patron du journal « Daily Sentinel » et de justicier (mais se faisant passer pour un criminel, afin de mieux noyauter le milieu), à bord de la Black Beauty, une voiture bourrée de gadgets et pilotée par son chauffeur Kato. Mais ça, c’est déjà une autre histoire !
Série dérivée : Le Frelon Vert (1966-1967)
Série dérivée : Le Frelon Vert (1966-1967)

Sources

Wikipédia


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***





cookieassistant.com