Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Terminator (4) - Renaissance



Article rédigé par le 19/02/2013
Lu 174 fois




Terminator (4) - Renaissance
2018. Cette fois, l’attaque a eu lieu : Skynet a quasi effacé l’espèce humaine de la surface de la Terre. John Connor n’est pas (encore) le leader de la Résistance, mais seulement le chef d’une unité, à laquelle les chefs ne font qu’une confiance limitée, ne croyant guère au destin qui est le sien (à moins qu’ils ne veuillent pas partager le peu de pouvoir qu’il reste aux humains…).

John lui-même se pose des questions : le monde qui l’entoure ne ressemble guère à celui que lui avait annoncé sa propre mère.

Lors de l’attaque d’une base de Skynet, John découvre des dizaines de prisonniers ainsi que les plans pour un nouveau modèle de Terminator. Ce dernier représente une menace sérieuse : Skynet a imaginé de couvrir le corps du robot de chair et de peau, lui donnant une apparence humaine…

Mais, au moment où il quitte la base ennemie, celle-ci est entièrement détruite, tuant les prisonniers et les hommes de son équipe, tout en détruisant les plans qu’il avait découverts, le laissant sans preuve face à ses chefs et le rendant encore un peu plus suspect, vu qu’il est miraculeusement le seul survivant.

Pendant ce temps-là, un homme nommé Marcus Wright se réveille alors qu’il croyait avoir été exécuté, il y a bien longtemps, pour un crime. Il avait légué son corps à la médecine – ou plutôt à Cyberdyne Systems (qui était, au départ, à l’origine de la technologie des Terminators). Il découvre un monde dévasté, où un jeune homme du nom de Kyle Reese le sauve de toute justesse de la mort.

Les destins de Marcus et John sont intimement liés et, chacun à sa façon, deviendra un héros, donnant un mince espoir à l’humanité lors d’un des chapitres les plus sombres de son histoire…

Autour du film

Voilà un quatrième épisode bien différent des films précédents de la franchise Terminator. Trop différent d’ailleurs… au point d’être fort mal reçu par la critique (33% d’avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, par exemple). Quant au box office, ce ne fut guère mieux : pour un budget de 200 millions de dollar, les rentrées en salle n’atteignirent même « que » 371 millions, soit même pas le double. La réalisation, confiée à McG (les 2 longs-métrages « Drôles de Dames », par exemple) ne fut pas le meilleur choix.

Quant aux acteurs, pourtant pas des moindres, ils semblent parfois se demander ce qu’ils font là … C’est surtout vrai dans le cas de Christian Bale, à qui Sam Worthington vole pour ainsi dire la vedette.

Il est vrai que le tournage fut perturbé à plusieurs reprises : risque de grève de la Guilde des Acteurs, blessure à la main pour Christian Bale, absence d’Helena Bonham Carter (suite à un drame familiale), décès du responsable des effets spéciaux, … Plus d’un aurait renoncé pour moins que ça !


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com