Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Terminator (1) - Le Terminator



le 21/11/2011
Lu 342 fois




Terminator (1) - Le Terminator
A Los Angeles en 1984, un Terminator, cyborg surgi du futur, a pour mission d'exécuter Sarah Connor, une jeune femme dont l'enfant à naître doit sauver l'humanité. Kyle Reese, un résistant humain, débarque lui aussi pour combattre le robot, et aider la jeune femme...

Critique du film

A cette époque James Cameron était au tout début de sa carrière. C'est en réalisant ce film qu'il a montré qu'il était un réalisateur bourré de talent. Le film est simplement basé sur une idée de génie. Une idée nouvelle, originale, et crédible (le syndrome de remonter dans le temps, et tuer son grand-père). La force de ce film, réside dans le choix des acteurs et là, le casting est magnifiquement réussit.

Linda Hamilton est une Sarah Connor fragile et profonde. Ce rôle lui va comme un gant. D'ailleurs à l'opus 2 (le jugement dernier) ça restera a jamais le rôle de sa vie, on la découvre en Sarah guerrière, et une fois encore, le personnage est magnifiquement interprété!!

Michael Biehn est super dans le rôle du protecteur de l'humanité. On boit littéralement ses paroles lorsqu'il nous parle du futur.

Et quant à Arnold Schwarzenegger, il est né pour interpréter cette machine venue du futur pour nous exterminer. D'ailleurs lui aussi restera estampillé à vie comme "le terminator". Quand on connait les moyens qu'avait James Cameron pour tourner et au vu du résultat, on se dit qu'il y a du talent. La tension monte tout au long du film. Les scènes d'action sont très bien filmées, pas d'effet de vibrations, de flou, on suit l'action sans être emmené dans un déluge d'images "meubles" comme on a l'habitude de le faire maintenant pour ce qui est des courses poursuites.

La scène du massacre dans le poste de police est d'anthologie, et cette réplique culte: Je reviendrai ! Il y a aussi l'histoire d'amour qui naît entre Sarah et Reese, pour ensuite mieux être détruite, mais on s’en doute un peu. La scène finale est à couper le souffle, avec cette poursuite dans ce couloir, et l'ambiance de l'usine!! Et cette machine qui semble indestructible. Le terminator sans sa peau, que c'est beau cette mécanique, les reflets des flammes sur sa tête lorsqu'il sort des débris en flamme du camion citerne, avec cette petite phrase qu'on se dit tous à ce moment là : mais comment ils vont en arriver à bout ?

Quant à la bande son!!! On s'en souvient toujours!!! Tan-Tan Tan Tan-Tan... Elle n'a pas pris une ride, elle vous glace le sang, tout comme le regard rouge de ce cyborg.

Un grand merci à James Cameron pour ce film, qui a jeté un grand pavé dans la marre!!!

Une critique de Seti




Commentaires

1.Posté par Fred Vasseur le 31/12/2012 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
Je l'ai revu il y a environ deux ans et même s'il a vieilli, il reste une extraordinaire réussite. Même la musique "bontempi" prend aux tripes...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com