Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Star Trek (11)



Article rédigé par le 18/03/2012
Lu 716 fois




Star Trek (11)
Dans ce périple semé de dangers, d'action et d'humour, les nouvelles recrues doivent tout faire pour empêcher le plan diabolique d'un être maléfique menaçant l'humanité toute entière dans sa quête de vengeance. Le sort de la galaxie est entre les mains de deux officiers que tout oppose : d'un côté, James Kirk, originaire de la rurale IOWA, tête brulée en quête de sensations fortes, de l'autre, Spock, issu d'une société basée sur la logique et rejetant toute forme d'émotion. Quand l'instinct fougueux rencontre la raison pure, une improbable mais puissante alliance se forme et sera seule en mesure de faire traverser à l'équipage d'effroyables dangers, là où personne n'est encore jamais allé. 

Critique du film

Voilà, j'ai enfin été voir Star Trek (XI). Je ne vous rappelle pas combien j'étais sceptique, voire négatif vis-à-vis de ce film avant même d'aller le voir, sur la base du résumé, de divers commentaires, de descriptions et d'interviews. Mais, comme je l'ai dit après coup, il me fallait tout de même donner sa chance à ce film et c'est finalement avec un a priori bien plus positif que je suis entré dans la salle de projection. Maintenant que je l'ai vu, mon impression se résume en un seul mot : beurk !!!!! C'est le pire film de SF que j’aie vu (à part peut-être « Plan 9 » d'Ed Wood). Le plus décevant en tout cas…

Déjà le fait de remettre les compteurs à zéro n'avait guère ma faveur, mais je m'étais dit que, finalement, cela pouvait être pour un mieux. Surtout que vu qu'on remontait à la jeunesse de Kirk, on ne touchait pas à l'époque d'Archer, on allait peut-être même se baser sur ce qui s'est vu dans ENTERPRISE pour poursuivre dans ce sens pour le « reboot ». Eh bien, le moins qu'on puisse dire, c'est que j'ai été déçu, pour ne pas dire choqué, par ce que j'ai vu.

Le style est brouillon, les décors sont tristes et moches, avec des soutes de navires ressemblant plus à des ateliers qu'à ce qu'on imaginerait pour un vaisseau spatial du futur. Ce n'est pas du Star Trek, ça, mais une copie de ce qu'on voyait dans le premier « Alien » (le monstre en moins – quoique …).

Les maquillages : les Vulcains, on croirait des Trolls sortis d'un ersatz du « Seigneur des Anneaux ». Et la présence de multiples aliens à divers endroits (USS Kelvin, le bar de la bagarre, l'Ewok sans poil sur Delta Vega) rappelle plus Star Wars que Star Trek. Idem pour les deux monstres sur Delta Vega, sorte de clone de Hoth (L'Empire contre-attaque). Et d'ailleurs, Nero n'a rien d'un Romulien : c'est Darth Maul sans la couleur rouge !

La performance des acteurs : outre « Kirk », qui s'en sort plutôt bien, le seul à trouver grâce à mes yeux est McCoy. Lui, il est excellent. Les autres, bof, bof et re-bof. Scotty tape sur les nerfs et n'a rien à voir avec l'original ; Chekov est ridicule (et le clin d'œil « Wictor » n'arrange rien) ; Uhura est bien gentille, mais elle sert plus de potiche et à la romance de Spock qu'à autre chose. Quant à ce dernier, il fait ce qu'il peut avec ce que les scénaristes ont fait du personnage…

Les non-sens sont légion. Outre la construction de l'Enterprise sur le plancher des vaches et plusieurs années après la date «correcte», ce qui est encore assez secondaire, comment expliquer que l'on connaisse déjà les Cardassiens et même les Romuliens, que Kirk sera normalement le premier à rencontrer de visu plusieurs années plus tard ? L'arrivée de Nero à bon dos : entre son arrivée au moment de la naissance de Kirk et la destruction de Vulcain (Une chose que je n'arrive pas à avaler, mal copié sur la saison 3 d'Enterprise, où les Xindi menacent d'en faire autant à la terre. Comme par hasard, pour sauver le quadrant, il ne reste que la terre – entendez les USA.), il ne s'est même pas montré une seule fois ; donc son seul impact c'est la destruction de l'USS Kelvin ! En tout cas, ce n'est pas son intervention qui a pu changer la couleur du ciel sur Vulcain, qui est bleue ici !

Ce film accumule les emprunts à nombre de films et séries (Star Wars, Galactica, Alien et même Terminator pour le voyage dans le temps pour empêcher la destruction à leur époque) et les maladresses. J'avais pourtant réellement pris une position positive au moment d'aller le voir, mais là, c'est franchement impossible. Oui, Star Trek, est souvent kitsch ; oui, l'ensemble est « lisse » comparé à d'autres univers de SF. Mais c'est ce qui fai(sai)t son charme, son style. Là, on veut le mettre dans le même moule que Galactica. Cela convient très bien à cet autre univers de SF, pas à Star Trek. Non, décidément, comme je l'avais dit (un peu vite) avant d'avoir vu le film, Star Trek est définitivement mort…


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 23/11/2011 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Si J.J. Abrams voulait réaliser un film de SF avec des gros gags pour boutonneux attardés, avec des scènes d'action de la légèreté d'un pachyderme boiteux, c'est plutôt réussi ! Mais pour ma part, il aurait pu s'abstenir de massacrer la franchise Star Trek pour ce faire... Je trouvais intéressant un scénario nous montrant la jeunesse de Kirk et de ses équipiers. En fait, ça aurait pu être sympa si un autre que lui s'était attaqué à la réalisation ! Là, le gars il n'a aucune idée de l'ambiance d'un Star Trek et de toutes les petites subtilités qui font son charme... Quelle horreur !

2.Posté par MAESTRO le 25/11/2011 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Il faudrait commencer ce film par un avertissement : "Malgré le titre alléchant, ceci n'est pas un Star Trek".

D'ailleurs, il est classé comme "non-canon", donc non-conforme à l'esprit de la série et à sa trame générale. Graphiquement,, c'est bien trop éloigné de l'original. Ca ne ressemble à rien, sinon à un cyber-punk au rabais. On ne retrouve pas non plus tout le jargon pseudo-technologique qui fait le charme de la franchise. Et plus grave, les évènements relatés dans ce film sont incompatibles avec les séries et les autres films. Bref : c'est une grosse déception. Seuls les gens qui n'ont jamais vu un Star Trek de leur vie pourront app...

3.Posté par Frédéric VASSEUR le 03/06/2013 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai enfin vu ce film, qui m'intriguait depuis quelque temps. Je n'ai jamais vu quoi que ce soit de Star Trek (série ou film), j'en connais juste ce que perçoit l'imagerie populaire, donc je suis parti avec l'esprit vierge.

Et au final, j'ai vraiment bien aimé, même si je ne l'ai pas vu comme un chef-d'oeuvre. Pour moi c'est un bon film d'action dans un contexte SF, et pas un film de SF. C'est très classique (et même conventionnel), mais j'ai trouvé l'ensemble efficace, crédible et attachant. Et j'aurai plaisir à voir le prochain quand il sortira.

Je comprends toutes les critiques liées au non respect de l'univers et je trouve ça regrettable...

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com