Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Sherlock Holmes




Article rédigé par le 13/03/2012
Lu 1087 fois




Sherlock Holmes
Sherlock Holmes est un personnage inventé par l’écrivain Sir Arthur Conan Doyle en 1887. C’est un détective privé, domicilié à 221B Baker Street, à Londres. Grand, mince et élégant, Sherlock Holmes, bien que grand fumeur, et bien qu'il touche parfois à la cocaïne, est un sportif accompli. C’est un homme intelligent, qui s’y connaît en astronomie, en littérature et en philosophie. En ce qui concerne la politique, il est moyennement doué. Doté d’une excellente mémoire et d’un sens de l’observation remarquable, il est amené à résoudre toutes sortes d’enquêtes. Mais Sherlock a aussi des défauts : il est très excentrique, égoïste, impatient et peu tolérant. La lenteur d’esprit chez les autres l’agace même.

Le Docteur Watson, qui devient son ami, accompagne le célèbre détective dans presque toutes ses aventures (4 romans et une cinquantaine de nouvelles) et sert de faire-valoir à celui-ci.

Mais Sherlock a aussi des ennemis. Parmi ceux-ci, le plus redoutable est le Professeur James Moriarty, véritable cerveau criminel. Le détective disparut en Suisse en mai 1891 dans les chutes du Reichenbach, près de Meiringen, lors d’un ultime duel contre Moriarty.

Curieuse de voir où s’était déroulé ce drame, je me suis rendue à Meiringen, afin de voir les fameuses chutes. Pour accéder au site, il faut prendre un petit funiculaire à crémaillère.

Les chutes du Reichenbach
Les chutes du Reichenbach
La voie – cheminant tantôt sur les berges, tantôt sur des ponts – longe sur toute sa longueur les eaux bouillonnantes du Reichenbach jusqu’à l’imposante chute supérieure de 120m de haut. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la cascade est impressionnante !

En 1890, soit une année avant qu’il se décide à tuer son héros, Conan Doyle devient ophtalmologue. Mais il n'a pas de client (ou peu). Ceci lui laisse donc du temps libre pour se consacrer à l’écriture. C’est à cette période qu’il se résout à se séparer de Sherlock Holmes, corps et âme, déclarant que ce dernier « détourne son esprit de meilleures choses ».

C’est donc en 1891 dans « Le dernier Problème » que Conan Doyle met fin à la vie du détective. L’écrivain est à présent libre de se consacrer entièrement à l’histoire, une de ses passions.

Mais, dépassé par son succès, sujet à des protestations de ses lecteurs, ainsi qu’a des problèmes financiers, Conan Doyle va se retrouver contraint à poursuivre les aventures de Sherlock Holmes. Ainsi, en 1894 dans « La Maison vide », Sherlock réapparaît, sain et sauf, causant le saisissement que l'on devine à sa logeuse, Mme Hudson, et à son ami le docteur Watson !

Conan Doyle a inventé toute une histoire abracadabrante pour expliquer le retour de son héros. Les aventures du détective se poursuivent alors de plus belles...

Je terminerai avec une petite anecdote : Tout le monde connaît la fameuse phrase "Elémentaire, mon cher Watson!", associée à Sherlock Holmes. Et pourtant ! Figurez-vous que le détective ne l'a prononcée dans aucun roman écrit par Conan Doyle ! Elle est apparue pour la toute première fois dans le film "Le Retour de Sherlock Holmes" sorti en 1929.

Source

  • Photos : Koyolite Tseila


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***





cookieassistant.com