Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Sherlock - 01.01 Une Etude en rose



Article rédigé par le 23/04/2012
Lu 1327 fois




Sherlock - 01.01 Une Etude en rose
Le corps d’une femme vêtue de rose est retrouvé dans une demeure abandonnée. Il s’agit de la quatrième victime d’une série de suicides complètement inexplicables…

Présentation et critique de l'épisode

Ce premier épisode de Sherlock Holmes est une adaptation très libre du roman « Une Etude en rouge » de Sir Arthur Conan Doyle, paru en 1887.

Cet épisode a surtout pour but de mettre en place les personnages de la série, tout en étant accompagné d’une énigme à résoudre. Nous allons donc assister à la rencontre de Sherlock et de Watson, et découvrir petit à petit l’amitié qui va les lier.

Tout commence lorsque John Watson, ex-médecin militaire et soldat blessé lors de la guerre d’Afghanistan, fait la connaissance de l’étrange Sherlock Holmes, par le biais d’un ami commun. Les deux hommes, pourtant bien différents, décident de devenir colocataires en partageant un appartement à Londres situé au 221B Baker Street. Leur logeuse se nomme Madame Hudson et ses nouveaux locataires vont lui en faire voir de toutes les couleurs, lorsqu’ils se lanceront dans la résolution d’une énigme pour le moins… bizarre. Cette enquête va permettre aux deux hommes de faire plus ample connaissance, et d’apprécier leurs qualités et défauts réciproques. Elle permet également aux scénaristes de planter le décor et les personnages, et au téléspectateur d’entrer dans cet univers. Et dernier détail : dans cette histoire, un nom est révélé à Sherlock Holmes. C’est celui de « Moriarty ». Pour qui connaît l’œuvre de Conan Doyle, ceci laisse présager une sinistre rencontre prochainement…

Pour un premier épisode, les créateurs de la série placent la barre très haute. Les personnages sont d’entrée, magnifiques : haut en couleurs, particuliers et fort bien travaillés. Les acteurs qui les incarnent leur donnent de la crédibilité, ce qui permet d’installer pas à pas les diverses personnalités en jeu.

Parlons des deux personnages principaux :

Ici, Sherlock Holmes, joué par Benedict Cumberbatch, est un homme brillant et étrange, froid, légèrement autiste - aurais-je envie de dire-, un sociopathe de haut niveau, à l’esprit continuellement animé d’incessantes pensées, ce qui explique qu’il a toujours plusieurs coups d’avance sur tout le monde. Ainsi, alors que nous commencerions tout juste à poser les éléments d’un problème, Holmes, lui, l’aurait déjà résolu. Cette dynamique du personnage est un très bon fil conducteur pour le scénario. Et là où l’acteur Benedict Cumberbatch est fort, c’est qu’il est capable d’interpréter l’intelligence et la déduction, sans jamais que son personnage ne paraisse suffisant ou méprisant. Il entretient un parfait équilibre entre la chaleur et la certitude absolue de la justesse de ses conclusions.

Quant au John Watson de cette série, interprété par l’acteur Martin Freeman, il a un rôle intéressant. Tandis que dans les livres de Conan Doyle, Watson est une sorte de subordonné de Sherlock Holmes, ici, il est plutôt son égal. Il suit son nouvel ami, mais ne se gêne pas pour critiquer ses actes ou ses idées. Il arrive aussi à tempérer Holmes, mais en même temps, lui apprend à se « décoincer » un peu et à être un peu plus sociable. Si les deux hommes sont très différents, que ce soit du point de vue de leur caractère ou de leurs goûts, ils se complètent pourtant bien.

Sinon, un autre personnage que nous pouvons découvrir, c’est Lestrade, que l’on trouve dans les romans et nouvelles de Conan Doyle en tant que l’un des meilleurs inspecteurs de Scotland Yard. Mais il est bien moins perspicace que Sherlock Holmes. Il fait donc parfois appel à Holmes pour élucider des affaires ou des problèmes sur lesquels il sèche. Sherlock résout les énigmes et laisse le mérite de ses déductions à l’inspecteur. Dans cette adaptation moderne, Lestrade est « lieutenant » (et non inspecteur) et il est le meilleur agent de Scotland Yard. Il est beaucoup plus présent que dans les livres. Ici, c’est visiblement un homme frustré par Holmes, mais en même temps, il l’admire, et – semblerait-il - est visiblement bien content de pouvoir bénéficier de son aide.

Le fait d’avoir situé les aventures de Sherlock Holmes au 21ème siècle, plutôt qu’à l’époque victorienne, l’oblige à se servir de technologies et d’objets modernes. Certains critiques désapprouvent cette transposition. Oui, c’est vrai, on est assez loin du personnage original créé par Arthur Conan Doyle : Sherlock est quelque peu dénaturé dans ce décor moderne, bien qu’il ait conservé son caractère bien trempé et ses manies insupportables. Pourtant, moi je trouve cette transposition des plus réussies. Non seulement le scénario est intéressant, mais de plus, je pense que c’est une façon de faire découvrir (ou redécouvrir) l’œuvre de Conan Doyle en la remettant au goût du jour. C’est aussi une manière de la faire perdurer…


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par scientific12 le 25/10/2014 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de regarder la première saison (oui je sais j'ai 3 ans de retard :) mais j'ai adoré au point de faire une vidéo analysant l’épisode 1 comme l'aurait fait Sherlock (en gros c'est une liste des incohérences trouvées) : https://www.youtube.com/watch?v=9mg-pytfUiw

2.Posté par Koyolite TSEILA le 25/10/2014 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
C'est une excellente vidéo, très bien réalisée et c'est fort bien observé. Merci beaucoup !

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com