Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Rivage des Intouchables



Article rédigé par le 26/10/2012
Lu 264 fois




Rivage des Intouchables
Sur Erda-Rann, planète où la mer a sa volonté propre et, sous le nom de Loumka, fait figure d'inconscient collectif, il y a plusieurs façons d'être intouchable. Etre un Gurde, par exemple, un natif du désert au corps couvert d'écailles. Et rencontrer un Yrvène, habitant des eaux à la muqueuse pigmentée. Quand cela arrive à Arthur et Cassian, ce sont encore des enfants ; mais la guerre entre les races a beau être finie, la Loi d'Instinct leur interdit le contact. Seulement, le premier a un don qui le rattache à la race adverse. Et le second, disons-le, ne respecte pas grand-chose. Devenir transvers alors ? S'exposer à l'oprobre universel en favorisant, au fil de nouvelles rencontres, l'osmose entre écailles et pigments ? C'est alors risquer une troisième façon d'être intouchable : tomber malade, donner voie aux pulsions de mort que l'on se cache à soi-même, mais qui n'échappent pas à la Loumka.

Fiche de lecture

Ecrire un résumé, tout en connaissant le quatrième de couverture, et sans trop révéler la trame scénaristique, ne s'avère pas aisé. Aussi vais-je faire succin. On peut parler d'une histoire d'amitié entre deux enfants de race totalement opposée, vivant sur un monde impitoyable, dans une société finalement très proche de la nôtre. Et les enfants vont grandir, animés par une volonté d'abolir des frontières raciales qui ont vu trop de sang couler pendant une guerre qui dura des siècles. Mais les idéalistes que sont Arthur et Cassian vont se heurter au classique rejet d'une soi-disant bien-pensante société, engoncée dans des rancoeurs immémoriales et peu encline à accepter la différence. Alors, les libre-penseurs, de leur cités des Arts de Arangwad, vont donner vie à un formidable courant socio-artistico-philosophico-culturel qui chamboulera l'ordre établi, mais non sans heurts, et ce à l'échelle planétaire...

Un conte éblouissant sur la différence, la tolérance, la diversité culturelle... Une prose de haut niveau, enrichie de tournures de phrases parfois incroyables, et présentant des concepts des plus originaux... Un univers étrange, et tellement humain, nous est ici dépeint, tout en nuances d'onde et de sable... Un monde surprenant, tragique, souvent déroutant, mais aussi très attachant... Un roman remarquable qui nous fait la démonstration que la SF française, de par des auteurs comme Francis Berthelot, n'a rien à envier à sa consoeur anglo-saxonne.

Un ouvrage majeur.




Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com