Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Retour vers le Futur



Article rédigé par le 09/01/2014
Lu 201 fois




Retour vers le Futur
Hill Valley est une petite ville tranquille des USA. Son personnage le plus remarquable est le Dr Emmett Brown, un scientifique loufoque. Son seul ami est un jeune homme d'une famille banale : Marty McFly. Quand il invente la machine à voyager dans la temps, c'est tout naturellement que Doc invite Marty à être le témoin de son triomphe. Mais l'expérience va mal tourner et Marty se retrouve coincé en 1955. Là, il va devoir affronter une époque étrange et, surtout, faire en sorte que ses parents tombe amoureux afin qu'il puisse exister dans le futur. Il devra aussi convaincre le Doc de 1955 de l'aider à le renvoyer dans le futur.

Critique du film

« Retour vers le Futur » est à la fois un classique du cinéma des années 80 et une référence universelle en matière de voyages dans la temps. Avec lui, Zemeckis signe son premier gros succès au box office, signe d'une carrière prometteuse.

Evidemment, à nos yeux de spectateur du XXIe siècle, ce film regorge d'effets spéciaux tout pourris. Mais ça n'enlève rien à son charme, bien au contraire. C'est avec un bonheur non feint que je me laisse immerger dans l'ambiance des années 80, puis des années 50. Quand on a connu ces vêtements fluos, la mode du skate board, l'invention du « diet coke » et les années Reagan, on ne peut pas s'empêcher de ressentir de la nostalgie. Surtout, rien ne peut effacer les points forts de ce film :

- Un scénario original malgré le pitch basique.
- Des personnages attachants bien servis par un duo d'acteurs magnifiques.
- Des scènes d’anthologie comme celle du délire de Marty sur scène.
- Des répliques qui sont restées gravées dans la mémoires (« nom de Zeus »...)

Pour moi, ce film (et la trilogie qui va avec) mérite de figurer au panthéon des meilleures oeuvres de SF.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Fred Vasseur le 09/01/2014 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je croyais qu'on ne pouvait réellement apprécier cette trilogie que quand on avait connu les années 80 et baigné dans l'univers culturel. Mes enfants m'ont plusieurs fois démontré que je me trompais et que c'est intemporel.

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com