Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Oculus



Article rédigé par le 02/11/2014
Lu 349 fois




Oculus (1)
  • Oculus (1)
  • Oculus (2)
  • Oculus (3)
  • Oculus (4)
  • Oculus (5)
Une femme tente d'innocenter son frère, accusé de meurtre, en démontrant que le crime est dû à un phénomène surnaturel...

Présentation et critique du film

S’il y a des objets qui se prêtent particulièrement aux histoires d’épouvantes, le miroir s’y trouve nécessairement en bonne place. Sujet à de nombreuses nouvelles fantastiques, il est régulièrement à l’affiche de nouvelles histoires ou films mêlant apparitions et surnaturel. L’année dernière encore, deux anglais mettaient en vente sur eBay un miroir antique prétendument hanté dont ils entendaient se débarrasser suite à de nombreux incidents. Preuve en est donc que le genre a le vent en poupe.

Mais, si le miroir est au même titre que les poupées anciennes ou les dames blanches, un sujet maintes et maintes fois exploré, il existe par conséquent un fort risque d’écueil pour toute personne qui décide de se lancer sur des sentiers battus et mêmes largement labourés et re-labourés.

« Oculus », film d’épouvante américain n’échappe ainsi pas à la règle en nous resservant une histoire réchauffée. Si j’ai eu grand plaisir à revoir à l’écran Karen Gillan, que nombre d’entre nous connaissent pour son célèbre rôle d’Amy Pond, compagne du Docteur dans la série Doctor Who, l’ensemble du film n’aura pas réussi à me convaincre.

Tout commence par la sortie de prison de Tim, le petit frère de Kaylie (incarnée par Karen Gillan). Celui-ci avait en effet été enfermé 10 ans plus tôt à la suite de l’assassinat de leur père. Convaincue que cet assassinat a été causé par une force surnaturelle provenant d’un étrange miroir qu’ils possédaient à l’époque des faits, Kaylie est bien décidée à rendre justice à ses parents en terrassant la chose du miroir avec l’aide de son frère fraîchement libéré.

Si le concept est intéressant, il n’en demeure pas moins que les nombreux allers-retours entre les souvenirs confus de l’enfance des protagonistes et leur présent sont particulièrement perturbants.  Cet effet est manifestement souhaité pour montrer la manipulation du miroir sur les différents personnages de l’histoire mais pour ma part, j’ai fini par en être lassé et m’y perdre.

En définitive, si la confusion s’installe entre l’imaginaire et le réel, la parité propre au genre fantastique est quant à elle bien respectée dans « Oculus », un fait suffisamment rare pour être souligné. En conclusion, même si je sais que la fin ouverte en rebutera beaucoup, je l’ai quant à moi beaucoup aimée. Mais ne nous y trompons pas, il s’agit là avant tout d’un film « fantastique » et non d’un film d’épouvante.

En revanche je continue de penser que le format de film long n’est pas le plus adapté pour ce film qui à n’en point douter doit rendre magnifiquement bien sous forme d’une nouvelle fantastique ou d’un format plus court. 105 minutes pour une histoire qui pourrait être tournée en moins de temps que cela, c’est terriblement long. Je n’ai pas vu le court métrage dont ce film prétend être le remake mais sans doute s’agit-il finalement d’une élongation du film d’origine. Or, rajouter une cinquième jambe à un cheval ne le rend pas plus stable...

Source

Images : www.allocine.fr


South .
Je suis Valentin, plus connu sur internet sous le pseudonyme de South. Etant tombé dans la BD... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 03/11/2014 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
En revanche je continue de penser que le format de film long n’est pas le plus adapté pour ce film


En somme un peu la même chose que "The box", tiré d'un épisode de "La 4e dimension" (The Twilight zone), bien plus efficace dans ce format court.

"Oculus" y aurait donc sans doute trouvé également sa plance sans problème - ou dans "Au-delà du réel" (The outer limits).

On vient à en regretter la disparition de ces séries car "Oculus" et "The Box" ne sont pas des cas uniques, ces derniers temps, de films de SF au sujet intéressant, mais qui se trainent en longueur.


Karen Gillan, que nombre d’entre nous connaissent pour son célèbre rôle d’Amy Pond...

2.Posté par Koyolite TSEILA le 03/11/2014 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
J'ai bien aimé la performance de Katee Sackhoff dans Battlestar Galactica. Je vois qu'elle est au casting de ce film, et ta chronique, South, me donne bien envie de le voir. Mais... tu connais mon grande courage ;-) Tu crois que ça va me ficher la frousse ?!

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com