Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Numéro 9



Article rédigé par le 12/11/2011
Lu 426 fois




Numéro 9
Quand 9 vient à la vie, c'est pour se retrouver dans un univers post-apocalyptique complètement déserté par l'espèce humaine. Par chance il rencontre une petite communauté de créatures semblables à lui, qui vivent terrées dans la peur d'immenses machines ravageant la surface du monde avec la ferme intention de le détruire. Bien qu'il soit le petit nouveau et n'est donc pas très au courant de ce qu'il se passe, 9 convainc ses nouveaux compagnons que se cacher n'est pas une solution s'ils veulent survivre à ces agressions perpétuelles. Il faut riposter et, surtout, découvrir pourquoi les machines s'en prennent ainsi à eux. Une question dont la réponse pourrait bien sceller à jamais le sort de leur civilisation...

Critique du dessin animé

Pour ceux qui voudraient regarder le film en V.O., sachez qu'il a pour voix Elijah Wood, Jennifer Connelly, Crispin Glover, Martin Landau, Christopher Plummer et John C. Reilly.

En tout cas, la première chose que je peux dire, c'est que, à mon avis, ce n'est pas un dessin animé pour les enfants. C'est sombre et parfois même violent. Je suis un peu surprise, car en fait, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus "joli", du style Wall-E. Bien que nous nous retrouvions dans une ambiance post-apocalyptique, tout comme dans Wall-E, ici ça fait peur, vraiment peur... On a affaire à des machines à la Terminator, avec des airs de Tripodes (La Guerre des Mondes, H.G. Wells) malveillants. C'est inquiétant...

Par contre, je dois admettre que les décors, bien que tristounets, sont très réalistes. Les effets spéciaux sont très bien réalisés, et les petits robots comme Numéro 9 et ses copains sont très expressifs et attachants. Ils sont comme un souffle de vie dans ce décors de fin du monde où tous les humains sont morts. A cela, j'ajoute que le scénario, hormis ces horribles machines décrites ci-dessus, est des plus intéressants. La réflexion qui en découle l'est également.

Bref, en conclusion, j'ai assez bien aimé ce film, et même si ce n'est rien de bien nouveau (on sent une forte influence de H.G. Wells), la touche Tim Burton sur ce monde post-apocalyptique n'est pas pour me déplaire...


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par . MAESTRO le 05/01/2015 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Ce dessin animé commence avec beaucoup de mystère, en entrant directement dans l'action. A priori, ce n'est pas quelque chose que j'apprécie. J'aime savoir dans quel univers j'évolue avant de rentrer dans l'histoire. Le suspense repose pour beaucoup dans le dévoilement progressif de la situation, avec ses tenants et aboutissants. Quant à la situation, la voici : un petit robot vient à la vie dans un atelier ravagé par la guerre. Il ne sait pas qui il est, où il est ni pourquoi il est là. Il part donc en exploration et rencontre vite des congénères dans un monde ravagé par un guerre effroyable, et dont tous les humains ont disparu. Progressivement, il lui semble qu'il a une mission. Il va donc se lancer dans une aventure dangereuse pour l'accomplir avec certains de ses nouveaux compagnons.

Ambiance sombre, monstres effrayants, scénario assez complexe... on n'est pas dans un DA destinés aux jeunes enfants. Et pourtant il en ressort comme une morale, un message, qui par son simplisme me semble mieux convenir à un enfant qu'à un adulte. Ma fille de 12 ans a moyennement apprécié, m'avouant après coup que certains passages étaient trop effrayants.

Pour ma part, je dois dire que j'ai bien aimé l'esthétique générale, qui compense un peu les faiblesses de la conduite du scénario. Je donne une satisfaction, mais sans plus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com