Connectez-vous S'inscrire
Le Galion des EToiles

 

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine


Notre Mère qui êtes aux Cieux


Notez
Rédigé par le 08/11/2012

Lu 279 fois


TAGS : James Morrow


Editions J'ai Lu SF no 3131 (1990)
Editions J'ai Lu SF no 3131 (1990)
- Non, Julie ! Pas ça! Ne recommence jamais ça !
- Mais pourquoi, p'pa ?

Ce que Murray Katz ne dit pas à sa fille quand il la voit marcher sur les eaux de la baie d'Atlantic City, c'est qu'elle a eu un prédécesseur illustre. Qui a très mal fini... Car la fille de Murray n'est pas une enfant comme les autres. Elle lui est venue par hasard. À la banque de sperme, ils ont appelé ça une « parthénogenèse inversée ». Le produit d'un spermatozoïde et... d'un ovule, mais de qui ? Murray, le petit juif qui ne croit même pas en Dieu, en a été plus étonné que la jeune Marie devant Gabriel. Et quand la gamine commet ses premiers miracles, Murray, pétrifié, comprend la vérité : Julie est la fille de Dieu. Pour un père célibataire, élever un enfant n'est déjà pas facile. Mais avec une Mère pareille !

Fiche de lecture

Elle est née, la divine enfante ! Jouez hautbois, sonnez tambours, résonnez musette ! Hallelujah ! Hosanna !

D'un accident d'ectoconcepteur et d'un Juif non-croyant arrondissant ses fins de mois en dépôts à la banque du sperme d'Atlantic City... Julie Katz est son nom. Fille de Murray Katz, généreux donneur, et de ?... Parthénogenèse inversée, qu'ils disaient au Preservation Institute... Toujours est-il que le digne et comblé père s'appliquera à donner une excellente éducation à ce turbulent rejeton. Turbulent rejeton qui, dès l'âge de dix ans, n'hésitera pas à faire les quatre cent coups avec sa copine Phébé Sparks, entre une résurrection de crabe où une petite ballade sur les eaux de l'Absecon River. Toujours est-il que dans l'ombre, l'Eglise Révélationiste voit en elle l'Antéchrist, et en Atlantic City et tous ses casinos une nouvelle Babylone appelée à être purifiée par le feu. Et quand le Diable et le frangin de Julie, à savoir Jésus lui-même, décident de s'en mêler, alors là, faites vos jeux, rien ne va plus !

Quel bouquin génial ! Tout en humour, tendresse, humanisme, mais sans œillères, s'il vous plait. L'auteur sait se faire mordant, cynique, cru, et très réaliste à bien des occasions. Pas de pitié, pas de cadeaux. Une critique lumineuse sur bien des sujets d'actualité, sans concessions. Heureusement, de la première à la dernière page, James Morrow nous enchante avec son style narratif incisif et caustique, un peu à la « Monty Python ». Un livre admirable que je recommande chaudement à tous les amateurs de bonnes lectures !




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

*** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***

Animation | BD & Manga | Films | Interviews | Journal de Bord | Le Galion des Etoiles | Livres | Multimédia | Personnages légendaires | Science-Fiction | Séries TV | Babylon5 | Doctor Who | Space Pirates Arcadia | Sherlock | Star Wars



 
 



cookieassistant.com