Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Neon Genesis Evangelion

26 épisodes



Article rédigé par le 26/10/2011
Lu 397 fois




Neon Genesis Evangelion
En l'an 2000, le Second Impact se produit au Pôle Sud. Il détruit la calotte polaire, provoque la submersion des zones côtières basses et un réchauffement climatique. Officiellement, le Second Impact est dû à la chute d'une météorite, mais les autorités ont bien des secrets à cacher...

En 2015, Shinji Ikari est invité par son père à la rejoindre. Adolescent taciturne, il vivait avec ses grands-parents, loin de son père, depuis la mort de sa mère quand il était petit. A son arrivée à Tokyo-3, la nouvelle capitale ultramoderne du Japon, il est accueilli par le Major Katsuragi, une jeune femme séduisante, dynamique et extrêmement bordélique qui travaille avec son père. Il va rencontrer la mystérieuse Rei Ayanami, une fille de son âge qui lui rappelle inconsciemment sa mère et pour qui son père fait preuve de beaucoup d'affection. Lorsqu'il rencontre son père, celui-ci lui ordonne de prendre les commande l'EVA-01, un humain géant de synthèse destiné à combattre les Anges qui menacent l'humanité.

Qui sont les Anges ? Que sont les EVA ? Qui est réellement Rei ? Et surtout, la question que se pose Shinji : pourquoi moi ?

La série originale comptait 26 épisodes courts, repris par la suite dans un film-résumé : Death and Rebirth. Un autre film complète la série en précisant la fin : The End Of Evangelion. Par la suite, une nouvelle série de films reprend toute l'histoire avec un montage légèrement différent et un scénario clarifié. Cette deuxième série est en courrs de production et partiellement disponible à la vente.

Critique

Evangelion est vraiment une série à part. Elle reprend des thèmes de SF assez classiques : post-apocalypse, robots géants, envahisseurs venus d'ailleurs... Mais sa grande originalité tient dans le mélange de la SF avec du fantastique qui relève du mysticisme judéo-chrétien. Des pans entiers de l'intrigue sont inspirés de la Kabbale. Les Manuscrits de la Mer Morte sont metionnés, et l'Arbre Sefiroth est un symbole récurrent. D'ailleurs, le titre signifie "l'envoyé de la nouvelle création" en grec. Il en résulte une intrigue extrêmement touffue, mystérieuse et prenante.

L'animation est splendide au début de la série, plus décevante sur la fin, avec un recours trop réguliers aux plans fixes ou à des scènes sans intérêt visuel. Le mini-série de films tente de corriger ces erreurs et le fait plutôt bien. Graphiquement, l'univers d'Evangelion est une référence du genre. C'est soigné, étudié dans les moindres détails.

Les personnages sont peaufinés avec un détail inouï. Il faut dire que l'intrigue fait aussi la part belle aux évolutions psychologiques de certaines personnages, surtout les trois enfantpilots : Rei, Shinji et Asuka. Ils ont tous un passé, voire un passif, des trajectoires tendues ou sinueuses qui se recoupent. Leurs interractions ajoutent à leur profondeur. Les dialogues sont bons, voire très bons, avec des touches d'humour très japonais.

Le principal reproche qu'on peut faire à la série, c'est sa fin ! C'est vraiment trop nébuleux, encore pire que pour LOST... Les fans ont donc protesté et se sont fait entendre. C'est de là que vient que le film "The end of Evangelion". Il existe pour contenter les fans. Il faut bien comprendre qu'au Japon, Evangelion est une véritable série-culte. Il y a des références dans d'autres DA et mangas, comme GTO. Par ailleurs, la société de production a décidé de cesser le bricolage et de reprendre toute la série. Si vous me demander quelle version il faut regarder, je vous réponds : toutes ! Evangelion est un univers complexe qui s'accomode très bien de versions différentes. Par ailleurs, il existe des spin-off en manga, qui vont de l'adaptation simple à une inspiration de type shojo.



Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par darth2602 le 08/11/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fabuleux dessin animé gâché par une fin toute pourrie ... on dit d'ailleurs pour qualifier la fin ratée d'une série "une fin à la Evangelion" (ou par la suite une fin à la LOST). Un remake/reboot sous formes de 3 ou 4 films avec moult images de synthèses est en cours, mais celui ci n'est pas très bon car on a évacué 99% de la noirceur et du myst...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com