Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Nebular - (1) La Base de Triton



Article rédigé par le 09/09/2012
Lu 2125 fois




Nebular - (1) La Base de Triton
NEBULAR nous entraîne en l'an 2113 - une époque où les intérêts nationalistes et le patriotisme aveugle appartiennent au passé. Le fléau des guerres internationales n'est désormais plus une menace. Rassemblés en tant qu'Union Solaire, les hommes relèvent le dernier défi qui se pose à eux - la conquête de l'espace. L'avant-poste le plus éloigné de l'humanité est situé sur la plus grande lune de Neptune, Triton ; un monde glacé où les scientifiques et les compagnies privées d'exploitation minière travaillent conjointement. Ils poursuivent l'étude complète des régions externes du système solaire pour trouver les matières premières nécessaires à la Terre et à ses colonies, et essaient de tirer profit des conditions gravitationnelles locales particulièrement stables pour aligner sur les étoiles voisines les grandes antennes du nouveau projet SETI.

Environ deux mille hommes et femmes de l'Union Solaire ont accepté une vie de solitude, loin de leur patrie. Toutefois, l'installation sur Triton a été jusqu'ici un échec en ce qui concerne la réception de signaux d'origine extraterrestre. Comme si ces cultures lointaines ne voulaient pas communiquer avec l'humanité … Ce qui ne signifie pas que ces étrangers n'existent pas... ou qu'ils n'écoutent pas. Ni même qu'ils ne soient pas déjà là à nous observer…

Fiche de lecture

Le fait est, que l'univers foisonne de formes de vie intelligentes ! Mais le problème, c'est que nous ne le savons pas, parce que le système solaire a été isolé du reste de l'univers, et il y a de cela bien longtemps, par un extraterrestre belliqueux qui a placé des objets pour ce faire dans la ceinture de Kuiper. Nous ne pouvons émettre de signaux à l'extérieur, de même, que nous ne pouvons être contactés. Cela va changer lorsque l'un de ces objets se trouvant dans la ceinture de Kuiper va être endommagé par un pilote terrien et que, soudainement, tout un tas de signaux vont nous parvenir. Dès lors, la question qui se pose aux scientifiques de la Terre est la suivante : pourquoi avons-nous été confinés au sein du système solaire ? C'est ce que nous allons découvrir dans ce roman...

D'entrée, j'ai aimé le concept sur lequel repose cette histoire de Thomas Rabenstein. La diversité des lieux (dans l'espace et sur Terre) et des époques où se déroulent l'action me plaît beaucoup. Cet ouvrage comprend également un grand nombre de personnages, dont certains sont d'emblée sympathiques et attachants. On pourra aussi se familiariser avec de nombreuses organisations scientifiques, militaires et politiques. On nage en plein space opera et c'est agréable.

Thomas Rabenstein a une plume efficace. Il sait raconter une histoire et entretenir juste ce qu'il faut de suspens pour tenir son lecteur en haleine. Son écriture est simple et fluide. A ce niveau, le seul reproche que je ferais, concerne les nombreuses fautes d'orthographe qui réside de cette traduction de l'allemand.

Ce qui est intéressant, c'est qu'il nous offre des perspectives différentes sur son histoire, puisqu'elle nous est contée au travers du regard de personnages différents. Et pour donner un relief supplémentaire au tout, il entrecoupe la narration de chapitres se déroulant à divers époques, ainsi que d’extraits d'actualité du monde, pour finalement aboutir un recoupement des trames.

Si l'univers inventé par Thomas Rabenstein est riche en diversité, il est tout de même fortement inspiré par d'autres oeuvres de SF. Ainsi, on trouvera par exemple la présence d'un monolithe (qui fait référence à « 2001 L'Odyssée de l'Espace »), mais aussi et surtout, une forte empreinte de Stargate (Les Goa'ulds, les Anciens, les Réplicateurs, les vaisseaux extraterrestres en forme de pyramides...). Pour autant, je n'en veux pas à l'auteur, car il a su parfaitement intégrer ses sources d'inspiration au sein de sa propre histoire.

Si l'auteur est parfaitement au faîte en ce qui concerne le jargon de SF, par contre, il est clair qu'il n'est pas un scientifique. Il reste prudent quant aux explications qu'il nous livre, se limitant au minimum.

« Nebular (1) – La Base de Triton » est donc un roman captivant… mais, il y a un mais...

Le roman est captivant jusqu'à ce que, emporté par son élan, l'auteur commence à devenir un peu trop fantaisiste à mon goût, en incorporant, par exemple, une influence extraterrestre au sein de l’histoire maya : un des dieux que vénérait les Mayas aurait été un E.T, la forme des pyramides mayas serait inspirée de celle de son vaisseau spatial, et le calendrier maya serait un présent de cet E.T. Ajoutez encore à cela le fait qu'il y a un million d'année, des extraterrestres ont été déportés de leurs mondes originaux pour être "parqués" sur la Terre (comme dans une sorte de réserve), que ceux-ci se sont mélangés aux hommes de l'âge de pierre, et qu'aujourd'hui on peut expliquer en partie nos multiples différences physiques à cause de ce mélange... Pardon, mais là, c'est trop : ce sont des théories d'ufologie qui conviennent mieux à Erich Von Däniken qu'à moi !

J'ai aimé :

  • Le concept
  • La diversité des lieux et des époques
  • Les personnages
  • Le style de l’auteur
  • Le suspens et l'action
  • Les diverses perspectives qu’offre une narration sous plusieurs points de vue
  • Les chapitres entrecoupés par une page d’actualité du monde

J'ai moins aimé :

  • Les aspects scientifiques trop minimalisés
  • Les théories d'ufologie
  • Le « pompage » sur Stargate
  • Une traduction de l’allemand contenant passablement de fautes d’orthographe

En conclusion :

Le space opera de Thomas Rabenstein est génial, jusqu'à ce qu'il se montre un peu trop fantaisiste. Du coup, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai envie de poursuivre ma lecture pour retrouver les personnages et suivre leurs aventures à travers la galaxie. Mais de l'autre, pour les raisons évoquées ci-dessus, ce récit à perdu à mes yeux de sa crédibilité. Dilemme qui me tiraille : lire ou ne pas lire la suite ? On verra...

« Nebular - La Base de Triton » est donc un roman que je pourrais recommander à un amateur de SF avide de lecture triviale et peu regardant sur les aspects scientifiques et historiques. Je le recommanderai moins à un amateur de SF soucieux du détail, et définitivement pas à un féru de hard SF.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com