Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Monstre du Loch Ness




Article rédigé par le 31/10/2011
Lu 1260 fois


TAGS : LOCH NESS


Photo prise par Robert Wilson, 1934
Photo prise par Robert Wilson, 1934
Une légende court autour du Loch Ness, la plus importante et la plus profonde étendue d'eau de l'Ecosse. Avec ses 230 mètres de profondeur, le Loch (lac) est plus profond que la Mer du Nord. Plus de 4000 témoins ont déjà affirmé avoir aperçu la créature – Nessie - depuis qu'elle a été filmée pour la première fois dans les années trente par un chirurgien en vacances par là...

Récit de voyage

Bon, eh bien 4000 personnes... ça fait beaucoup de témoins ! Alors puisque c'est comme ça, curieuse comme je le suis, je décide de me rendre moi-aussi sur place pour voir ce qu'il en est. Départ depuis l'aéroport de Genève où j'embarque avec EasyJet en direction de l'Ecosse. Et hop, c'est parti ! Une fois arrivée à Edinburgh, je prends une voiture et entreprends un beau voyage en Ecosse, dont l'itinéraire me conduira à Drumnadrochit, sur les rives du Loch Ness...
Monstre du Loch Ness

Monstre du Loch Ness
Le lac est de toute beauté ! Je m'installe un peu en hauteur, et patiemment, guette le moindre signe de Nessie. Force m'est de constater que le monstre est plutôt du genre pudique, car il ne se montre pas facilement ! Impossible d'en prendre une photo, car il n'est pas au rendez-vous. Bon, au moins j'aurais essayé... Soudain, je tourne la tête et que vois-je ? Nessie ! Là, juste à côté de moi... sur un panneau publicitaire ! Je décide donc d'aller au Loch Ness Center. Après tout, si je veux le voir, il faut d'abord que je me documente un peu sur le sujet. Donc, direction Drumnadrochit Lewinston. A ma grande surprise, le bâtiment abritant le centre est splendide. Ca fait envie de voir ce qu'il y a à l'intérieur...

Monstre du Loch Ness

Bienvenue au Centre d'exposition du Loch Ness !

L'exposition est conçue comme une expérience théâtrale et visuelle. On dit qu'une image parle plus qu'un long discours ! Alors à l'aide de quelques mots et de beaucoup d'images, je suis le chemin qui me permettra de comprendre (enfin !) et d'apprécier cette aventure à la découverte de Nessie et du Loch Ness...

Salle 1

J'y apprends que le Loch Ness est une sorte de parc jurassique. En effet, l'Ecosse traverse 60 millions d'années : la dérive des continents modifie le climat qui à son tour influence l'évolution. Ainsi, les amphibiens qui peuplent les marécages carbonifères se changent en reptiles quand le climat s'assèche. Puis, les mammifères succèdent aux dinosaures disparus alors que la Terre refroidit. L'idée reçue selon laquelle les Monstres du Loch Ness (oui, oui, il y en aurait plusieurs!) seraient d'énormes reptiles préhistoriques est contestée, étant donné que le Loch Ness est recouvert par les glaciers jusqu'à la fin de l'ère glaciaire, il y a 12'000 ans. Pourtant, tous les êtres humains de la planète pourraient être immergés dans le Loch Ness, c'est pour vous dire à quel point sa profondeur, plus que sa taille, est impressionnante. D'ailleurs, cette profondeur exceptionnelle abrite quelques mystères...

Salle 2

  • En l'an 565, Saint Columba bannit une créature aquatique des eaux du Ness
  • Les folklores parlent du Dragon de mer et de l'Orme des eaux septentrionales
  • En 1933, les traditions locales à propos d'étranges poissons font soudain la une dans le monde entier suite à un témoignage douteux parlant d'un plésiosaure qui aurait traversé la route
  • Des milliers de témoignages sont enregistrés mais des expériences révèlent que la perception est altérée par l'eau...

Salle 3

  • A partir de 1933, un certain nombre de photographies célèbres sont prises
  • Pendant les années 60, les tentatives de reproduction de ces photographies ne donnent aucun résultat. Elles s'avèrent être trop différentes les unes des autres pour représenter un animal réel. Il se trouve en fait, qu'un bon nombre d'entre elles sont des canulars !
  • De plus, on se rend compte que l'eau crée facilement l'illusion et les témoignages évoquant un long cou de la bête seraient causés par des mirages

Salle 4

Monstre du Loch Ness
Dans les années 70, ce sont les recherches sous-marines qui commencent. Des caméras spéciales et des sous-marins sont envoyés au fond du Loch Ness. Des photographies sont prises et font l'objet d'un grand intérêt, mais s'avèrent représenter de simples débris ! 

Une nouvelle philosophie envisage d'examiner les créatures du Loch Ness du point de vue de la chaîne alimentaire le long des rives, sur la plaine abyssale à 200m de profondeur et dans les eaux sombres du large. Seuls les poissons constituent une source possible de nourriture pour les hypothétiques monstres... or il y en a très peu !

Salle 5

Dans les années 80 démarrent d'intenses recherches par ultrasons, afin de recenser la population de poissons et d'en mesurer la taille à partir de l'écho émis par leurs poches de gaz. Les signaux sonar captent la migration nocturne des jeunes ombles vers la surface. Alors que la masse d'eau la plus chaude reste en surface, d'énormes vagues sous-marines se forment et glissent sur toute la longueur du Loch Ness. Elles réfractent les signaux sonars et sont parfois aussi à l'origine de mirages sous-marins. Soudain, des contacts mystérieux sont enregistrés ! Ceux-ci proviennent de profondeurs plus grandes encore, et en 1987 l'opération Deepscan déploie un rideau d'ultrasons au fond du lac. Trois contacts avec de gros "objets" restent inexpliqués : s'agit-il encore d'une autre illusion ?

Salle 6

Monstre du Loch Ness
L'analyse des données commence dans les années 90. Voici les conclusions qui en découlent :
 
  • Le milieu est trop froid pour les reptiles
  • Les amphibiens ont toujours été des créatures d'eau douce et n'auraient donc pas pu arriver de la mer après l'ère glaciaire
  • Les mammifères sont visibles car ils doivent faire surface
  • La pyramide alimentaire indique qu'il n'y aurait pas suffisamment de nourriture dans le lac pour de grands prédateurs.
 
Certes, les poissons migrateurs, tel le saumon par exemple, ne se nourrissent pas en eau douce : ils reviennent de la mer pour frayer. Y'aurait-il un autre poisson migrateur, ce qui expliquerait les premiers témoignages ?

Le Loch Ness revêt une plus grande signification, alors qu'un fin limon dérive doucement dans une capsule hors du temps... Les forages entrepris dans le cadre du projet ROSETTA révèlent les petites traces que laissent de grands événements ! Il y a :
 
  • de la poudre de pollens, héritée des forêts changeantes
  • des traces de charbon laissées par les incendies de forêts
  • des débris de verre provenant d'éruptions volcaniques
  • des particules de carbone des pluies acides
  • et même les isotopes radioactifs issus des essais nucléaires et de Tchernobyl !
 
Il y a donc de nombreuses découvertes, mais nous sommes encore loin, très loin, de tout savoir...

Et le mystère dans tout ça ?

Et le mystère ? Je crois que c'est à chacun de juger si les eaux du Loch Ness sont un voile qu'on lèvera peut-être un jour... ou s'il s'agit uniquement du miroir de notre imagination... Pour ma part, je vais laisser l'hypothétique monstre reposer au fond de son lac et m'asseoir sur les ruines d'un château pour y contempler tout à mon aise le panorama qui s'offre à moi, avec en prime le Loch Ness bordé de ses fleurs jaunes flamboyantes et de ses forêts d'un vert chatoyant...
Monstre du Loch Ness

Sources

Photos : @Koyolite Tseila


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***





cookieassistant.com