Connectez-vous S'inscrire
Recherche dans nos cales
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Minuscule : La Vallée des fourmis perdues



Article rédigé par le 21/02/2015
Lu 146 fois



Dans une paisible forêt, les reliefs d'un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même : un boîte de sucres ! C'est dans cette tourmente qu'une jeune coccinelle va se lier d'amitié avec une fourmi noire et l'aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges.


Minuscule : La Vallée des fourmis perdues

Présentation et critique du film

Ce film, inspiré d'une série animée (Minuscule : La Vie privée des Insectes), joue à fond la carte qu'il a choisie : celle de l'enchantement ! 

Ce qui m'a frappé au premier regard, c'est son concept graphique novateur : l'inclusion d'images de synthèse (insectes...) dans des prises de vue réelles. On a ainsi des coccinelles toutes mimi et des fourmis patibulaires au milieu d'un univers d'herbes et de cailloux réaliste. Ce parti pris représentait un risque certain. Mais le risque, parfois, ça paie ! Et c'est le cas avec Minuscule. On plonge avec délice dans cet univers visuel charmant et frais.

Le deuxième parti pris, tout aussi risqué, c'est l'absence totale de voix humaines. Les insectes s'expriment, mais par le truchement de mimiques, de mimes et de mélodies. Une mouche klaxonne une insulte, une fourmi siffle un ordre, la coccinelle trompette une suggestion. Et tout cela se fait le plus naturellement du monde.

Le scénario, quant à lui, concilie le besoin de simplicité des enfants avec le désir des parents d'avoir une véritable histoire. Quelques rebondissements souvent suffisent à éviter une linéarité dont, il faut quand même le dire, on n'est pas passé très loin. Mais tout à mon émerveillement, j'ai failli ne pas le remarquer !

La cerise sur le gâteau, c'est l'humour omniprésent. Ce film ne se prend pas au sérieux et il y gagne en crédibilité. Paradoxe quand tu nous tiens ! 

En conclusion, je le recommande à tous les enfants, y compris à ceux qui sommeillent dans le coeur de chaque adulte.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Frédéric VASSEUR le 22/02/2015 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FredV
Un film que j'ai trouvé à la fois excellent et ennuyeux. Très bonne histoire, visuels splendides, animation impeccable, mais tout de même une impression de longueur interminable. Au final, un très bon souvenir mais pas vraiment envie de le revoir, malgré l'impression très positive.

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com