Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Mémoire effacée



Article rédigé par le 19/11/2011
Lu 266 fois




Mémoire effacée
Il y a un peu plus d'un an, Telly Paretta a vécu un horrible drame : l'avion à bord duquel voyageait son fils Sam, en compagnie d'autres enfants, s'est écrasé, ne laissant aucun survivant. Les séances de thérapie ne permettent pas à la jeune mère de surmonter le choc. Mais les choses prennent une étrange tournure quand son mari et son psychiatre lui font soudain comprendre que ce drame n'a jamais eu lieu! Ou plutôt qu'il est différent : Telly n'a jamais eu d'enfant ! Elle s'est créée toute cette illusion suite à une fausse couche...

Pourtant, la jeune femme est sûre de se souvenir de son fils. Mais même les photos disparaissent et les cassettes vidéo de Sam sont vides. Les tiroirs qui contenaient les affaires de l'enfant sont remplis d'autres objets. Telly prend la fuite et rencontre Ash Correll, le père d'une autre enfant disparue dans l'accident d'avion et amie de Sam. Pourtant, l'homme semble avoir oublié jusqu'à l'existence de sa fille. Jusqu'au moment où ils arrachent le papier peint dans une pièce de son appartement et découvrent qu'il s'agissait de la chambre de sa gamine...

S'agit-il d'un complot ? Non, d'une expérience menée par des êtres étranges ...

Autour du film

Au départ, tout indique qu'il s'agit d'un film dramatique, qui va nous faire suivre les errements de Terry (Julianne Moore), dépressive après la disparition de son fils, pour qui les séances auprès de son psy (Gary Sinise) ne sont d'aucune aide. Ce n'est que graduellement que des éléments nous permettent de découvrir que nous sommes bien dans le fantastique.

Dès ce moment-là, le film change, passant du drame à la recherche de ce que l'on cache aux personnages. L'ambiance n'en reste pas moins lourde, les personnages portant, par exemple, uniquement du noir tout au long de l'histoire.

« The Forgotten » (littéralement, "Les oubliés") a reçu une critique négative à sa sortie, ce qui ne l'empêcha pas d'obtenir une bonne audience, étant même en tête des box-offices pour le week-end à sa sortie dans les salles.

Le film porte, en anglais, le même titre que la série télévisée « Portés Disparus ». Il est la dernière réalisation de J. Ruben, à qui on doit d'autres « ambiances lourdes », comme « Le Beau-Père » (Stepfather) ou « Les nuits avec mon ennemi ».


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com