Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les mystérieuses Cités d'Or - Saison 3

26 épisodes



Article rédigé par le 18/12/2016
Lu 1780 fois




Après avoir découvert une deuxième cité en Chine, Esteban, Tao et Zia mettent le cap sur le Japon à la recherche d'une nouvelle Cité d'Or. Entre découvertes extraordinaires sur la civilisation de Mu et révélations fracassantes sur l'énigmatique Ambrosius, l'aventure mène nos jeunes héros bien plus loin qu'ils ne l'avaient imaginé. Une chose est sûre, la quête des Mystérieuses Cités d'Or n'est pas près de s'arrêter !

Présentation et critique de la saison 3

Attention, mon résumé ne peut pas être fait sans quelques spoilers. Ils sont aussi mineurs que possibles mais sans eux il est impossible d'aller au-delà des 8 premiers épisodes !

Esteban, Tao et Zia quittent la Chine, où ils ont trouvé la deuxième cité d'or, pour le Japon. Ils doivent y trouver la cité suivante tout en parant les manoeuvres de Zarès qui a capturé le père d'Esteban. Au Pays du Soleil Levant, ils découvrent des indices, se font des amis et des ennemis et se mettent en route vers la troisième cité d'or. Ils y recroisent également Ambrosius, dont le comportement est de plus en plus intrigant et qui est un sujet de dispute permanent entre Tao et Mendoza. Il finit d'ailleurs par dévoiler sa vraie nature, ce qui générera une déception immense chez Tao... Mais les enfants finissent par découvrir la troisième cité d'or. Ils décident alors de suivre Zarès pour délivrer le père d'Esteban. Cette quête les mène en Inde, où un nouveau personnage fait son apparition : Isabella Laguerra. C'est en Inde que les enfants trouveront la piste d'une nouvelle cité d'or, piste qui les mènera jusqu'au Moyen-Orient où ils visiteront une ziggourat et feront la connaissance des nomades du désert.

Cette saison 3 diffère radicalement de la saison 2. Alors que cette dernière avait une relative unité de lieu, en Chine, celle-ci voyage du Japon à l'Iran en passant par l'Inde. Mais finalement, on est plus proche de la saison 1 qui parcourait l'Amérique du Pérou au Mexique. L'autre changement, c'est la personnalité d'Ambrosius qui est dévoilée, et le fait qu'il ne fait qu'un avec Zarès. Autre révolution, mais qui peut aussi rappeler la saison 1 : il y a deux cités d'or découvertes, dont une très tôt. Pour ma part, j'ai trouvé ça un peu trop facile... J'aurais volontiers suivi une saison entière au Japon.

Un nouveau personnage apparaît : Isabella Laguerra, qui n'est autre que la fille du Docteur. C'est un personnage intéressant, dont la relation avec Mendoza apporte un plus à la série. On en apprend plus sur Ambrosius, le Docteur et le père d'Esteban, sur leurs liens passés et les raisons de leur désaccord actuel. Pas mal de ressorts portant sur la totalité de l'univers MCO sont dévoilés, y compris sur les origines de Zia.

Zia, puisqu'on parle d'elle, est tout simplement stupéfiante dans cette saison. Trop peut-être ? Je suis certain que pas mal de fans vont regretter l'évolution de son personnage. Mais je n'en dis pas plus. Esteban est moins en évidence par rapport à Tao et Zia, il y a un rééquilibrage du trio. Pedro et Sancho aussi vivent un peu plus par eux-mêmes. Par contre, à part Isabella, je trouve les nouveaux personnages secondaires assez fades, voire ennuyeux. Ah, et j'allais oublier le retour d'une vieille connaissance. Mais chut...

Au final, j'ai bien aimé cette saison. Il y a de l'énergie, la poésie et le mystère qui m'ont fait aimer cet univers dès le début. Ça devient aussi très SF, ce qui m'a plu mais risque de rebuter d'autres fans.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 11/06/2017 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Une fois n'est pas coutume, je rejoins à 100% l'avis de Maestro. J'ai adoré cette troisième saison des Mystérieuses Cités d'Or, dont j'ai dévoré les épisodes. Ça bouge, il y a beaucoup d'action, plein de rebondissements, ça n'arrête jamais, et le tout est placé sous le signe de l'aventure. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

La première cité d'or découverte par nos amis est tout simplement sublime. Cette cité sous-marine est digne d'un décor à la Jules Verne. J’ai également trouvé très intéressants les divers liens qui sont tissés avec la toute première saison des Mystérieuses Cités d’Or, comme par exemple la relation entre Ambrosius, le Docteur et le père d’Esteban.

Et puis au niveau des personnages, il y a de belles surprises. Tout d'abord, le personnage d'Isabella Laguerra, dont je suis fan ! Cette femme amène de la fraîcheur dans la série, dans le sens où les scènes entre elle et Mendoza, ou entre elle et Gaspard, sont vraiment cocasses et musclées. En parlant de Gaspard, c'est un plaisir de le revoir. Il est toujours aussi bête et maladroit, mais il nous montre également qu'il peut être courageux et obstiné. Un travail a été fait sur ce personnage et c’est tant mieux. J'aime bien cette évolution du personnage. Ses bêtises m'ont vraiment fait rire. Quant à Pedro et Sancho, dont par le passé les gags ne m'ont jamais amusée, on découvre ici d'autres facettes de leur personnalité. On nous les montre enfin comme de vrais marins, bien que couards, toujours prêts à partir à l'abordage, mais surtout, on nous les montre comme de précieux amis de Mendoza. Ils sont aussi plus indépendants que précédemment, et ce trio s'équilibre enfin, Mendoza pouvant aussi compter sur eux (et non uniquement l'inverse), et il en ressort une sincère amitié entre les trois hommes. Le trio des enfants s'équilibre également avec les nouveaux dons de Zia, même si par moment, j'ai eu le sentiment que Zia volait la vedette aux deux autres. Ensuite, je n'oublie pas Mendoza, qui dans cette troisième saison, est tout simplement magnifique et héroïque (dans le bon sens du terme). On a maintenant la certitude qu'il s'est sincèrement attaché aux enfants, et que sous sa carapace, se cache aussi un coeur tendre. Cela change de la « poker face » qu’il affichait depuis le départ, et ne le rend que plus sympathique.

Bref, il reste encore pas mal de questions ouvertes et de mystères à résoudre, alors je me réjouis vraiment de voir la suite. Mais pour l'heure, j'ai vraiment bien apprécié ce...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com