Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Tours de Samarante



Article rédigé par le 05/11/2011
Lu 414 fois




Les Tours de Samarante
Autour de la cité de Samarante sur laquelle veillent six tours mystérieuses, s’étend l’aliène, une étendue sauvage, aride, inhospitalière. Au coeur de la ville vivent Cinabre, une préfigurée aux pouvoirs effrayants, bientôt poursuivie par les tueurs de l’Endocène, et Triple A, qui rêve d’escalader les tours. C’est vers eux, sans le savoir, que se dirige Oshagan, le grand guerrier, porteur de la plus puissante des armes, une forme de guerre disparue depuis mille ans. Quand ces trois êtres entreront en collision, alors trembleront les Tours de Samarante.

Fiche de lecture

Dans un monde gouverné par des Ordres, grouillant de sectes et de factions, vivant dans l’attente du Seuil, jour où l’humain atteindra un nouveau stade de l’évolution, se trouve une ville, Samarante, dotée de tours; tours que le jeune Triple A, gamin des rues, rêve d’escalader. Dans cette même ville, se trouve Cinabre, une préfigurée, génétiquement conçue pour ressentir une empathie particulière pour les choses et les gens, qui attire des convoitises de la part de l’Endocène. Et vers Samarante, se dirige Oshagan, revenant d’exil, équipé d’armes anciennes et terriblement destructrices. Il veut venger le massacre des siens. Ces personnages sont radicalement différents. Pourtant les mystères de Samarante les attirent...

Norbert Merjagnan est une jeune plume de la SF Française. « Les Tours de Samarante » est son premier roman, couronné en 2008 du Nouveau Grand Prix de la Science fiction française.

Il me serait difficile de classer ce livre dans une catégorie, vu qu’il comporte des éléments post-apocalyptiques, cyberpunks, bio-punks, et de fantasy. Le livre est néanmoins un peu ardu car il nous plonge, ainsi que le prologue nous en prévient, in medias res dans un futur lointain. Un glossaire permet de comprendre les termes utilisés.

Il est évident que l’auteur a fait un grand effort pour créer son univers, et, à mon sens, il faut le relire plusieurs fois pour comprendre le roman dans toute sa subtilité. Je ne le recommanderais ni à quelqu'un qui souhaite découvrir la science fiction, vu que c’est un pot-pourri de divers genres de l’imaginaire, ni à un lecteur occasionnel car il est assez ardu à lire, non pas parce qu’il est long (384 pages), mais le style est très complexe. On a parfois du mal à comprendre ce que l’auteur veut nous dire. Néanmoins, il nous garde en haleine jusqu’à la fin. Le mystère est bien entretenu.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com