Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Pirates de L'Escroc-Griffe - (1) Les Terres interdites




Article rédigé par le 02/04/2017
Lu 1021 fois



Lorsque Caboche, après s’être enfui de l’orphelinat militaire, part à la recherche de son père, il ne s’attendait certainement pas à rencontrer la compagnie de L’Escroc-Griffe et encore moins à monter à bord de leur bateau !

Connu pour n’avoir jamais réussi un abordage, l’équipage de Bretelle, vieux capitaine désabusé, ressemble plus à la troupe d’un cirque qu’à une bande de pirates. Mais Caboche va les entraîner dans un voyage rocambolesque sur les Mers Turquoises, à la recherche d’un trésor mythique.

Une quête dangereuse puisqu’ils sont pourchassés par l’invincible et immortel Amiral-Fantôme, et qui les mènera jusqu'aux confins du Monde-Fleur, aux abords des mystérieuses Terres Interdites...


Les Pirates de L'Escroc-Griffe - (1) Les Terres interdites

Fiche de lecture

Voici un livre dont la magnifique couverture aux allures steampunk m’a séduite. De même, le résumé est plus qu’alléchant pour qui, comme moi, aime le monde de la piraterie et les voyages en des contrées imaginaires… C’est donc mon cœur qui m’a dicté l’achat de cet ouvrage, et j’espérais de ce fait ne pas m’être laissée séduire par les apparences uniquement. Eh bien, le moins que je puisse dire, c’est que je ne suis pas déçue du tout par cette lecture !
 
Cette histoire est juste… sublime. Il y a plusieurs points qui m’ont beaucoup plu.
 
A commencer par le Monde-Fleur imaginé par Jean-Sébastien Guillermou : j’ai rarement vu un univers aussi original et aussi bien pensé. On sent d’entrée toute la profondeur et la richesse (faune, flore, légendes, peuples…) que celui-ci offre au lecteur, et on s’y immerge avec délectation. Pour autant, l’auteur ne nous écrase pas de lourdes descriptions à n’en plus finir. La parade à cela ? En introduisant au début de chaque chapitre un petit paragraphe de quelques lignes expliquant les particularités du Monde-Fleur sous forme d’extraits d’encyclopédie, fragments de codex, histoires des mers turquoises, citations, etc., il a su bien jouer son coup. C’est frais, c’est léger. L’idée est simple, mais il fallait y penser !
 
Ensuite, il y a les personnages. Protagonistes ou antagonistes, ils sont tous hauts en couleurs, et leur vécu, caractère, personnalité et apparence physique sont très bien travaillés. Comment ne pas fondre devant le jeune Caboche, qui pour les gens de ma génération, n’est pas sans rappeler un autre jeune orphelin prénommé Esteban… ? (Cf. Les Mystérieuses Cités d’Or) Caboche, héros de cette histoire, ne manquera pas de toucher le lecteur. Très vite on s’attache à lui. Il en va de même pour tous les membres composant l’équipage hétéroclite de l’Escroc-Griffe. Je ne vais pas tous les citer ici, mais sachez juste que chacun d’eux est somptueux.
 
Autre point positif, cet ouvrage est également bien documenté : on y trouve une carte du Monde-Fleur, un lexique et les plans du navire. Pour plus d’informations sur le Monde-Fleur et ses personnages, je vous invite à vous rendre sur le site de l’auteur, qui est très bien réalisé/illustré, et qui offre la possibilité aux plus curieux de bien se renseigner : https://escroc-griffe.com/
 
J’en viens maintenant à l’histoire. Elle est passionnante. C’est une véritable invitation au voyage dans des contrées lointaines. Un dépaysement total. Le style de l’auteur est simple et la narration, efficace. Il n’y a pas de temps mort, on ne s’ennuie pas un seul instant.  
 
Au début de l’un des paragraphes, l’auteur cite un extrait du Codex de la Pointe Noire :
 
« Un livre est plus qu’un simple objet. Il s’agit d’une porte sacrée menant vers d’autres univers ».
 
Ici, cette phrase prend pour moi un sens tout particulier, parce qu’elle résume parfaitement mon ressenti de lecture. Alors je n’ai qu’un mot à dire : MERCI. Merci Jean-Sébastien Guillermou pour ce très beau moment d’évasion et d’aventure.
 
En conclusion, une très belle aventure, rondement bien menée, dans un monde riche d’Histoire et servie par des personnages attachants.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com