Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Naufragés d'Ythaq

11 tomes




Article rédigé par le 20/10/2011
Lu 488 fois




Les Naufragés d'Ythaq
Le Poussière d'Etoiles est un paquebot de l'espace. A son bord, Granite Walgoat est lieutenant. Elle est brillante mais affublée d'un caractère difficile et d'une propension à ne pas entendre son réveil. Suite à un réveil tardif, elle reçoit un blâme et doit servir les passagers dans un bar du bord. Alors qu'elle est à son poste avec pour seuls compagnons une passagère coureuse de dot (Callisra de Sargamore) et un jeune technicien (Narvarth Bodyssey), le vaisseau a des problèmes. Il est arrivé près d'une planète inconnue alors qu'ils sont sur une route spatiale très fréquentée. Le paquebot se désagrège et le bar, étant un comportiment autonome situé sous la grande verrière, se retrouve isolé. Le naufrage sur la planète est inévitable.

Ythaq est une planète étrange. Plusieurs races intelligentes l'habitent, dont des humains. Mais surtout, certains individus semblent disposer de pouvoirs magiques, à savoir le contrôle d'un des quatre éléments : eau, air, terre ou feu. La quête de Granite pour retrouver les survivants du paquebot va vite se transformer en une lutte pour la survie mais aussi pour la compréhension des innombrables mystères de cette planète.

Les Naufragés d'Ythaq

  1. Terra incognita
  2. Ophyde la géminée
  3. Le Soupir des étoiles
  4. L'Ombre de Khengis
  5. L'Ultime Arcane
  6. La Révolte des pions
  7. La Marque des Ythes
  8. Le Miroir des mensonges
  9. L'Impossible vérité
  10. Nehorf capitol transit
  11. L'haleine de l'ogre

Fiche de lecture

C'est du Arleston pur jus. Si vous avez aimé Lanfeust et autres trolls de Troy, vous aimerez les Naufragés d'Ythaq. C'est toujours le même mélange de magie, de technologie, de planètes étranges et de calembours plus ou moins réussis. Évidemment, certains diront qu'Arleston, finalement, c'est toujours la même chose. On ne pourra pas leur donner entièrement tort. D'ailleurs, on pourrait facilement placer cette série dans l'univers de Troy.

Mais le scénario de la série est excellent. On voit que c'est travaillé, pensé.

Les personnages sont complexes. Ils interagissent en permanence, le canevas étant assez touffu. Certains personnages portent deux ou trois masques différents, la réalité étant parfois très profonde. Des alliés en apparence désinteressés sont en fait des « joueurs » qui se mêlent aux « pions ». Et des ennemis impitoyables peuvent se révéler des alliés objectifs.

Les indices et révélations arrivent au compte-goutte, ce qui maintient le suspense. Avec les épisodes, l'action va crescendo. Les menaces deviennent moins nettes mais aussi plus gigantesques. Des éléments permettent d'entrevoir la trame générale, mais les pièces centrales du puzzle ne sont révélées que dans le dernier volume. Le final est prenant et rappelle un peu une fin de jeu vidéo.

En conclusion, Ythaq est probablement ma série préférée chez Arleston.



Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***





cookieassistant.com