Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Enfants de l'Ô - (2) Le Cycle de Z'Arkan



Article rédigé par le 06/07/2015
Lu 7 fois



Terre, 2067

Après la mort du Père, Line et Lúka pensaient enfin pouvoir mener une vie normale, mais la mystérieuse femme en noir a d’autres projets pour eux. Afin d’assouvir ses besoins de vengeance, elle s’adjoint l’aide de Lyen, qui elle aussi attend son heure. Peu à peu, le lien qui unit les amants s’effrite ; un fossé d’incompréhension se creuse entre eux et les détruit à petit feu. Comment pourront-ils faire face aux menaces invisibles qui planent au-dessus d’eux ?

Alia, 2340

Ludméa a l’impression de vivre un conte de fées au quotidien, entourée de Ruan et des jumeaux qu’elle aime tant. Cependant, les agissements obscurs de son compagnon ainsi que les étranges non-dits sur son passé vont lentement semer le doute dans son esprit. Connaît-elle vraiment l’homme avec qui elle partage sa vie ? Quel lourd secret lui cache-t-il ?

La saga des Enfants de l’Ô se poursuit dans ce deuxième tome passionnant, où les certitudes s’effondrent alors que de nouvelles questions émergent. Le mystère s’épaissit avec l’apparition de nouveaux personnages : découvrez Saraï, l’autre Line, et le lourd héritage de leur famille...


Les Enfants de l'Ô - (2) Le Cycle de Z'Arkan

Fiche de lecture

Ce second roman se concentre principalement sur Line et Luka. Les jumeaux s’enlisent dans leurs soucis personnels, ce qui détériore inexorablement leur relation de couple, qui – à mes yeux - devient franchement malsaine. Line se montre égoïste, immature et possessive, tandis que Luka fuit ses responsabilités en travaillant d’arrache-pied sur le programme Z’arkan et – accessoirement - en batifolant avec la toute jeune cousine de Ruan. Pendant ce temps, leur fils Mikhail grandit tout seul, en trouvant un peu de chaleur maternelle auprès de Lyen. Sur Alia, Ludméa et Ruan s’installent ensemble dans la maison de ce dernier, où la jeune femme découvre des éléments pour le moins bizarres au sujet du passé de son amant.
 
Ce second tome voit l’arrivée de nouveaux personnages (Saraï, Line, la femme en noir) qui sont les bienvenus, car cela permet de lire autre chose que les problèmes de Line et Luka (même si leurs déboires m’intéressent). J’ai bien aimé également le fait que certains personnages sortent de chez eux pour se rendre en différents lieux, car cela amène de l’air frais au milieu d’un récit pour le moins pesant.
 
J’ai apprécié que l’auteure aborde enfin quelques éléments liés au contexte de son histoire, comme par exemple les conflits en bordure ou l’allusion au Grand Chaos. Cela me permet de pouvoir petit à petit situer le récit dans un cadre historique et politique.
 
Concernant la technologie de la Machine, des affirmations tombent (elle ne peut aller dans le passé, le Passage ne fait le pont qu’entre trois époques et planètes), mais je n’aurais pas été contre quelques explications supplémentaires. Quand on m’affirme quelque chose, j’aime bien savoir/comprendre pourquoi c’est ainsi.
 
Sinon, un élément qui titille fortement ma curiosité, c’est l’allusion au cours du temps… Si c’est ce que je pense, alors l’histoire pourrait prendre un sacré relief, et je m’en réjouis déjà !
 
A propos des personnages, Vanessa Du Frat continue son important travail de développement de ceux-ci. Elle ne laisse rien au hasard et au fil de l’histoire, chacun d’eux gagne en personnalité. Après lecture du premier tome, j’avais dit que pas un seul ne m’était sympathique. Aujourd’hui, il en va autrement : j’aime beaucoup Mikhail et j’ai pitié pour lui d’être tombé sur des parents pareils ! Il a toute ma compassion. J’apprécie également beaucoup Ludméa, parce qu’elle est fondamentalement gentille, mais la pauvre, chaque fois qu’elle met le doigt sur un truc louche, elle se fait abrutir le cerveau par les télépathes. Quant à Ruan, c’est un personnage dont le comportement m’intrigue beaucoup… Un regret peut-être concerne Lyen, personnage fort intéressant, qui dans ce deuxième tome est reléguée au placard (pour mieux y laisser macérer sa haine envers Luka ?), de même que William et sa femme. J’espère les retrouver plus présents dans le tome suivant.
 
Au niveau de l’écriture, Vanessa Du Frat n’a rien à envier à qui que ce soit. Son style est fluide, soigné, et elle est passée maître dans l’art de distiller des éléments intrigants, qui lui permettent de tenir ses lecteurs en haleine. En effet, son style narratif rend vraiment accro. Difficile de lâcher le bouquin.
 
En conclusion, j’ai préféré ce second tome au premier, car il introduit un contexte politique et historique, mais aussi, parce que les personnages sortent des lieux confinés (laboratoire, base, …). En bref, toujours plus de problèmes, toujours plus de personnages énigmatiques qui apportent leur lot de questions, et toujours pas de réponses concrètes, mais… le voile de l’obscurité semble se déchirer peu à peu. Je me réjouis donc déjà de la suite !


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com