Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Enfants de l'Ô - (1) Le Cycle de Z'Arkan



Article rédigé par le 06/07/2015
Lu 1387 fois



Alia, 2340

Un étrange signal apparaît sur les écrans de surveillance ECO. Ludméa, jeune stagiaire envoyée sur le terrain pour chercher son origine, se retrouve en pleine tempête, au cœur de la forêt de Gonara. L’affaire semble intéresser de près Ruan Paso, directeur adjoint des départements militaires pour la recherche scientifique, un homme plein de secrets.

Terre, 2066

Les jumeaux Line et Lúka tentent de survivre sous le joug d’un père violent, obsédé par ses manipulations génétiques. Leur existence triste et routinière est chamboulée le jour où Lúka désobéit aux ordres en laissant s’évader un sujet d’une importance capitale… ce qui ne restera pas sans conséquences pour le futur.

Les Enfants de l’Ô nous fait voyager entre deux mondes, deux époques et nous fait découvrir les destins croisés de personnages énigmatiques. Mêlant saga familiale, drame psychologique et science-fiction, ce premier tome pose les jalons d’une série qui s’annonce captivante.


Les Enfants de l'Ô - (1) Le Cycle de Z'Arkan

Fiche de lecture

C’est grâce à son auteure, Vanessa du Frat, que j’ai pu découvrir le roman « Les Enfants de l’Ô », puisqu’elle me l’a généreusement proposé pour en avoir mon avis.
 
Le quatrième de couverture est formulé de sorte qu’il me laissait à penser qu’il s’agissait d’un roman de Science-fiction, invitant au voyage entre deux mondes et deux époques : la Terre en 2066 et la planète Alia en 2340. Mais en réalité, il est plutôt question de suivre les destins croisés de personnages sur fond de recherche scientifique.
 
Après lecture, je suis tout de même un peu empruntée… En effet, cet ouvrage n’a visiblement pas pour but de dépeindre ou du moins, de présenter, l’univers et les époques dans lesquels l'histoire se déroule. A priori, Vanessa du Frat a délibérément choisi de laisser ces éléments de côté, pour se concentrer uniquement sur ses personnages, et les relations et interactions entre eux. Personnellement, j’aurais préféré un plus juste équilibre entre ces deux points, parce que le contexte aussi m’aurait intéressée.
 
Que l’on soit en 2066 ou en 2340 (c’est indiqué au début de chaque chapitre, bien que je n’aie pas vu la différence entre une époque ou une autre, entre un monde ou l’autre), c’est dans des lieux confinés que l’auteure nous propose de découvrir ses personnages. Force m’est de constater qu’elle a mis un soin tout particulier à les façonner. Le caractère de chaque protagoniste est approfondi au fil du récit, pas à pas. Et grâce à quelques flashbacks amenés juste à point nommé, on en apprend plus sur le passé de chacun et chacune d’entre eux. Il est à souligner que pas un seul personnage n’est linéaire. De ce fait, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, réfléchies ou irresponsables, les actions/réactions de chacun des personnages ont du sens. Bien que les personnages soient bien travaillés, je dois malheureusement avouer que pas un seul ne m’est sympathique pour l'heure. En effet, ils sont tous un peu trop glauques à mon goût, sauf peut-être Ludméa, qui bien qu’un tantinet naïve, soit la seule à être un peu gentille.
 
Concernant le récit, si au départ cette lecture a éveillé mon intérêt, après quelques centaines de pages de relations sentimentales et fraternelles compliquées, et de questions qui ne trouvent jamais de réponses, je dois avouer en toute honnêteté que je me suis ennuyée. Ce n’est que lors des toutes dernières pages qu’ENFIN il se passe quelque chose, ce qui renforce mon impression d’avoir lu une interminable introduction à ce qui va venir… mais ce qui se profile est très intrigant ! C'est pourquoi, je lirai volontiers la suite pour voir de quoi il en retourne.
 
Malgré mon avis mitigé, il n’en reste pas moins que Vanessa du Frat a indéniablement du talent, et que « Les Enfants de l’Ô » est un livre bien écrit, au style soigné, et qui plaît à bien des lecteurs.
 
En conclusion, voici donc un premier tome qui se focalise quasi-uniquement sur des personnages. Cette histoire, avec ses protagonistes énigmatiques et torturés, séduira à n’en pas douter les amateurs de psychologie et d’introspection, plus que moi. C’est une question de goût, et certainement pas de qualité de l'ouvrage. Et j'ajouterai que, comme je l'ai souligné ci-dessus, je lirai la suite afin de découvrir ce qui est encore à venir au niveau des événements...


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com