Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne



Article rédigé par le 10/09/2012
Lu 7095 fois



Tintin achète une maquette de bateau pour le capitaine Haddock. Par coïncidence, c’est celle d’un navire, La Licorne, que commandait l’ancêtre de celui-ci, le chevalier de Hadoque...


Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne

Présentation

  • Publication : 1943
  • Auteur : Hergé
  • Album : no 11 (Les Aventures de Tintin)
  • Personnages principaux : Tintin, Milou, le capitaine Haddock, Dupont et Dupond, Nestor

Fiche de lecture

Tandis que Tintin flâne au Vieux Marché, il aperçoit la maquette d’un joli navire. Il se dit que ce galion miniature ferait un beau cadeau pour le capitaine Haddock. Mais alors qu’il vient tout juste de régler le prix au vendeur, un homme le bouscule en s’exclamant : « Combien, ce bateau ? ». Le vendeur lui fait remarquer qu’il vient de le vendre à Tintin. Le monsieur se tourne alors vers le jeune homme, lui explique qu’il est collectionneur, et propose de lui en offrir le double du prix. Mais Tintin refuse. C’est alors qu’un second homme, en costume bleu, les bouscule tous les deux et demande au vendeur : « Combien, votre bateau ? ». Tintin commence à se fâcher et lui dit que cette maquette n’est plus à vendre. Il prend l’objet et quitte le Vieux Marché, poursuivit jusque sur le pas de sa porte par les deux hommes qui lui proposent à tour de rôle un prix alléchant. Mais Tintin refuse et les prie de ne plus insister. Il s’enferme chez lui et contemple la maquette, qu’il a posée sur une commode, tout en se demandant ce qu’ils ont à tous vouloir la lui racheter.

Alors que Tintin pensait avoir enfin la paix, voilà pas qu’on sonne à sa porte. C’est le collectionneur d’avant, qui insiste à nouveau pour lui racheter sa maquette. Mais comme Tintin refuse une fois de plus, l’homme lui remet sa carte, juste au cas où il changerait d’avis. On apprendra plus tard qu’il se nomme : Ivan Ivanovitch Sakharine.

A peine la porte refermée sur le collectionneur, Tintin entend un « boum ! ». Il a accourt près de la commode où il avait posé la maquette. Celle-ci est parterre. Milou l’a malencontreusement faite tombée. Fort heureusement, les dégâts ne sont pas trop graves et Tintin arrive à la remettre plus ou moins en état, juste au moment où Haddock se présente à sa porte. Tintin l’emmène alors près de la commode tout en lui disant qu’une petite surprise l’y attend. Haddock s’émerveille : « Quel magnifique vaisseau ! », puis tout à coup, il s’exclame : « Tonnerre de Brest ! ». Il demande à Tintin où ce dernier a trouvé ce bateau, et sans plus attendre, il l’entraîne par la manche hors de son appartement et le conduit chez lui. Là, Haddock plante Tintin devant un tableau qui représente son ancêtre le chevalier Hadoque, qui vécu sous le règne de Louis XIV. En arrière plan, on peut apercevoir un galion qui ressemble à s’y méprendre à la maquette que Tintin a achetée. En tous petits caractères, on peut lire son nom : La Licorne.
Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne

Tintin décide de retourner chez lui, pour voir si sa maquette porte le même nom. Mais lorsqu’il arrive chez lui, il constate que celle-ci lui a été dérobée durant son absence… Suspectant là l’œuvre du collectionneur Sakharine, Tintin file droit chez lui. Il s’aperçoit que Sakharine possède exactement la même maquette, que celle-ci s’appelle La Licorne, mais que ce n’est pas celle qui lui a été volée. En effet, le mât de celle-ci est intact, alors que celle de Tintin, après être tombée, était abîmée à cet endroit. Tintin repart bredouille et trouve extraordinaire le fait qu’il existe deux modèles réduits de La Licorne.

Il retourne chez lui, et là – oh misère !-, son appartement a été dévasté. Pourtant, rien ne lui a été volé. Le lendemain, Tintin reçoit la visite de Dupond et Dupont. Les malheureux ont été les victimes d’un pickpocket la veille au Vieux Marché, et visiblement, celui-ci fait dans la récidive !

Lorsque les deux policiers sont repartis de chez lui, Tintin poursuit le rangement de son appartement. C’est alors que Milou attire son attention sur un objet se trouvant sous la commode. C’est un petit bout de papier, qui n’appartient pas à Tintin. En le déroulant, le reporter s’aperçoit que c’est un parchemin contenant une énigme. Il comprend aussi que ce parchemin était caché à l’intérieur du mât de la maquette de La Licorne, et que lorsque celle-ci est tombée, et que le mât s’est cassé, le papier a roulé sous le meuble. Comme le texte est du charabia pour lui, il se rend chez Haddock, où il trouve le capitaine dans un état… second !

Haddock porte un chapeau de pirate et tient dans la main un sabre d’abordage. Tintin lui demande alors ce que signifie cette comédie. Le capitaine lui explique qu’il n’a pas dormi de la nuit. En effet, après le départ de Tintin la veille, intrigué par cette histoire de bateau, il s’est brusquement rappelé qu’il possédait dans son grenier, un très vieux coffre ayant appartenu à son ancêtre. A l’intérieur de celui-ci, en plus des objets cités ci-dessus, le capitaine a également trouvé un vieux manuscrit de la main du chevalier de Hadoque, intitulé : « Mémoires de François, chevalier de Hadoque, capitaine de la Marine du Roy, commandant le vaisseau La Licorne ». Notre ami a passé la nuit à lire les mémoires de son ancêtre, c’est pourquoi il était quelque peu surexcité quand Tintin est arrivé. Le récit est tellement passionnant, qu’Haddock se met alors à le raconter à Tintin.
Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne

« Nous sommes en 1698, La Licorne, un fier vaisseau de troisième rang de la flotte de Louis XIV, a quitté l’île St. Dominique, dans les Antilles, et fait voile pour l’Europe avec, à son bord, une cargaison de… rhum… »

On apprendra par la suite que La Licorne a été attaquée par un pirate du nom de Rackham Le Rouge, et François de Hadoque fut prisonnier à bord de son propre vaisseau. Comme le bateau de Rackham est en train de couler, le pirate s’approprie la Licorne, sur laquelle il transfère son trésor…
Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne

Mais le chevalier de Hadoque, bien qu’humilié par la situation, n’avait pas dit son dernier mot. Durant la nuit, il arrive à se débarrasser de ses liens, tandis que sur le pont, les hommes sont ivres de rhum. Il descend à la sainte-barbe (endroit du navire où sont stockées la poudre et les munitions), et entreprend de faire sauter La Licorne en allumant une mèche. Alors qu’il est sur le point de s’en aller, Rackham le surprend. S’ensuit alors un duel de sabres, à l’issue duquel Hadoque terrassera le pirate. Le chevalier s’enfuit à bord d’un canot, tandis que La Licorne explose et part par le fond.

« Ainsi périt La Licorne, le fier vaisseau commandé par François, chevalier de Hadoque. Et de tous les flibustiers qui étaient à bord, pas un seul n’échappa à la mort… »

Tintin a attentivement écouté le récit conté par Haddock. Il s’enquiert alors du devenir de son ancêtre et apprend que celui-ci a vécu sur l’île, parmi les indigènes, avant d’être recueilli par un vaisseau qui le ramena dans son pays. Haddock fait alors remarquer qu’à la dernière page du manuscrit, il y a quelque chose pour le moins de curieux : une sorte de testament dans lequel François de Hadoque déclare léguer à chacun de ses trois fils un modèle construit et gréé par lui, du vaisseau qu’il avait fait sauter jadis. Il demande également à ses fils de déplacer légèrement vers l’arrière le grand mât de chacun de ces modèles.

Tintin s’exclame tout à coup : « Ca y’est, capitaine ! Le trésor de Rackham Le Rouge est à nous ! ». Dès lors, les deux amis vont se mettre en quête de retrouver et rassembler les trois parchemins cachés dans les modèles fabriqués par l’ancêtre de Haddock…
Les Aventures de Tintin - Le Secret de la Licorne

Cette bande dessinée est une des mes favorites des aventures de Tintin. Elle est pleine d’action, de mystère et de rebondissements.

On découvre les origines du capitaine Haddock. A ce sujet, on a le droit à un magnifique passage, lorsque celui nous narre les exploits de son ancêtre, comme s’il y était lui-même. La juxtaposition des scènes entre Haddock et son ancêtre est exceptionnelle et pleine d’humour. Lorsque le chevalier Hadoque a vaincu Rackham en duel, il chante : « Et Yo-ho-ho ! Et une bouteille de rhum ! ». Pour qui connaît un peu les récits de pirates, il reconnaîtra une influence de Robert Louis Stevenson et d’une chanson qu’il avait inventée dans « L’Île au Trésor ».

Dans cet ouvrage, on pourra également découvrir pour la première fois le personnage de Nestor, ainsi que les tous premiers dessins du château de Moulinsart.

Cette histoire comporte une suite que l’on pourra découvrir dans « Les Aventures de Tintin – Le Trésor de Rackham Le Rouge ».

Source

Images : scans collection privée


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com