Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Le Trou noir



Article rédigé par le 21/11/2011
Lu 599 fois




Il est dans le cosmos une force inexorable. Le temps et l'espace y convergent.
Il est dans le cosmos une force inexorable. Le temps et l'espace y convergent.
C'est la fin du XXIème siècle. Au coeur d'une galaxie lointaine, à bord du vaisseau d'exploration Palomino qui retourne vers la Terre, le robot Vincent détecte la présence d'un puissant trou noir, le phénomène le plus mystérieux et le plus terrifiant de l'univers, capable d'engloutir à tout jamais planètes et étoiles, et d'emprisonner la lumière pour la nuit des temps. Au bord du gouffre, une gigantesque station spatiale qu'une zone de non gravité protège du trou noir : l'U.S.S. Cygnus, disparue en mission vingt ans plus tôt. Tandis que Palomino s'en approche, le vaisseau fantôme s'illumine soudain...

Critique du film

Le Trou noir
Le film est complètement kitsch, et pourtant, il fait partie de ces films de SF que j'aime bien.

Il est fortement inspiré de Star Wars (sauf que les robots ici sont ridicules en comparaison de R2D2 ou C6PO), Star Trek et de 2001 L'Odyssée de l'Espace (pour la touche "sérieuse" de l'histoire). On notera également que Reinhardt, le savant fou, a des airs de capitaine Nemo et que son étrange vaisseau évoque le Nautilus. Et puis, j'y vois aussi un clin d'oeil à la série Galactica. Le film est sorti en 1979, tout comme la série Buck Rogers, qui elle-aussi a "copié" des grands succès de l'époque.

Contrairement à ce que le titre laisse à penser, la trame principale du film n'est pas vraiment le trou noir, mais plutôt l'existence de ce pseudo Nemo isolé dans son vaisseau et atteint de folie. A noter que la très belle musique de John Barry accompagne à merveille cette histoire. Perso j'ai bien aimé le scénario, et même si le film est très inspiré de célèbres références, cela ne m'a pas dérangée, au contraire !


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par THIERRY le 21/11/2011 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
J'avais bien aimé le film lorsque je l'ai découvert à sa sortie en salles (eh oui, cela ne me rajeunit pas!). Dommage que l'on n'ait pas eu l'occasion d'en apprendre plus sur l'univers de cette histoire: j'aurais bien aimé en savoir plus sur ce qui précède les événements du film et surtout sur ce qui se passe après: où sont-ils donc arrivés : ailleurs dans l'univers ou dans un autre univers ?

2.Posté par Olivier le 01/01/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

olivier_class
Moi je trouve au contraire que le Trou Noir est omniprésent, visuellement, dans les dialogues, dans les esprits, et dramatiquement. Je mets d'ailleurs des majuscules, car le Trou Noir est sans cesse personnifié.

Pour moi, le thème principal est la confrontation entre Reinhardt et le Trou Noir. Ce qui est impressionnant dans le personnage, ce n'est pas son renoncement à la société, mais sa volonté d'affronter le Trou Noir, à tout prix. Parce que le Trou Noir est la chose la plus fascinante, la plus terrifiante, le défi le plus ultime qui se pose à l'humanité, comme on ne cesse de nous le rappeler régulièrement. Et Reinhardt est un adversair...

3.Posté par Thierry B. le 27/10/2014 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
A noter que l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson (qui, entre autres, présentait la nouvelle série Cosmos) a descendu le film en flamme, le décrivant comme le "film scientifiquement le plus inexaxct de tous les temps" ("the most scientifically inaccurate movie of all time"). A mon sens, Tyson oublie au moins 2 choses : d'une part, "Le Trou Noir" n'avait pas pour but de nous offrir une représentation de la réalité; d'autre part, il faut remettre aussi l'oeuvre dans son contexte, qui date tout de même déjà de 35 ans.

Ajoutons aussi que Disney serait en train de préparer un remake du film. Cela a été, en effet, confirmé, en 2013. Joseph Kosinsk...

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com