Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Le Monde d'Allia - (3) Les Maîtres du Vent



Article rédigé par le 22/10/2014
Lu 23 fois




Le Monde d'Allia - (3) Les Maîtres du Vent
Le cœur lourd, Allia va devoir quitter Deux-Mondes, sa fille qui n’est encore qu’un bébé, sans espoir de la revoir un jour. La jeune femme doit rejoindre la barrière du fleuve mort pour accomplir une prophétie qu’elle ne comprend pas encore. Sa volonté et la magie apprise auprès de Liajing, puissante magicienne et guide du peuple fenj, suffiront-elles à lui permettre de réussir cet exploit ?

Et tandis qu’au Nord son frère Meltem tente de convaincre les Montagnes de soutenir la rébellion, au Sud sa cousine Hégoa se met en route vers les îles Coquillages dans l’espoir de trouver enfin de nouvelles alliées, maîtrisant comme elle l’art de commander au vent.

Dispersés et sans nouvelles les uns des autres, alors que l’Alliance bascule dans une guerre entre royaumes, les cousins vont œuvrer à tenter de rétablir la paix entre les peuples du troisième monde, aidés par le courage sans faille des rebelles et les pouvoirs magiques d’Allia et Hégoa.

Fiche de lecture

Dans ce troisième et dernier tome de la trilogie « Le Monde d’Allia », les femmes sont à l’honneur. En effet, nous retrouvons Allia, désormais séparée de sa fille Deux-Mondes, qui part le long du fleuve pour réaliser la prophétie dont elle est l’élue. Nous suivons également la reine Gehinée, qui après sa fuite, a pris la tête de l’Alliance, et décide de reprendre sa place auprès des siens pour combattre le duc des Plaines qui, par l’intermédiaire du roi, s’est emparé du pouvoir. Puis nous accompagnons Hégoa à bord du Galion (merci pour le clin d’œil !), composé d’un équipage de pirates recrutés sur le tas, dans sa quête de rallier à sa cause des femmes possédant tout comme elle le don de commander au vent.
 
La narration alterne entre les aventures épiques de ces trois femmes courageuses et volontaires, oeuvrant chacune à sa manière dans un but commun : rétablir la paix dans leur monde. Au fil du récit, ces trames finiront par se recouper pour présenter une belle fin.
 
J’ai eu plaisir à cette lecture, car à l’instar de ses deux précédents livres, l’auteure Sylvie Kaufhold nous offre à nouveau un texte de qualité. Son écriture fluide et sa narration concise confèrent du dynamisme au récit, ne laissant aucune place à l’ennui.
 
Avec ce dernier tome, l’auteure nous prouve une fois de plus qu’elle maîtrise parfaitement cet univers qu’elle a inventé, en proposant une fin réfléchie, qui clôt de manière logique les diverses trames développées dans cette trilogie aux personnages attachants (j’adore Gehinée !). Cette conclusion m’a plu.
 
Je n’ai aucun doute sur le fait que cette trilogie de Fantasy pour la jeunesse séduira bien des lecteurs. L’adulte, lui, pourrait peut-être avoir envie d’entrer un peu plus dans le détail. En ce qui me concerne, par exemple, j’aurais souhaité m'attarder d'avantage sur les émotions des personnages principaux (comme ce fut le cas pour Allia dans le tome 2), passer un peu plus de temps auprès des antagonistes (notamment le duc des Plaines), et dans ce dernier tome, un peu plus de fil à retordre pour nos jeunes amis. Mais je comprends et respecte le choix de Sylvie Kaufhold de ne pas avoir voulu s’étaler sur des éléments, qui finalement, n’intéressent pas forcément un jeune lecteur. C’est pourquoi, en ce sens, cela n'est pas un bémol car sa trilogie est parfaite ainsi. 
 
Sinon, je souhaite de tout cœur que ce dernier tome soit un jour édité en format papier – il le mérite amplement !, ceci pour deux raisons : premièrement pour le plaisir des lecteurs d’Allia qui ont déjà les deux premiers livres dans leur bibliothèque et désireraient compléter leur collection, et deuxièmement, parce que la précieuse carte du Troisième Monde – si utile ! – fait défaut dans cet ouvrage numérique.
 
En conclusion, j’ai vraiment apprécié de suivre Allia et ses amis au cœur du Troisième Monde. Le fait de mettre en scène plusieurs personnages en leur donnant des rôles clés, tout en présentant les diverses tranches de cette histoire sous différents points de vue, offre des perspectives intéressantes et variées sur les événements.
 
Je remercie Sylvie Kaufhold de m’avoir ouvert les portes de son univers. Je ne suis pas amatrice de Fantasy, mais je me dois de souligner le fait que, grâce à son talent d’écriture et de narration, Sylvie Kaufhold est la première auteure de ce genre qui m’a donné envie de rester dans son univers pour mieux le découvrir. J’invite donc les jeunes – et les moins jeunes – lecteurs à plonger à leur tour dans « Le Monde d’Allia », en espérant qu’ils auront tout autant de plaisir à cette lecture que j’en ai eu.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com