Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Le Carnaval de Fer



Article rédigé par le 06/10/2013
Lu 132 fois




Le Carnaval de Fer
Retrouver l'itinéraire oublié d'un pèlerinage interdit par la loi peut prendre, parfois, l'allure d'in dangereux jeu de piste... D'abord il y a la cité des Ventriloques où toute parole est souillure, où l'on se coud la bouche pour se préserver des impuretés verbales. Puis la ville des Fêtes dont le carnaval ininterrompu n'est qu'une guerre déguisée, un piège funeste où chaque serpentin, chaque mirliton, peut devenir une arme de mort telles ces poignées de confetti cancérigènes que se jettent au visage d'étranges fêtards assassins ! Enfin il y a ces tribus de nains qui occupent au coude à coude les fosses marines asséchées et que persécutent de surprenantes pêcheuses de perles... Et surtout, au bout de tout cela il y a la vérité : celles des Dieux-Aveugles, celle des Maîtres de la Parole, ces moines fanatiques qui ne reculent devant rien pour arriver à leurs fins. Une vérité qui donne le vertige.


Fiche de lecture

David, un vieil homme solitaire, prend un train qui l'amène à la Cité des Oracles. Dès son arrivée, il est attendu et espionné par Sirce, une mystérieuse jeune femme qu'il ne connaît pas et par un homme sans nom drapé dans une longue cape de cuir écarlate, un Maître de la Parole, qui reste à distance sans jamais le perdre de vue. Dès sa première nuit à l'hôtel, David découvre les affres de la « rigor mortis », cette étrange paralysie occasionnée par le brutal durcissement de ses vêtements. Et ce n'est que le début d'une longue quête initiatique qui le mènera en d'improbables lieux tels « La Cité des Fêtes », célèbre pour ses innombrables divertissements plus cruels les uns que les autres ou l'île d'Eli, but ultime de son étrange pèlerinage...

« Le Carnaval de fer » est une sorte d'OLDI (Objet Littéraire Difficilement Identifiable). Tout à la fois roman de science-fiction (il y a du Jeffrey Ford chez Brussolo ou peut-être l'inverse d'ailleurs), fantastique, ésotérique, conte philosophique, psychanalytique, largement barbouillé d'horreur et de folie. Brussolo semble nous entraîner dans le monde torturé de ses cauchemars les plus monstrueux.

Le personnage du pauvre David, perdu dans les arcanes des couloirs du temps et de l'espace, jouet de système politiques et sociaux plus déments les uns que les autres, objet de convoitise et de manipulation de la part de personnages aussi douteux qu'inquiétants.

Le lecteur, à condition qu'il ne soit ni cartésien ni rationaliste, se laisse prendre par cette ambiance lourde et dérangeante. Peurs, obsessions et fantasmes ne manquent pas. L'ennui, c'est qu'il doit passer d'une horreur à l'autre, d'une scène onirique à une autre tout en suivant une intrigue linéaire et simpliste qui démarre bien mais arrive assez vite à un certain essoufflement.

Le style, très descriptif, manque un peu de rythme et finit par agacer un peu. Bien que ce titre ne soit pas le meilleur de ce prolifique auteur, il reste intéressant ne serait-ce que pour la richesse et l'étrangeté d'une imagination hors du commun.




Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 06/10/2013 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Je n'avais jamais entendu l'expression OLDI, mais j'adore ! Ce roman semble être une sacrée curiosité, à découvrir donc, mais peut-être uniquement quand le moral est bon ^-^

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com